Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Un cordonnier de Suède mal chaussé

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies est une agence de l’Union européenne (UE) basée à Stockholm, en Suède. Il est étonnant que le pays de l’UE ayant pris les décisions les plus irrationnelles concernant la lutte contre la Covid-19 soit l’hôte de cette agence névralgique. Ne devrait-il pas avoir été un chef de file dans la lutte contre la pandémie ? C’est un peu comme si le siège du Comité international olympique était basé à Moscou plutôt qu’à Lausanne, en Suisse.

La Constitution suédoise empêche le gouvernement de prendre des décisions restreignant les libertés individuelles, sauf en temps de guerre (les complotistes et conspirationnistes vont-ils y émigrer ?).

Il faudrait peut-être penser à l’amender, car une pandémie peut faire plus de morts qu’une guerre. À preuve, le Covid-19 a maintenant tué plus d’États-Uniens que la Seconde Guerre mondiale.

Un État européen qui ne peut légalement imposer à ses citoyens un confinement ou un couvre-feu en temps de pandémie peut-il décemment être l’hôte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies ? Non, car cela montre qu’il sous-estime le danger des nouvelles faucheuses microscopiques qui ne manqueront pas de surgir dans ce siècle, du fait de la mondialisation et de l’envahissement des habitats naturels.

Montréal-Québec

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies est une agence de l’Union européenne (UE) basée à Stockholm, en Suède. Il est étonnant que le pays de l’UE ayant pris les décisions les plus irrationnelles concernant la lutte contre la Covid-19 soit l’hôte de cette agence névralgique. Ne devrait-il pas avoir été un chef de file dans la lutte contre la pandémie ?...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut