Rechercher
Rechercher

Frontière

La Finul dénonce les « survols israéliens continus dans le ciel libanais »

La Finul dénonce les « survols israéliens continus dans  le ciel libanais »

Le commandant général de la Finul, Stefano del Col. Photo d’archives ANI

Le commandant en chef de la Force intérimaire des Nations unies (Finul), le général italien Stefano del Col, a affirmé lundi que les « violations israéliennes » du territoire sont à même de « menacer » l’accord de cessation des hostilités entre le Liban et Israël conclu après la guerre de juillet 2006. Plus tôt dans la journée, l’aviation militaire israélienne avait survolé plusieurs régions du Liban, à basse et moyenne altitude du Sud jusqu’au Metn et le Kesrouan.

Ces survols israéliens, effectués par des jets de combat ou des drones, sont quasiment quotidiens ces dernières semaines, alors que des poussées de fièvre successives ont opposé le Hezbollah à l’État hébreu le long de la frontière entre les deux pays. « La Finul a enregistré ces derniers jours un grand nombre de violations aériennes israéliennes. Les survols continus dans l’espace aérien libanais, condamnés par le Conseil de sécurité, constituent une violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU et de la souveraineté libanaise », a déclaré le général del Col à l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). « J’ai demandé à l’armée israélienne d’arrêter de survoler l’espace aérien libanais », a-t-il ajouté, soulignant que « ces violations israéliennes peuvent exacerber les tensions et mener à des incidents pouvant menacer l’accord de cessation des hostilités entre le Liban et Israël ». « Ces violations sont incompatibles avec nos objectifs et elles sapent nos efforts pour réduire les tensions et créer un environnement de sécurité stable dans le sud du Liban », a-t-il conclu.


Le commandant en chef de la Force intérimaire des Nations unies (Finul), le général italien Stefano del Col, a affirmé lundi que les « violations israéliennes » du territoire sont à même de « menacer » l’accord de cessation des hostilités entre le Liban et Israël conclu après la guerre de juillet 2006. Plus tôt dans la journée, l’aviation militaire...

commentaires (1)

Les sionistes s'en foutent puisqu'ils ont l'américaine avec eux

Eleni Caridopoulou

10 h 31, le 22 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Les sionistes s'en foutent puisqu'ils ont l'américaine avec eux

    Eleni Caridopoulou

    10 h 31, le 22 septembre 2020