Rechercher
Rechercher

Politique - Relations libano-iraniennes

Raï met en garde contre des aides qui "cacheraient une volonté de dominer le Liban"

Le patriarche maronite appelle à une supervision internationale des législatives prévues au printemps 2022.

Raï met en garde contre des aides qui

Le chef de l’Église maronite, Béchara Raï. Photo d'archives ANI

Le chef de l’Église maronite Béchara Raï a appelé dimanche le gouvernement à préserver l'indépendance du Liban, mettant en garde contre des aides qui "cacheraient une volonté de dominer le pays", dans une critique à peine voilée contre l'Iran au lendemain de la visite de son ministre des Affaires étrangères à Beyrouth. Le patriarche a également appelé la communauté internationale à superviser les législatives prévues en 2022, appelant le gouvernement à les tenir selon les délais constitutionnels.

Domination du Liban

"Il est vrai que le Liban qui traverse une grave crise a besoin de l'aide de ses amis et des institutions monétaires internationales, mais l’État doit préserver l'indépendance du pays, sa souveraineté et ses relations naturelles afin que certaines aides ne soient pas une couverture pour une domination du pays visant à dénaturer  son identité et son rôle pacifique en Orient", a martelé le patriarche.

Le prélat a ainsi estimé que "l'intérêt du Liban exige que le pays respecte ses engagements et que les réformes et le redressement soient effectués dans un cadre national unifié", appelant le gouvernement à veiller sur l'intérêt national.

Ces propos interviennent suite à la visite officielle du chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir-Abdollahian à Beyrouth qui a fait savoir que son pays était prêt à aider le Liban afin de surmonter ses graves pénuries de courant, et ce en construisant  deux centrales électriques dans le pays dans un délai de 18 mois. Vingt-quatre heures après la proposition du ministre iranien, la municipalité de Ghobeyri, banlieue où le Hezbollah, allié de Téhéran, est fortement implanté, a proposé de construire l'une de ces centrales sur le terrain du Golf Club de Beyrouth, une proposition qui a provoqué un tollé dans les milieux écologistes et politiques hostiles à l'Iran et au parti chiite.

Lire aussi

La municipalité de Ghobeyri dans l'air du temps : le Golf Club de Beyrouth en... centrale électrique iranienne

Trois navires iraniens chargés de carburant ont par ailleurs été acheminés en Syrie depuis septembre, et leur cargaison introduite au Liban par des voies illégales pour le compte du Hezbollah. Les sanctions américaines interdisent pourtant à l'Iran d'exporter son pétrole et visent aussi le Hezbollah, classé "groupe terroriste" par Washington.

Supervision internationale des législatives

S'exprimant au sujet des législatives prévues au printemps 2020, le patriarche a plaidé en faveur d'une supervision des élections et au respect des dates constitutionnelles. "Nous appelons, dès maintenant, à une supervision internationale des élections", a-t-il souligné. "Nous tenons à organiser les législatives dans les délais constitutionnels", a dit le prélat. Il a souligné qu'il fallait veiller à ce que "le changement de dates, la modification de la loi électorale en vigueur et le contournement de la participation des Libanais de l'étranger" ne soient pas invoqués comme prétexte pour reporter ces élections et " s'opposer ainsi à la volonté du peuple et de la communauté internationale". Il a par ailleurs rappelé que les législatives sont perçues par le peuple libanais comme "une opportunité de changer leur triste réalité", alors que le pays poursuit son effondrement depuis plus de deux ans. Mgr Raï a estimé que toute entrave à la tenue du scrutin pourrait "engendrer des dangers dont personne ne saurait estimer les conséquences".

Lire aussi

Quel impact aurait un scrutin tenu le 27 mars prochain ?

Les législatives sont en effet considérées par nombre de Libanais comme un premier tremplin vers le changement des dirigeants au pouvoir, accusées par une importante tranche de la population de corruption et d'incompétence. La plupart des partis politiques se sont dit en faveur de la date du 27 mars au lieu du 9 mai, une décision interprétée dans les milieux de l'opposition comme une volonté de couper l'herbe sous les pieds des partis anti-système, qui tardent à s'organiser pour participer au scrutin.


