Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Échappée belle

Le Marché aux Puces de Danièle Kiridjian au service des objets trouvés

Le Marché aux Puces de Danièle Kiridjian au service des objets trouvés

Le Marché aux Puces de Danièle Kiridjian, un rendez-vous devenu une tradition.

Après des mois pesants, sombres et angoissants, nous avons tous besoin de mettre de la couleur dans nos gris. Et de la couleur, nul doute qu’il y en aura partout lors de cette sixième édition de ce qui est devenu une tradition : le Marché aux Puces de Danièle Kiridjian. La jeune femme, créatrice de mode, n’en finit pas de déclarer son amour pour les objets, point de départ et d’arrivée de tellement d’histoires. Familiales, individuelles, passionnelles, émotionnelles, analogiques, traits d’union, ces histoires courtes mais souvent pleines de sens cachent toujours un arrimage à une époque révolue ou à venir dans laquelle cet objet, celui-là plus qu’un autre, ira se loger quelque part dans nos vies. « Tout objet aimé est le centre d’un paradis » a écrit le poète Novalis et, souvent, ce sont ces « petits bouts d’un tout » que l’on prend avec soi parfois quand on s’en va. Et ne sous-estimons pas la quête ! Fouiner, farfouiller, dénicher, vibrer, s’approprier, autant de démarches qui nous font nous ancrer alors que ces temps que nous vivons sont tellement volatiles et inconstants.Au bord d’une mer qui elle n’a pas changé de couleur, à l’ombre d’un jardin accueillant, c’est au Bolero de Batroun que vont se raconter et se nouer de belles rencontres. Durant quatre jours, marchands et acheteurs vont échanger leurs petits trésors, dévoiler et s’échanger leurs passions et partager cette atmosphère festive que Danièle Kiridjian sait si bien distiller dans ces événements.

Dans la même rubrique

27 jours et 470 kilomètres pour découvrir le Liban du Nord au Sud

Les rencontres de Beit Méry, celles de Mar Mikhaël ont eu ce grand mérite de suspendre le temps qui court, avec de nouvelles vies offertes aux objets comme de nouvelles chances qu’on adore donner. Et pour cette 6e édition qui va durer quatre jours avec 27 exposants, deux invités de marque qu’on n’a plus vraiment besoin de présenter seront présents. Caroline Margeridon et Stéphane Vanhandenhoven sont en effet des acheteurs réguliers d’Affaire conclue, l’émission de France 2 très suivie par les Libanais amateurs de brocante. Si pour Caroline ce sera la première fois qu’elle foule le sol libanais et qu’elle en est ravie, Stéphane n’en est pas à son premier voyage. Il est insatiable quand il parle de ce pays qu’il a appris à connaître et surtout à aimer. Et nos deux « traqueurs d’objets » emploient le même mot quand ils parlent du peuple libanais : la bienveillance. Beaucoup de tendresse transparaît dans leur envie d’être parmi nous.

Caroline Margeridon et Stéphane Vanhandenhoven, fous de brocante et du Liban, seront présents au Marché aux Puces de Danièle Kiridjian. Photo DR

Née dans un univers déjà dédié à la brocante, Caroline Margeridon allie élégance, passion et longue expérience dans ce milieu si particulier des chineurs-fouineurs-collectionneurs. Elle avoue être fascinée par cet instinct de survie qui caractérise les Libanais. Stéphane Vanhandenhoven quant à lui est un habitué. Il a appris à bien connaître notre pays, son histoire, ses traditions et son archéologie, mais aussi ses misères et ses souffrances. Et si la tragédie du 4 août l’a ébranlé au point de prendre le premier avion pour Beyrouth, il a vite décidé d’aider cette ville qu’il n’a pas mis longtemps à aimer. Et c’est le service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital Saint-Georges si durement touché par l’explosion qui va recevoir l’aide recueillie par l’ami belge, secondé également par son acolyte française. « Ma relation avec le Liban est devenue réelle en très peu de temps, trois ans, et je suis très attaché à ce pays, d’autant plus que les gens que j’ai rencontrés m’ont fait un accueil extraordinaire. Il me captive et ces habitants me captivent. Cette positivité, cette volonté de reconstruire chaque fois. Cette façon aussi d’être libanais à l’étranger, rester fier et apporter un plus. C’est cela qui est extraordinaire, cette bienveillance. »Dans la noirceur de cette période inédite, le Liban continue de se faire aimer, d’attirer des âmes de bonne volonté et aussi de vivre, de vibrer et de créer. Allons donc nous retrouver au bord de cette Méditerranée qui rassemble, pour être parmi les passionnés, les collectionneurs, les acheteurs, les vendeurs, les passants, les curieux, les objets de désir et nous rappeler, l’espace d’un marché, que partager nous va si bien !

Le Marché aux Puces se déroulera du jeudi 10 au dimanche 13 juin de 16h à 22 h au Bolero, Batroun.


Après des mois pesants, sombres et angoissants, nous avons tous besoin de mettre de la couleur dans nos gris. Et de la couleur, nul doute qu’il y en aura partout lors de cette sixième édition de ce qui est devenu une tradition : le Marché aux Puces de Danièle Kiridjian. La jeune femme, créatrice de mode, n’en finit pas de déclarer son amour pour les objets, point de départ et...

commentaires (1)

Bravo !

Marie Claude

07 h 56, le 09 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Bravo !

    Marie Claude

    07 h 56, le 09 juin 2021

Retour en haut