Rechercher
Rechercher

À La Une - Diaspora

Coronavirus : près de dix pour cent des Libanais en Guinée veulent être rapatriés

Les Libanais désireux de rentrer seront testés avant de prendre l’avion, indique à L’Orient-Le Jour Fadi Zein, ambassadeur du Liban en Guinée, qui couvre également la Guinée-Bissau et Guinée Équatoriale.

Des employés désinfectant une rue à Nairobi, le 14 mars 2020, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Photo d'illustration REUTERS/Baz Ratner

Quel est le nombre de Libanais en Guinée ayant demandé à être rapatriés ?

Nous avons reçu 400 demandes de rapatriement en Guinée, sur une population libanaise d’à peu près 4.000, soit près de 10% de la communauté. Pour la Guinée Bissau et la Guinée équatoriale (Malabo), nous n’avons pas de chiffres exacts. Il n’y a pas encore eu de formulaires remplis de demande de rapatriement.


Comment cela se passera concrètement ? Les Libanais devront-t-ils se rendre à Abidjan ou Lagos ? Quand se fera le rapatriement ?

Les Libanais qui veulent être rapatriés le seront à partir de la Guinée, ils n’auront pas besoin de se rendre à Abidjan ou à Lagos (d’où des vols sont prévus). Mais jusqu’à présent, on ne connaît pas la date de l’arrivée de l’avion parce qu’il y a des pays qui passent avant, compte tenu du nombre de personnes que compte la diaspora (Nigeria, Côte d’Ivoire, France, Arabie saoudite, Émirats arabes unis). Mais nous savons que cela aura lieu dans environ deux semaines.


Les autorités guinéennes ont-t-elle accepté qu’une équipe médicale libanaise se rende sur place pour tester les citoyens conformément à la décision du gouvernement libanais ?

Il n’y a aucun problème avec les autorités guinéennes ; comme je vous l’ai dit les relations de la communauté libanaise et de l’ambassade du Liban avec les autorités sont au beau fixe.


Les personnes désireuses de rentrer seront-elles testées sur place ?

Nous mêmes à l’ambassade, avec la collaboration de l’ANSS (Agence nationale de la sécurité sanitaire) guinéenne nous allons tester les gens deux heures avant l’embarquement. Les tests qui nous ont été procurés donnent les résultats en deux heures.


Qui va faire ces tests ?

Des représentants de l’ANSS ont accepté de faire ces test pour les Libanais avant leur embarquement. L’ambassade ne dispose pas de tests, nous n'avons pas les équipements non plus pour les faire.


Pour les Libanais en Guinée désireux de contacter l’ambassade, il est possible d’appeler la ligne directe (hot line) au 625 596 817.


Lire aussi

Hitti : La priorité est donnée aux pays africains, car la situation s’y détériore rapidement

Rapatriement de Libanais : premier test, dimanche, pour le gouvernement

Le matou qui rugissait, l'éditorial de Issa GORAIEB

Coronavirus : Bassil appelle à une campagne de dépistage de grande ampleur


Quel est le nombre de Libanais en Guinée ayant demandé à être rapatriés ?Nous avons reçu 400 demandes de rapatriement en Guinée, sur une population libanaise d’à peu près 4.000, soit près de 10% de la communauté. Pour la Guinée Bissau et la Guinée équatoriale (Malabo), nous n’avons pas de chiffres exacts. Il n’y a pas encore eu de formulaires remplis de demande de...

commentaires (3)

ONT-ILS PERDU LEURS EMPLOIS OU A CAUSE DU VIRUS QUI NE FRAPPE PAS DUREMENT LES PAYS DE L,AFRIQUE.

L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

09 h 54, le 05 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • ONT-ILS PERDU LEURS EMPLOIS OU A CAUSE DU VIRUS QUI NE FRAPPE PAS DUREMENT LES PAYS DE L,AFRIQUE.

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 54, le 05 avril 2020

  • Le coronavirus comme le gaz sarin ne connaît pas de frontières. Pourquoi ce tintamarre controversé Estez Nabih Ayez pitié de notre Patrie.

    Honneur et Patrie

    19 h 48, le 04 avril 2020

  • Le coronavirus comme le gaz sarin ne conna

    Honneur et Patrie

    19 h 42, le 04 avril 2020

Retour en haut