Le chef de l’Église maronite Béchara Raï a appelé dimanche le gouvernement à préserver l'indépendance du Liban, mettant en garde contre des aides qui "cacheraient une volonté de dominer le pays", dans une critique à peine voilée contre l'Iran au lendemain de la visite de son ministre des Affaires étrangères à Beyrouth. Le patriarche a également appelé la communauté...

commentaires (8)

Monseigneur, vous avez failli à votre devoir de représentant suprême des chrétiens en permettant aux vautours déguisés en mécènes de spoiler cette représentation à force de discours et de propagandes pour servir l’ennemi du pays. Vous auriez dû taper fort et renverser la table en amont lorsque vous avez constaté que les deux prétendus protecteurs des chrétiens s’emparer de votre rôle sans être empêchés en entraînant le pays vers l’enfer promis sans que personne ne trouve à redire où les remettre à leurs places de traitres. Vous auriez dû exiger un rassemblement sans faille de tous les chrétiens pour contrer les projets des mercenaires, au lieu de cela vous avez préféré prêcher dans le désert, sans conviction la neutralité pour ensuite changer de fusil d’épaule et vous accommoder de leurs attitudes et actes pour le moins compromettants pour tous les chrétiens qui se sont trouvés malgré eux représentés par leur meilleurs ennemis qui ne cessent de les anéantir et de les humilier pour rester coqs sur leur poulailler, sous prétexte de les sauver et qui attendent de leur donner le coup de grâce pour achever leur souffrances puisqu’ils n’ont plus la force de se battre ni de résister face à tant de trahison et de mépris de tous les responsables qui sont sensé les protéger. Il n’est pas trop tard et vous pouvez encore renverser la vapeur. Mais pitié , agissez donc au lieu de nous bassiner avec des paroles vides de sens face au calvaire que vivent les libanais.

Sissi zayyat

11 h 32, le 11 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Monseigneur, vous avez failli à votre devoir de représentant suprême des chrétiens en permettant aux vautours déguisés en mécènes de spoiler cette représentation à force de discours et de propagandes pour servir l’ennemi du pays. Vous auriez dû taper fort et renverser la table en amont lorsque vous avez constaté que les deux prétendus protecteurs des chrétiens s’emparer de votre rôle sans être empêchés en entraînant le pays vers l’enfer promis sans que personne ne trouve à redire où les remettre à leurs places de traitres. Vous auriez dû exiger un rassemblement sans faille de tous les chrétiens pour contrer les projets des mercenaires, au lieu de cela vous avez préféré prêcher dans le désert, sans conviction la neutralité pour ensuite changer de fusil d’épaule et vous accommoder de leurs attitudes et actes pour le moins compromettants pour tous les chrétiens qui se sont trouvés malgré eux représentés par leur meilleurs ennemis qui ne cessent de les anéantir et de les humilier pour rester coqs sur leur poulailler, sous prétexte de les sauver et qui attendent de leur donner le coup de grâce pour achever leur souffrances puisqu’ils n’ont plus la force de se battre ni de résister face à tant de trahison et de mépris de tous les responsables qui sont sensé les protéger. Il n’est pas trop tard et vous pouvez encore renverser la vapeur. Mais pitié , agissez donc au lieu de nous bassiner avec des paroles vides de sens face au calvaire que vivent les libanais.

    Sissi zayyat

    11 h 32, le 11 octobre 2021

  • "le Liban qui traverse une grave crise a besoin de l'aide de ses amis". C'est sûr, mais l'Iran qui entretient au Liban une milice illégale empêchant la construction d'un État fort, ne peut être considéré comme en faisant partie !

