(Dé)confinés en cuisine

Les cookies aux pépites de chocolat, pistaches et cardamome de Rafaella Sargi

En ces jours de (dé)confinement, continuons à investir notre cuisine, histoire de se faire du bien, de passer le temps, de redécouvrir le plaisir du fait maison. Pour vous accompagner dans cette savoureuse aventure, « L’Orient-Le Jour » vous propose, deux fois par semaine, des recettes faciles et rapides, des recettes « bonne humeur » confiées par des chefs libanais établis au pays ou dans un autre coin de ce monde encore au ralenti. Entre une pincée de sel et de poivre, ils nous confient, aussi, comment cette épidémie a bouleversé leur vie, leur travail, leurs attentes ou leurs craintes à l’occasion de ce retour à une vie quasi normale. Aujourd’hui, Rafaella Sargi nous accompagne aux fourneaux.

Les cookies aux pépites de chocolat, pistaches et cardamome de Rafaella Sargi

Rafaella Sargi encore confinée en Floride avec sa famille.

« Voilà presque 15 ans que nous vivons à Miami. C’est ici que j’ai changé de carrière, laissant la publicité et les arts graphiques derrière moi pour plonger dans ma passion : la cuisine. Quinze ans rythmés professionnellement par un diplôme en pâtisserie et boulangerie, un blog (www.rafaellasargi.com), un compte Instagram (@rafaellasargi) où je partage quasi quotidiennement des histoires gourmandes et quelques envies.

Entre novembre 2015 et janvier 2019, je donnais régulièrement des cours de cuisine. Depuis un an maintenant, j’ai décidé de me consacrer à un petit rêve : écrire un livre. Mon livre de cuisine. C’est un projet qui me tient à cœur, mais pour lequel je n’ai pas encore eu le temps nécessaire, le temps voulu.

Les réflexes acquis pendant les longues années de guerre au Liban où nous avons passé notre enfance à observer nos parents gérer un semblant de vie sont des leçons dont nous continuons de faire grand usage naturellement durant le coronavirus — la Floride continue d’enregistrer des chiffres croissants de contaminations. Ces souvenirs nous aident à mieux organiser notre frigo, les courses, nos stocks, mais aussi la gestion des ressources.

Les cookies aux pépites de chocolat, pistaches et cardamome de Rafaella Sargi. Photos DR

L’expatriation a toujours été délicate, mais ces derniers temps, la séparation de la famille entre le Liban, la France et le Canada ajoute une mélancolie palpable. La différence majeure entre les années dans l’abri et 2020 est l’accès à la technologie que l’on l’utilise sans modération ! Petit déjeuner avec les grands-parents via Facetime, des cocktails entre copines sur différents fuseaux horaires ou des anniversaires ponctués de bougies virtuelles. On s’adapte. On n’a pas vraiment le choix.

Lire aussi

Le poulet sauce blanche de Léa Sednaoui : comme une offrande

Cette période de confinement continue de m’angoisser énormément. Les chiffres du mois de juin sont plus alarmants, pires que ceux d’avril... Je reste à la maison avec mes deux enfants, mais mon mari est médecin et il continue de travailler. Ce sentiment de peur pour l’autre et d’inquiétude constante est pesant. La cuisine est mon refuge. Je suis debout, active, en train de créer, de photographier, de prendre des notes et de documenter mes aventures culinaires pour mon livre et sur les réseaux sociaux. Je m’essaye aussi à des vidéos de recettes faciles à faire pour aider les copains aux quatre coins du monde qui se sont retrouvés à cuisiner trois fois par jour.

La recette qui suit est une création qui a beaucoup de succès auprès des petits et des grands. Elle symbolise en quelque sorte ma nouvelle identité de Libano-Américaine. »

Les cookies aux pépites de chocolat, pistaches et cardamome de Rafaella Sargi. Photo DR

COOKIES AUX PÉPITES DE CHOCOLAT, PISTACHES ET CARDAMOME

Pour 50 petites pièces environ

Ingrédients

200 g de farine

1 c. à café de bicarbonate de soude

1/2 c. à café de sel

1/2 c. à café de cardamome moulue

113 g de beurre non salé, à température ambiante

80 g de sucre blanc

50 g de sucre brun

1 œuf

1 c. à café d’extrait de vanille liquide

340 g de pépites de chocolat

200 g de pistaches (mondées et légèrement grillées).

Préparation

Avant de commencer, prévoyez un bol de taille moyenne, un batteur électrique muni d’un fouet plat, 2 plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé, une petite cuillère à glace, une grille (pour laisser refroidir les cookies une fois cuits) et une spatule.

Préchauffez le four à 180°C (350F).

Dans un bol de taille moyenne, tamisez la farine, le bicarbonate de soude, le sel et la cardamome moulue. Réservez.

Dans le bol du batteur électrique, fouettez le beurre, le sucre blanc et le sucre brun jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ne battez pas trop car ceci risquerait de rendre vos cookies « coulants et plats ». Ajoutez l’œuf et la vanille, et mixer gentiment, pas trop !

Versez le mélange tamisé (farine, bicarbonate, sel et cardamome) dans le bol du batteur électrique et mélangez de nouveau à la vitesse la plus lente jusqu’à ce que les ingrédients soient bien combinés.

Retirez le bol du batteur et incorporez les pépites de chocolat et les pistaches au mélange beurre-sucre-farine à l’aide d’une spatule.

À l’aide d’une petite cuillère à glace, formez des boules et disposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé tout en gardant assez d’espace entre chaque boule de pâte (pour que les cookies ne se collent pas les uns aux autres). Faites cuire dans le four chaud pendant 8 à 9 minutes. C’est précis ! Mes cookies ont besoin de 8 minutes et demie… Soyez attentifs et ne laissez pas vos cookies brûler.

Retirez la plaque et mettez-la de côté pendant 5 minutes. Retirez les cookies cuits et disposez-les sur une grille pour qu’ils refroidissent.

Recommencez avec la pâte restante… Selon la taille des plaques de cuisson, vous aurez environ 3 à 4 fournées. Vous pouvez en goûter un ou deux quand ils sont encore chauds ! Au total, vous en obtiendrez une cinquantaine.

Une fois complètement refroidis, mettez les cookies dans un bocal ou une boîte hermétique.

Mon conseil  : si vous voulez de plus grandes pièces, utilisez une grande cuillère à glace pour former les boules de pâte et faites cuire durant 13 minutes.


« Voilà presque 15 ans que nous vivons à Miami. C’est ici que j’ai changé de carrière, laissant la publicité et les arts graphiques derrière moi pour plonger dans ma passion : la cuisine. Quinze ans rythmés professionnellement par un diplôme en pâtisserie et boulangerie, un blog (www.rafaellasargi.com), un compte Instagram (@rafaellasargi) où je partage quasi...

commentaires (1)

Cette recette a l’air excellente... Mais comment peut-on peser 113 g de beurre sans une balance de bijouterie?

Algebrix

04 h 51, le 01 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Cette recette a l’air excellente... Mais comment peut-on peser 113 g de beurre sans une balance de bijouterie?

    Algebrix

    04 h 51, le 01 juillet 2020