Rechercher
Rechercher

Campus

Rencontre littéraire avec Caroline Torbey sous le thème « Entre guerre et exil, quelle voix pour l’enfance ? »

L’Institut français du Liban à Tripoli, en partenariat avec les départements de littérature française de l’Université Saint-Joseph (USJ) et de l’Université libanaise au Liban-Nord (UL), ainsi qu’avec l’Association nationale des enseignants de français du Liban (ANEFL), organise une rencontre en ligne avec l’écrivaine franco-libanaise Caroline Torbey, le mardi 24 novembre à 18h30, sous le thème « Entre guerre et exil, quelle voix pour l’enfance ? ».

Caroline Torbey a remporté, en octobre passé, le prix du concours international de la nouvelle Georges Sand pour Refuge, un récit poignant qui relate le destin tragique d’Amale, une fillette syrienne qui se retrouve réfugiée au Liban, dans un camp de la Békaa, suite à la mort de sa famille lors d’un bombardement en Syrie. La nouvelle sera prochainement publiée dans un recueil aux éditions L’Harmattan.

La condition des enfants réfugiés, le traumatisme et sa catharsis, la transfiguration du réel, l’accès à la parole, l’indifférence, l’aide humanitaire, l’attachement et l’abandon, autant de thèmes soulevés dans Refuge et qui seront abordés lors de la rencontre.

L’événement prévu sur zoom comprendra, dans un premier temps, une brève interview de l’auteure franco-libanaise menée par Emmanuel Khoury, directeur délégué de l’Institut français du Liban à Tripoli. Dans un second temps, les participants seront invités à poser directement leurs questions à Caroline Torbey et débattre librement.

Code zoom de la rencontre : 781 7703 5993.

Mot de passe : 1BsTSX




L’Institut français du Liban à Tripoli, en partenariat avec les départements de littérature française de l’Université Saint-Joseph (USJ) et de l’Université libanaise au Liban-Nord (UL), ainsi qu’avec l’Association nationale des enseignants de français du Liban (ANEFL), organise une rencontre en ligne avec l’écrivaine franco-libanaise Caroline Torbey, le mardi 24 novembre...

commentaires (0)

Commentaires (0)