Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Les JO ne sont plus jojo

Les joueurs de tennis professionnel ont été nombreux ces derniers temps à refuser de se rendre aux Jeux olympiques de Tokyo. D’autres pourraient se joindre à la cohorte des déserteurs. Avant, les multimillionnaires de cette discipline participaient aux JO pour le prestige, mais les temps ont changé. Ces grands rendez-vous sportifs bisannuels sont devenus ternes, les scandales de dopage étant en partie responsables.

Les meilleurs professionnels du hockey n’ont pas participé aux derniers JO d’hiver. Mon petit doigt me dit que nous reviendrons fatalement à la situation qui prévalait avant que les professionnels soient autorisés à participer aux JO. Pourquoi risquer de se blesser et perdre conséquemment des millions quand même une médaille d’or ne fait plus d’effet ?

Sans compter qu’avec la globalisation triomphante, le nationalisme en prend pour son rhume. Quand cela fait quinze ans que tu vis aux États-Unis, défendre les couleurs de la Slovaquie au hockey n’a plus le même intérêt que lorsque tu y vivais.

Montréal-Québec

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Les joueurs de tennis professionnel ont été nombreux ces derniers temps à refuser de se rendre aux Jeux olympiques de Tokyo. D’autres pourraient se joindre à la cohorte des déserteurs. Avant, les multimillionnaires de cette discipline participaient aux JO pour le prestige, mais les temps ont changé. Ces grands rendez-vous sportifs bisannuels sont devenus ternes, les scandales de dopage...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut