Rechercher
Rechercher

Société - Éclairage

La carte al-Sajjad, nouvelle arme du Hezbollah

Le parti chiite distribue des cartes magnétiques permettant d’avoir accès à ses magasins et de bénéficier de réductions sur les produits de première nécessité.

La carte al-Sajjad, nouvelle arme du Hezbollah

La carte al-Sajjad. Photo Mohammad Yassine

Le Hezbollah a récemment déployé sa dernière arme sur le territoire libanais. Il ne s’agit ni d'un missile ni d'un drone, mais d’une carte magnétique qui permet à ses détenteurs d’avoir accès aux magasins du parti et de bénéficier de réductions importantes sur les produits de première nécessité. Dans un pays où plus de la moitié de la population vit désormais sous le seuil de pauvreté, et dans lequel le prix des denrées alimentaires a connu un taux d’inflation de 400 % en un an, le parti chiite tente de se positionner comme un substitut à l’État dans une démarche fondamentalement clientéliste. Anticipant la probable prochaine levée des subventions, il propose à son public des produits à des prix défiant toute concurrence.

Alors que les routes de la banlieue sud et celles autour de l’aéroport de Beyrouth sont désormais parsemées d’affiches publicitaires faisant l’éloge de produits iraniens, le parti pro-iranien a commencé à distribuer ses cartes « al-Sajjad », en référence à l’imam chiite Ali ben al-Hussein, alias « Zein el-Abidine » ou « al-Sajjad » qui venait en aide aux personnes dans le besoin. Cette carte magnétique peut être utilisée dans les coopératives al-Nour appartenant au parti et dont l’accès est sinon interdit. Le Hezbollah compte ouvrir des dizaines de magasins de ce type, qui ressemblent à de grands dépôts, sur tout le territoire.

Lire aussi

Carburant : pas de levée des subventions avant l’adoption de la carte de financement, selon Ghajar

Le détenteur de la carte al-Sajjad profite d’une réduction sur les produits alimentaires disponibles dans la coopérative, qui peut aller jusqu’à 70 %, et ce jusqu’à une somme de 300 000 livres libanaises. Le parti chiite refuse de donner des détails sur le nombre de cartes déjà distribuées, mais il se situerait autour de 8 000 selon des informations concordantes, et 12 000 autres seraient en préparation. « Il y a beaucoup de monde dans ces magasins. Les gens achètent surtout du riz, du sucre et de l’huile », témoigne Ali, un mécanicien de 35 ans, qui a reçu sa carte. Les produits proposés sont d’origine libanaise, syrienne, irakienne ou iranienne.

Un pas supplémentaire vers le mini-État

Les bénéficiaires, dont le salaire doit être inférieur à 1,5 million de livres par mois dans un pays dont la monnaie nationale a perdu plus de 85 % de sa valeur depuis le début de la crise économique, font l’objet d’une enquête par la section sociale du parti, avec notamment une visite au domicile familial.

« Avec ce projet, le Hezbollah fait un pas supplémentaire vers le mini-État », fustige Mohammad Aouad, un activiste opposé au parti chiite. « On ne sait pas d’où viennent les produits, comment ils sont entrés au Liban, s’ils sont passés par les douanes, s’ils ont été homologués au ministère du Commerce, s’ils sont conformes aux traités signés par le Liban », ajoute M. Aouad. Le Hezbollah est accusé de participer à la contrebande des produits subventionnés entre le Liban et la Syrie.

Pour mémoire

Produits subventionnés, aide alimentaire : la tension monte et vire au drame

En juin 2020, le secrétaire général du parti Hassan Nasrallah avait promis que son parti ne laisserait pas le public de la Résistance « mourir de faim ». Le Hezbollah « fournit une aide directe à 50 000 familles défavorisées », a affirmé le 7 avril le député de la formation chiite Hassan Fadlallah, précisant que leur nombre passerait à 100 000 pendant le ramadan. Alors que le parti reçoit une enveloppe de plusieurs centaines de millions de dollars par an de la part de l’Iran, il continue de verser des salaires en dollars à ses plus proches partisans. Son institution de microfinance al-Qard al-Hassan permet en outre à son public de contourner les nombreuses restrictions qui pèsent actuellement sur le système bancaire.

Le Hezbollah reste assez discret sur cette nouvelle initiative. « Il y a une volonté explicite de ne pas en parler pour ne pas créer une polémique autour du projet, surtout que sur le terrain, celui-ci a dépassé l’objectif initial », dit un proche du parti. Alors que le plan était de distribuer les cartes uniquement à ses partisans dans le besoin, le parti a finalement élargi la distribution à tous ceux qui le désirent. « On ne peut pas dire non à une personne qui vient demander de l’aide. Du coup, beaucoup d’autres régions en profitent actuellement, sachant que certains partis politiques ont expressément demandé à leurs partisans dans les régions sous leur influence de ne pas en profiter. C’est d’ailleurs une des raisons de notre discrétion », ajoute la même source. Selon ce proche du parti, « les aides vont évoluer dans un second temps, pour proposer aussi des réductions dans les services de santé, mais aussi sur des appareils électroménagers essentiels. Le projet pourra également se développer dans toutes les régions libanaises désireuses de profiter de ces aides ».

