Rechercher
Rechercher

Disparition

Décès de l’émir du Koweït, trois jours de deuil officiel

Michel Aoun rend hommage à « un grand frère du Liban » et un modèle de « courage, modération et sagesse ».

Décès de l’émir du Koweït, trois jours de deuil officiel

L’émir du Koweït cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah et le président Michel Aoun. Photo publiée par la présidence libanaise sur sa page Facebook

L’émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est décédé hier mardi à l’âge de 91 ans. Peu après l’annonce du décès, le président libanais Michel Aoun a rendu hommage à « un grand frère du Liban » et un modèle de « courage, modération et sagesse », dont la disparition est « une grande perte ». « Le cheikh Sabah s’est tenu aux côtés du Liban dans des circonstances difficiles, a permis la reconstruction de nombreux villages et villes et a lancé de nombreux projets de développement » dans le pays, a-t-il ajouté dans un communiqué. De son côté, l’ancien Premier ministre sunnite Saad Hariri a estimé qu’avec le décès de l’émir koweïtien, « une page de l’histoire arabe se tourne ». Il a salué, au nom de sa formation politique, le courant du Futur, la mémoire d’une « personnalité diplomatique et politique arabe remarquable » qui « n’a jamais laissé tomber le Liban ».

Diab décrète trois jours de deuil

Le Premier ministre sortant, Hassane Diab, et le président de la Chambre, Nabih Berry, ont rendu hommage à l’émir du Koweït. M. Diab a décrété trois jours de deuil au Liban, sans fermeture des administrations. Les drapeaux devront être mis en berne et les programmes des médias officiels adaptés aux circonstances.

Le décès de l’émir du Koweït est « une grande perte pour le Koweït, son peuple, le Liban, le monde arabe et le monde », a écrit M. Diab dans un communiqué. « Le défunt était un homme de sagesse et de dialogue », a-t-il salué, affirmant qu’il était une figure « fédératrice du monde arabe ».

Hier soir, le prince héritier cheikh Nawaf al-Ahmad al-Sabah a été nommé pour succéder à l’émir Sabah al-Ahmad al-Sabah.


L’émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, est décédé hier mardi à l’âge de 91 ans. Peu après l’annonce du décès, le président libanais Michel Aoun a rendu hommage à « un grand frère du Liban » et un modèle de « courage, modération et sagesse », dont la disparition est « une grande perte ». « Le cheikh Sabah s’est tenu...

commentaires (0)

Commentaires (0)