Rechercher
Rechercher

Politique

L’UE met en garde contre les ingérences dans l’instruction

Au lendemain de l’attaque en règle du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah contre le juge d’instruction Tarek Bitar, qu’il a accusé de politiser l’enquête, le porte-parole de l’Union européenne, Peter Stano, a posté sur son compte Twitter une vidéo dans laquelle il met en garde contre toute immixtion dans les investigations censées faire la lumière sur l’explosion meurtrière du 4 août 2020 au port de Beyrouth.

« L’enquête sur l’explosion doit être achevée dans les meilleurs délais. Il faut qu’elle soit impartiale, crédible, transparente et indépendante. Elle doit aussi pouvoir se dérouler sans aucune ingérence dans la procédure judiciaire », a affirmé M. Stano, qui dans la transcription écrite de ses propos a mis le mot « aucune » en majuscules. « Les responsables de cette tragédie doivent répondre de leurs actes », a-t-il encore dit, en soulignant qu’« il appartient aux autorités libanaises de s’assurer par tous les moyens humains et financiers nécessaires que l’enquête se poursuive afin que toute la lumière soit faite sur ce qui s’est passé en août de l’année dernière et que des réponses crédibles soient apportées aux questions pressantes du peuple libanais sur les raisons pour lesquelles l’explosion s’était produite et comment ».


Au lendemain de l’attaque en règle du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah contre le juge d’instruction Tarek Bitar, qu’il a accusé de politiser l’enquête, le porte-parole de l’Union européenne, Peter Stano, a posté sur son compte Twitter une vidéo dans laquelle il met en garde contre toute immixtion dans les investigations censées faire la lumière sur l’explosion meurtrière...

commentaires (1)

Reçu 5/5. Sinon que ferait l’Union européenne? Coupez les vivres aux citoyens? c’est fait. Laisser se faire martyriser tout un peuple par des pilleurs assassins en les prenant pour otages? C’est fait aussi. Rester de marbre et renoncer à dénoncer par leurs noms tous les voleurs qui ont saccagé le pays er de les poursuivre en justice? Coché et fait à l’unanimité et sans état d’âme… Alors que leur reste-t-il comme option pour empêcher ces assassins d’imposer leurs conditions pour étouffer leur crime? Attendent ils qu’un drame touche le juge pour se montrer plus menancants et plus crédibles en ouvrant après coup un procès et des enquêtes qui mèneront au même résultat que celui de Hariri mort pour avoir été soutenu par ces mêmes beaux parleurs qui n’excellent que dans les annonces qui ressemblent à un tambour et tonitruant résonnant parce que vide? Sinon quoi alors?

Sissi zayyat

17 h 14, le 13 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Reçu 5/5. Sinon que ferait l’Union européenne? Coupez les vivres aux citoyens? c’est fait. Laisser se faire martyriser tout un peuple par des pilleurs assassins en les prenant pour otages? C’est fait aussi. Rester de marbre et renoncer à dénoncer par leurs noms tous les voleurs qui ont saccagé le pays er de les poursuivre en justice? Coché et fait à l’unanimité et sans état d’âme… Alors que leur reste-t-il comme option pour empêcher ces assassins d’imposer leurs conditions pour étouffer leur crime? Attendent ils qu’un drame touche le juge pour se montrer plus menancants et plus crédibles en ouvrant après coup un procès et des enquêtes qui mèneront au même résultat que celui de Hariri mort pour avoir été soutenu par ces mêmes beaux parleurs qui n’excellent que dans les annonces qui ressemblent à un tambour et tonitruant résonnant parce que vide? Sinon quoi alors?

    Sissi zayyat

    17 h 14, le 13 octobre 2021

Retour en haut