« Al-Sajjad est un instrument électoral qui cherche à envoyer le message suivant : c’est le Hezbollah qui vous nourrit. C’est aussi un signe que l’État agonise alors que le mini-État du Hezb prend de l’ampleur », confie Mazen Azzam, originaire de la Békaa-Ouest.


Le Hezbollah a récemment déployé sa dernière arme sur le territoire libanais. Il ne s’agit ni d'un missile ni d'un drone, mais d’une carte magnétique qui permet à ses détenteurs d’avoir accès aux magasins du parti et de bénéficier de réductions importantes sur les produits de première nécessité. Dans un pays où plus de la moitié de la population vit désormais sous le seuil...

commentaires (27)

Nourrir les affamés n'est pas une action condamnable, bien au contraire. Les autres groupes politiques pourraient en faire autant pour nourrir leurs adeptes, parce que de l'argent volé, il y en a chez tous les dirigeants, toutes religions et obédiences confondues. Qu'ils en fassent autant plutôt que de critiquer!

Politiquement incorrect(e)

18 h 52, le 22 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (27)

  • Nourrir les affamés n'est pas une action condamnable, bien au contraire. Les autres groupes politiques pourraient en faire autant pour nourrir leurs adeptes, parce que de l'argent volé, il y en a chez tous les dirigeants, toutes religions et obédiences confondues. Qu'ils en fassent autant plutôt que de critiquer!

    Politiquement incorrect(e)

    18 h 52, le 22 avril 2021

  • QUEL PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, FUT-CE ELLE LA PLUS CRABIENNE DES OCEANS, DIGNE DE SON POSTE ACCEPTERAIT-IL DE VOIR L,ETAT ACCAPARE DE SES MAINS PAR DES MERCENAIRES AU SERVICE DE L,ETRANGER ET BLOQUE LA FORMATION D,UN GOUVERNEMENT DE MINISTRES INDEPENDANTS POUR SAUVER LE PAYS QUE LES AMIS ETRANGERS ET ARABES SONT PRETS A AIDER A SORTIR DE L,ENFER OU IL L,A POUSSE AVEC SON GENDRE ET LES MERCENAIRES QU,ILS SERVENT ? POINT D,AMOUR PROPRE A DEFAUT DE DIGNITE ?

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    20 h 43, le 19 avril 2021

  • Cette association porte bien son nom et ce sont eux qui l’ont choisi. Un paillasson et tout le monde sait à quoi sert un paillasson. Ça leur va comme un gant. Pourquoi l’appeler cèdre, ou autre chose non il faut qu’il soit bien coloré et résonne avec leur musique qu’il commence à la diffuser avec des hauts parleurs fort de leur impunité.

    Sissi zayyat

    19 h 38, le 19 avril 2021

  • Bienvenus a la Republique Islamique Libanaise.......

    IMB a SPO

    19 h 36, le 19 avril 2021

  • Pendant que le Chef de l'Etat tergiverse avec le futur Président du Conseil sur des arguties d'un autre âge, son partenaire dans les Accords de Chiyah crée son Liban économique avec de la marchandise en provenance d'Iran sans passer par les services de l'Etat. Son gendre Gebran Bassil se charge de colmater les erreurs que commettrait son beau-père dans la foulée de ses déclarations des temps préhistoriques.

    Honneur et Patrie

    19 h 21, le 19 avril 2021

  • Le chemin vers la partition du pays prend de plus en plus forme. C'est la seule solution pour bâtir un nouveau Liban avec une nouvelle génération de politiciens et d'hommes capable de faire enfin du Liban, la Suisse du Moyen Orient.

    carlos achkar

    18 h 19, le 19 avril 2021

  • Ou sont les chrétiens de toutes confessions , les sunnites , les druzes et autres Réveillez vous et faites une révolution ??????

    Eleni Caridopoulou

    17 h 11, le 19 avril 2021

  • Toute aide aux démunis est la bienvenue. Sous mandat Aoun, le sens étatique est en mauvaise posture. La situation est aggravée par l'obstruction dans tous les domaines. Le parti qui éloigne la faim de ses partisans, n'est pas à blâmer. Plutôt crier au visage de celui que rien ne fait bouger ses sens endormis.

