Rechercher
Rechercher

Politique

Une délégation FL chez Raï

Une délégation FL chez Raï

Mgr Raï entouré, de gauche à droite, par Eddy Abillamah, May Chidiac, Imad Wakim et Antoine Mrad. Photo ANI

Les prises de position favorables aux déclarations du patriarche maronite Béchara Raï pour la neutralité du Liban se poursuivent. C’est ainsi que le chef de l’Église maronite a reçu hier les soutiens des Forces libanaises, de Walid Joumblatt et de Fouad Makhzoumi.Reçue par le patriarche, une délégation des FL formée des députés Eddy Abillamah et Imad Wakim, de l’ancienne ministre May Chidiac et du chef du bureau de communication du parti avec les instances religieuses, Antoine Mrad, lui a d’ailleurs transmis l’appui du bloc de la République forte (FL) à ses positions patriotiques relatives « à la libération de la légalité de toute hypothèque, à la disponibilité du Liban à recevoir l’assistance des pays amis, à sa neutralité et à sa distanciation par rapport aux conflits et axes régionaux ». Béchara Raï a par ailleurs reçu hier le soutien du leader druze Walid Joumblatt qui a déclaré sur son compte Twitter : « Le patriarche Raï a le droit de revendiquer la neutralité (du Liban), ou du moins la neutralité positive. »

Le chef maronite a enfin reçu hier, à Dimane, le député Fouad Makhzoumi, qui l’a « félicité pour ses positions patriotiques courageuses, à un moment où la population a besoin de telles paroles émanant d’une personnalité d’envergure nationale ». « Nous certifions que le Liban est un pays neutre et qu’il n’est pas partie dans un quelconque conflit régional. Et nous apprécions d’autant plus le refus (du patriarche) de voir le Liban isolé de ses amis arabes », a-t-il ajouté.



Les prises de position favorables aux déclarations du patriarche maronite Béchara Raï pour la neutralité du Liban se poursuivent. C’est ainsi que le chef de l’Église maronite a reçu hier les soutiens des Forces libanaises, de Walid Joumblatt et de Fouad Makhzoumi.Reçue par le patriarche, une délégation des FL formée des députés Eddy Abillamah et Imad Wakim, de l’ancienne...

commentaires (2)

Les libanais réunis doivent tenir le même discours et finir avec cette bande de vendus qui veulent sacrifier le Liban pour garder le pouvoir et humilier ses citoyens. Le président aurait dû déclarer depuis longtemps  la neutralité du Liban puisque nous n’avons pas d’ennemis mis à part que les milices armées sur notre territoire qui ont acheté le pouvoir à coup de vols. Ils provoquent Israel, et les pays amis pour justifier leurs présence armée tout en facilitant l’accès aux mercenaires depuis les frontières ouvertes aux quatre vents qui mettraient le feu au poudre au moindre coup de force pour les dégager. Comme a fait avant lui Assad. Le Liban n’étant pas leur première préoccupation, ils seront prêts à le détruire sans état d’âme. LES SEULS PERDANTS SERAIENT LE LIBAN ET SON PEUPLE. CHIITES SUNNITES DRUZES CHRÉTIENS ET TOUS LES AUTRES LIBANAIS VOUS ÊTES TOUS CONCERNÉS ALORS REVEILLEZ-VOUS. NOTRE PAYS EST EN GRAND DANGER ET C’EST À NOUS DE LE SAUVER POUR NE PAS DEVENIR APATRIDES.

Sissi zayyat

17 h 16, le 14 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Les libanais réunis doivent tenir le même discours et finir avec cette bande de vendus qui veulent sacrifier le Liban pour garder le pouvoir et humilier ses citoyens. Le président aurait dû déclarer depuis longtemps  la neutralité du Liban puisque nous n’avons pas d’ennemis mis à part que les milices armées sur notre territoire qui ont acheté le pouvoir à coup de vols. Ils provoquent Israel, et les pays amis pour justifier leurs présence armée tout en facilitant l’accès aux mercenaires depuis les frontières ouvertes aux quatre vents qui mettraient le feu au poudre au moindre coup de force pour les dégager. Comme a fait avant lui Assad. Le Liban n’étant pas leur première préoccupation, ils seront prêts à le détruire sans état d’âme. LES SEULS PERDANTS SERAIENT LE LIBAN ET SON PEUPLE. CHIITES SUNNITES DRUZES CHRÉTIENS ET TOUS LES AUTRES LIBANAIS VOUS ÊTES TOUS CONCERNÉS ALORS REVEILLEZ-VOUS. NOTRE PAYS EST EN GRAND DANGER ET C’EST À NOUS DE LE SAUVER POUR NE PAS DEVENIR APATRIDES.

    Sissi zayyat

    17 h 16, le 14 juillet 2020

  • Les prises de position favorables aux déclarations du patriarche maronite Béchara Raï pour la neutralité du Liban se poursuivent. Je comprend tout à fait le patriarche en 1990 et en 2006 le liban a beneficié de l aide des pays amis? ou est cet argent , et ca sera le cas cette fois si les amis aident le liban ,sont les memes qui vont le recevoir NON MERCI

    youssef barada

    00 h 36, le 14 juillet 2020