Rechercher
Rechercher

Liban

En pleine inflation, l'armée retire la viande de ses repas

"Maudits soient ces jours et maudits soient ces pouvoirs successifs qui nous ont menés jusque-là...", dénonce Chamel Roukoz.

En pleine inflation, l'armée retire la viande de ses repas

Des militaires libanais à bord d'un véhicule blindé brandissent le drapeau du Liban, le 21 août 2017 dans le jurd de Ras Baalbeck. Photo AFP / STRINGER

L'armée libanaise ne va plus servir de la viande dans les repas fournis aux soldats, a rapporté mardi l'Agence nationale d'information (ANI), dans un pays en plein naufrage économique et en proie à une explosion de l'inflation.  "En raison des difficiles conditions de vie dont souffre le Liban, l'institution militaire qui traverse les mêmes difficultés économiques, a supprimé la viande des repas servis aux soldats durant leur service", d'après l'Ani.

"Maudits soient ces jours et maudits soient ces pouvoirs successifs qui nous ont menés jusque-là... Celui qui défend la patrie avec sa chair est privé des moyens les plus élémentaires de subsistance alors que celui qui a pillé le pays se délecte de ses butins et ses richesses !", a réagi l'ancien officier de l'armée Chamel Roukoz sur son compte Twitter.

Dans un pays où quasiment tout est importé, le prix des produits alimentaires ont bondi de 72% entre octobre 2019 et fin mai 2020, selon l'Association de protection des consommateurs.

En près de deux mois, le prix du kilo de bœuf chez certains bouchers de Beyrouth est passé de 18.000 livres libanaises à 50.000 livres, tandis que la viande de mouton atteint désormais les 80.000 livres contre 30.000 auparavant. Cette hyperinflation risque de se poursuivre, alors que la livre poursuit sa dégringolade sur le marché noir. Mardi, la monnaie nationale s'échangeait à plus de 8.000 livres pour un dollar, contre 5.000 livres pour un dollar il y a dix jours. Officiellement, la livre est toujours indexée sur le dollar depuis 1997 au taux fixe de 1.507 livres.

Lire aussi

Il était une fois la classe moyenne

Le syndicat des bouchers et des négociants en bétail a rapporté mardi dans un communiqué la fermeture de "plus de 60% des boutiques de viande" en raison de "la montée en flèche du dollar". "Débloquez notre argent des banques ou subventionnez le secteur", a averti le syndicat à l'adresse des autorités. "Sinon nous n'aurons pas d'autre choix que la fermeture".

La crise actuelle a sonné le glas d'une classe moyenne déjà érodée par des années de ralentissement économique. Selon les autorités, 45% de la population vit sous le seuil de pauvreté.


L'armée libanaise ne va plus servir de la viande dans les repas fournis aux soldats, a rapporté mardi l'Agence nationale d'information (ANI), dans un pays en plein naufrage économique et en proie à une explosion de l'inflation.  "En raison des difficiles conditions de vie dont souffre le Liban, l'institution militaire qui traverse les mêmes difficultés économiques, a...

commentaires (10)

Malheureusement l'armée est aussi noyautée et risque de se scinder si un coup d'état militaire était tenté.

Tabet Karim

09 h 00, le 01 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Malheureusement l'armée est aussi noyautée et risque de se scinder si un coup d'état militaire était tenté.

    Tabet Karim

    09 h 00, le 01 juillet 2020

  • CA va, un peu de régime pour une période déterminée , ils ne combattent pas sur les frontières, L armée,et on doit les nourrir et les payer alors qu on ne travaille pas!! MAIS qu on retire aussi la viande des plats des généraux et colonels, qui sont trop gros, et assis dans leur bureaux a ne rien faire!

    Marie Claude

    07 h 44, le 01 juillet 2020

  • QUAND LE SOLDAT OU LE POLICIER VERRA VRAIMENT SON SALAIRE REDUIT A 125 DOLLARS PAR MOIS COMME COMME C'EST LE CAS AUJOURDH'UI, ALORS IL COMPRENDRA QUE LES BASTONNADES ET LES EMPRISONNEMENT SONT POUR LA CLASSE POLITIQUE ET PAS POUR LE PEUPLE QUI HURLE SA COLERE LA VERITE SI LE CHEF DE L'ARMEE ATTEND TROP LONGTEMPS POUR PRENDRE LE POUVOIR , IL N'Y AURA MEME PLUS UN SEUL SOLDAT A QUI DONNER DES ORDRES

    LA VERITE

    01 h 18, le 01 juillet 2020

  • Moins bien nourris, ils taperont moins fort sur les manifestants de la Revolution !

    Marie-Hélène

    20 h 30, le 30 juin 2020

  • La révolution de la faim approche à grand pas. Les dirigeants politiques seront balayés plus rapidement que la poussière

    Liberté de Penser

    20 h 00, le 30 juin 2020

  • Il n'y a pas de raison qu'ils soient mieux nourris que leurs concitoyens et leurs familles.

    Je partage mon avis

    19 h 44, le 30 juin 2020

  • J’espère que bientôt les soldats ne seront plus payes afin d’arrêter de cautionner les voleurs et les criminels et de se joindre A LEUR PEUPLE au lieu de le tabasser afin de ramener le Liban à ses fils et à ses filles et son honneur à cette armée qui a un travail considérable à faire aux frontières Est et Nord afin d’arrêter la saignée sur nos USD et nos maigres ressources. Écoutez vos anciens et par pitié cessez de cautionner ce régime démoniaque qui refuse encore et toujours toute avancée et toute réforme.

    Liban Libre

    19 h 12, le 30 juin 2020

  • C,EST LE PRESENT REGIME QUI SE TARGUE DE FORT HAI DE LA MAJORITE ECRASANTE DU PEUPLE AVEC SES ALLIES LES MILICES IRANIENNES QUI SONT LES PREMIERS RESPONSABLES DE L,EFFONDREMENT TOTAL DU PAYS. JAMAIS LA CORRUPTION NE FUT AUSSI GRANDE QUE CES 4 DERNIERES ANNEES ET SURTOUT AVEC LES MINISTERES OCCUPES PAR LES HEZBOLLAH/AMAL/CPL.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 53, le 30 juin 2020

  • Jusqu'à quand les salaires des soldats seront-ils payés, et que se passera-t-il le jour où ils ne le seront plus?...

    Gros Gnon

    18 h 50, le 30 juin 2020

  • Maudits ces jours dit Chamel roukoz?? Bah ce sont les jours de ton beau-père mon cher... Des jours dont tout le monde veulent s’en débarrasser A vous l’armée d’agir envers ces politiciens Vous agissez contre les manifestants pour l’instant et non contre les agresseurs, casseurs commandités par cette classe politique. Classe dont certains que vous connaissez font semblant de ne rien voir...

    RadioSatellite.co

    17 h 56, le 30 juin 2020