    Esber

    16 h 48, le 19 avril 2021

  • Le toit en acier que nous avons nous laisse prisonniers coincés entre ce toit et le tapis persan -sajjad dans le texte- qui nous forcent à suivre les instructions du doigts levé et barbu souterrain. Le toit en acier? Il est déjà trop haut et ne sert plus a grand chose.

    Wlek Sanferlou

    15 h 02, le 19 avril 2021

  • La vente du Liban est dans sa phase de finalisation. La promesse de vente a été signée depuis longtemps, la remise des clés est pour bientôt grâce au travail sournois et illégal du courtier Hezbollah qui agit en toute impunité face à la faiblesse, l'ignorance, l'incompétence, l'égoïsme et la nullité des dirigeants libanais corrompus. Qui peut encore le nier ? Les Libanais n'ont plus beaucoup de choix : soit ils se soulèvent massivement soit ils se résignent et mettent définitivement une croix sur leur dignité, leur identité et leur souveraineté. Malheureusement il semble qu'ils aient fait le choix de la deuxième solution.

    Robert Malek

    14 h 30, le 19 avril 2021

  • Mini etat ? Mais non ! Simplement une organisation mafieuse criminelle qui diversifie ses sources de revenus en trouvant de nouveaux canaux de distribution des produits de contrebande (de mauvaise qualite d'ailleurs) en l'absence de tout controle de la part de notre etat failli et corrompu....

    Michel Trad

    14 h 12, le 19 avril 2021

  • Une arme tout aussi illégale que les autres.

    Yves Prevost

    13 h 46, le 19 avril 2021

  • Cette secte iranienne nous a tout simplement volé nos dollars et les distribuent aux siens sans se soucier un instant de nos états d’âmes ! Et bien évidemment,il est appuyé par d’autres traîtres de tout bords qui font semblant d’être innocents alors qu’ils sont les premiers responsables de ce désastre. Bien évidemment, ils nous ont précédés également pour les prochaines élections puisqu’ils achètent tout bonnement leurs prochains électeurs avec notre argent.

    Wow

    13 h 20, le 19 avril 2021

  • Le Liban est à genoux dépouillé et paralysé et une milice vient afficher ses richesses et ses actes de bienfaisances? D’où vient leur argent? Comment un parti peut il être plus riche qu’un état? Quelle est la provenance de son capital et de son argent frais qui manque dans tous les secteurs sauf chez les vendus? Toutes les ONG internationales se sont mobilisées pour ne pas arriver à ce scénario qui est de laisser croire aux libanais que leurs tortionnaires sont leurs sauveurs n’ont pas suffit à cause de la dilapidation et du chaos qui ont régné et ont réussi à détourner les aides pour les vendre et se servir des recettes pour instaurer un marché parallèle celui là né au forceps pour détourner l’attention des libanais des vols et trafics qui ont eu lieu pour se les approprier et pour les leur distribuer tel un trophée gagné par eux sous l’œil de ces donateurs médusés alors qu’ils ont tout donné sans réserves pour sauver les citoyens. Il s font tout pour braquer les projecteurs sur eux aussitôt qu’il s’agit d’un acte positif même usurpé sous le nez et la barbe de cet état idiot et inconséquent qui laisse faire en espérant bénéficier de la clémence des fossoyeurs pour rester à leurs postes de vendus et fiers de l’être. Aucune enquête n’est diligentée pour connaître les ressources, l’appropriation des lieux et la provenance des marchandises dans cette affaire. On est occupé ailleurs comme d’habitude à régler des problèmes d’ordre personnel et d’ego.

    Sissi zayyat

    13 h 05, le 19 avril 2021

  • Ca dépasse les bornes! Comment la majorité silencieuse pourrait arrêter toute cette mascarade. Si ça continue, on est tous foutus!

    SADEK Rosette

    12 h 04, le 19 avril 2021

  • ARRÊTEZ DE DIRE MINI-ÉTAT SVP. C'EST EN PLEIN L'ÉTAT MÊME. LE PRÉSIDENT OFFICIEUX C'EST MICHEL AOUN, ET LE PRÉSIDENT OFFICIEL C'EST AL-SAYED HASSAN NASRALLAH. LES MEMBRES DU CPL L'ONT EU LA CARTE OU PAS ENCORE ? LA QUESTION EST ADRESSÉE À BASSIL. SACRÉ AOUN LE MERCENAIRE IRANIEN.

    Gebran Eid

    11 h 42, le 19 avril 2021

  • Je suis bien entendu pour un Etat fort et Indépendant et cela m'attriste bcp de voir le Liban solliciter des aides alimentaires pour son armée et sa population. Mais soyons pragmatique notre pays en est faillite et sa population aussi ! En attendant , toutes les initiatives qui permettraient de nourrir les plus vulnérables sont à prendre et aux parties adverses (pays) de faire pareil .

    sc

    11 h 29, le 19 avril 2021

  • Les bénéficiaires de ces cartes peuvent-ils acquérir aussi du "sajjad ajami" à un prix réduit. Lol! Faute de pouvoir gagner à ce jeu d'échec contre l'inventeur de ce jeu, vaut mieux en rire que de pleurer.