    Yves Prevost

    18 h 19, le 10 octobre 2021

  • VOUS ETES TOUT AUSSI RESPONSABLE CAR AU LIEU DE BOSSER POUR UNIR LA COMMINAUTE MARONITE, VOTRE BERGERIE, PAR VOS PRISES DE POSITION DIVERSES ET CHANGEANTES VOUS AVEZ ACCENTUE LA DIVISION CHEZ LES MARONITE EN PARTICULIER ET CHEZ LES CHRETIENS EN GENERAL. SACHEZ QU,IL N,Y A PAS DES SOCIETES DE CHARITE POUR VENIR EN AIDE LA OU EN SONT LES CHOSES, IL Y A DES AIDES AVEC DES CONDITIONS. ET C,EST TOUT NORMAL. ENFIN OCCUPEZ-VOUS DE VOS DEVOIRS RELIGIEUX. LA POLITIQUE N,EST PAS FAITE POUR VOUS.

    LIBRES EXPRESSIONS SANS CENSURE=ESSOR/PROGRES OLJ

    17 h 48, le 10 octobre 2021

  • Monseigneur Raî met le doigt ou ça fait mal. Tel un médecin auprès de son patient, par son approche du mal ressenti, il met en exergue le virus qui se prépare à infecter le pays par des subterfuges, de soi-disant amis qui ont en vue d’occuper le Liban. Surtout que ce même pays a des difficultés chez lui à fournir de l’électricité, du carburant raffiné, de l’eau, et de la nourriture, qui cause une famine sans précédent au Pays Du Shah qui, doit se retourner dans sa tombe. Pour mémoire, rappelons que le Shah D’Iran a laissé un pays prospère, et que l’ayatollah Komeini, et ses mollahs ont en fait un enfer. Et c’est cet enfer que nous promettent ces oiseaux de mauvais augures tout de noir vêtus. Où est donc ce pouvoir FORT ? il est devenu soudainement aphone lui, et son sultan ventriloque. Où est le chef du gouvernement ? qui a perdu sa langue **même de bois** ! ou est donc l’opposition Joumblatt, Gémayel, Geagea, Hariri, CPL, et les comparses d’occasion qui sortent du chapeau pour faire un désolant spectacle. Ils attendent tous de savoir à combien s’élèveront leur part du gâteau pour se prononcer. La nature n’aime pas le vide ! et l’Iran sa milice mortifère le Hezbollah, la Syrie, et les islamistes djihadistes en tous genres, ont devant eux une autoroute ouverte, sans personne pour la défendre, et faire respecter ses lois, sa souveraineté ainsi que ses US et coutumes. Exit l’Iran le Hesb et consorts !

    Le Point du Jour.

    16 h 59, le 10 octobre 2021

  • Le Patriarche sait que le Liban du centenaire est mort. Alors, pourquoi continuer à le regretter ? Du moment que le parti pro iranien construit son modèle, pourquoi rester immuable, et ne pas chercher avec les libanais qui le désirent un nouveau modèle avec l'aide des élites, de la diaspora, et des pays proches du Saint Siège ? L'entité libanaise doit être préservée indépendamment du calcul des surfaces, et doit conserver sa neutralité, son indépendance, et sa liberté. Et le reste viendra sans beaucoup de retard.

    Esber

    16 h 24, le 10 octobre 2021

  • Merci Monseigneur. Vous êtes toujours là pour démasquer les bandits et les faux-jetons! !

    LeRougeEtLeNoir

    15 h 52, le 10 octobre 2021

  • Le Liban a tout intérêt à installer un câble sous marin reliant le Liban a Chypre en Europe et y importer 100% de son l'électricité, dépolitisée et depoluée (ce qui est des fois la même chose) Ainsi, plus de wasta, ni de bartil, ni de contrat opaque ou des importations de fuel à travers des offshores. Le Kw certe sera plus coûteux, mais on se rattrapera sur les centaines de millions avalés par les ministres de tutelle....

    Aboumatta

    14 h 39, le 10 octobre 2021

  • Même depuis les CÈDRES DE DIEU , juste au-dessus de Wadi Kanoubine, en scrutant le Sud , l’Ouest , et le Nord nos commerçants de DIEU ne se rendent pas compte : RIEN DE NOUVEAU A L’HORIZON ? FATIGANT.

    aliosha

    13 h 40, le 10 octobre 2021

Retour en haut