    DAMMOUS Hanna

    11 h 27, le 19 avril 2021

  • Même le nom de la carte est iranisé! Car en arabe, personne ne se permet de prononcer "Al-Sajjad", à part les speakerines de télévision bien entendu...La Wilyat-al-faqih continue de nous envahir...

    Georges MELKI

    11 h 18, le 19 avril 2021

  • ces produits la auraient il ete importes aussi par hezb lui-meme ou s'agit il des memes subventionnes par les imbeciles du notre ministere de l'economie ?

    Gaby SIOUFI

    10 h 35, le 19 avril 2021

  • Voilà ce que: "vous, le président-général Michel Aoun", qui répétez ces mots du 7 avril 2021 sur votre chaine de télévision attitrée plusieurs fois par jour...laissez s'installer un peu plus chaque jour dans notre pays: un Etat dans l'Etat...et islamique en plus ! C'est votre façon à vous, "général-président Michel Aoun" de lutter contre la corruption et de contribuer à l'édification d'un Etat fort...? - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 20, le 19 avril 2021

  • Je lisais ce matin que la différence entre une ONG et une secte c'est que l'ONG s'adresse à tous, sans exclusive. A suivre donc...

    F. Oscar

    09 h 33, le 19 avril 2021

  • CA S,APPELLE LA PARTITION ET ELLE EST INITIEE PAR LE HEZBOLLAH AVEC UN MINI ETAT CHIITE DE LA WELEYET EL FASKIH. ET CERTAINS CROIENT ENCORE QU,ILS PEUVENT VIVRE AVEC CES TYPES-LA ? LIBANAIS CHRETIENS EN TETE CAR MULTI DIVISES, SUNNITES, DRUZES ET AUTRES MINORITES LIBANAISES REVEILLEZ-VOUS. LA PARTITION EST DEJA UN FAIT. UNISSEZ-VOUS AU MOINS POUR L,ARRETER DANS SES BORNES ACTUELLES, ET SAUVEZ-VOUS. PATRIARCHE COMMENCEZ A EX-COMMUNIER LES PREMIERS RESPONSABLES QUI HELAS SONT DE VOTRE BERGERIE. NOMMEZ-LES POUR LES FAIRE CHUTER ET SAUVER LE PAYS. LE PAYS EST PLUS IMPORTANT QUE VOS DEUX BREBIS GALEUSES.

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 30, le 19 avril 2021

  • Vive le régime fort. Vive le prestige de l’Etat. Vive le plus grand défenseur des droits des chrétiens. Adieu Liban, je t’aimais bien tu sais.

    Liberté de Penser

    09 h 06, le 19 avril 2021

  • Je l’ai déjà écrit ici-mème et avant d’entendre parler de cette carte Sajjad: pourquoi ne pas tenir une rubrique des assoces dignes de confiance pour que chacun de n’ois puisse aider dans la limite de ses moyens, n’importe quel citoyen sans discrimination?

    Marionet

    09 h 02, le 19 avril 2021

  • On aimerait que l'Etat fasse une enquête sur les produits en vente dans ces magasins, et saisisse tous ceux qui ne sont pas en règle. Je pense que la majeure partie doit être illégale, comme les dollars qui payent le salaire des miliciens et, d'ailleurs, comme tout ce que fait le Hezbollah. Mais qui s'en soucie? Ils sont les maîtres!

    Yves Prevost

    07 h 31, le 19 avril 2021

  • RIP la république libanaise. Voici la république islamique du liban qui est en train de naître. Merci tous ceux (CPL en tête) qui lui ont assuré la couverture durant des décénnies. Oui. Ces gens veulent soi disant défendre "les chrétiens" en bloquant le pays pour un siège à la noix par ci ou par là ...Résultat? Ils auront leur siège..pas de souci mais dans la république islamique où les règles seront bien connues quant à l'alcool et sans doute le mode de vie et d'habillements à terme. Merci Aoun, bassil et toute la bande pour avoir couvert ce parti et l'aider ( involontairement et débilement) à créer ce nouvel état qui éclos sur les cendres de la république libanaise. Bientôt les cibles seront les écoles catholiques ( jésuites, maristes, saint coeur...) Ils vont trouver un moyen de les fermer ou de les mettre à sec pour que la culture et l'éducation de ces écoles disparaisse car incompatible avec l'esprit islamique et la république islamique que l'iran a toujours rêvé d'installer. Merci pour la publication et bonne journée.

    radiosatellite.online

    00 h 35, le 19 avril 2021

Retour en haut