Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Coronavirus : un quatrième décès, l’Hôtel-Dieu prêt à recevoir les patients

Quinze personnes sont en voie de guérison. Pour soutenir la lutte contre la maladie, le ministère des Finances a créé quatre comptes pour recevoir les dons, et l’hôpital Hariri deux autres.

Hamra, le 11 mars puis le 16 mars 2020. Avec la décision des autorités d’appliquer des mesures de confinement pour endiguer la propagation du coronavirus, les rues de Beyrouth se sont vidées. Mohammad Azakir/Reuters

Le Liban a enregistré mardi soir un quatrième décès dû au nouveau coronavirus, a annoncé mardi, dans la nuit, une source au ministère de la Santé. Selon cette source, la personne décédée souffrait, en sus de son infection, d'une maladie cardiaque.

Plus tôt dans la journée, le bilan des infections au coronavirus s’élevait à 120 cas avérés au Liban, selon le rapport quotidien du ministère de la Santé, avec onze nouveaux patients enregistrés. Une nouvelle guérison a également été annoncée, faisant monter à quatre le nombre total des personnes guéries depuis le début de l’épidémie, le 20 février. Quinze autres personnes sont en voie de guérison, dans l’attente qu’un second test de la charge virale le confirme.

En outre, le gouvernement libanais a pris mardi une nouvelle série de mesures pour renforcer la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus sur le territoire, en créant notamment des cellules de crise au sein des municipalités et un Fonds pour accueillir les dons consacrés à la cause. 

En effet, le ministère des Finances a créé quatre comptes bancaires, en euro, livre libanaise, dollar et livre sterling, afin de recevoir tout don envoyé en soutien à la lutte contre le coronavirus dans le pays :

Compte en livre libanaise : 700361885 001. IBAN : 0999 0000 0001 0017 0036 1885.

Compte en dollar : 700361885 002. IBAN : 0999 0000 0001 0027 0036 1885.

Compte en euro : 700361885 069. IBAN : 0999 0000 0001 0697 0036 1885.

Compte en livre sterling : 700361885 005. IBAN : 0999 0000 0001 0057 0036 1885.

De son côté, l’hôpital universitaire Rafic Hariri a annoncé avoir créé deux comptes pour recevoir les donations visant à soutenir l’hôpital et l’équipe qui prend en charge les patients. Les dons peuvent être versés sur le compte de l’hôpital à la branche de Hamra de la Banque du Liban.

Pour les dons à l’hôpital, le numéro du compte est : 719041200. IBAN : 400 999 0000 0001 0017 1904 1200.

Pour les dons à l’équipe de l’hôpital, le numéro du compte est : 719041190. IBAN : 190 999 0000 0001 0017 1904 1190.

 

(Lire aussi : La trêve ou la crève ?, l'éditorial de Issa GORAIEB)


Report des délais légaux

Hier, le Conseil des ministres s’est de nouveau réuni avec au menu la stratégie de lutte contre la propagation du coronavirus. Les ministres ont approuvé un projet de loi revêtu du caractère de double urgence amnistiant les détenus ayant purgé leur peine du versement des amendes qu’ils sont tenus de payer dans le cadre de leur condamnation. Cette loi vise à désengorger les prisons libanaises, qui souffrent de surpopulation, en permettant à ces détenus arrivés au bout de leur condamnation d’être libérés. Le cabinet a en outre approuvé une loi prévoyant le report de tous les délais légaux, judiciaires et contractuels, comme les délais de procédure et de prescription, jusqu’au 30 juin 2020, a rapporté à l’issue de la réunion la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad.

Elle a en outre déclaré que les discussions du Conseil ont notamment porté sur les moyens à mettre en œuvre pour lier le travail de la commission ministérielle en charge du suivi de la lutte contre le virus à celui des ministères concernés et de la chambre d’opération de la cellule de gestion des catastrophes du Sérail.


(Lire aussi :  Coronavirus : Quelques conseils pour faire ses courses, cuisiner et renforcer son immunité)

L’Hôtel-Dieu prêt à accueillir les patients

Mme Abdel Samad a ensuite annoncé une nouvelle série de mesures, notamment la création de cellules de crise dans les municipalités et fédérations de municipalités, qui permettront de répondre aux besoins des citoyens. Elle a également noté que le ministre de la Santé devrait soumettre demain au gouvernement une liste des hôpitaux privés et publics équipés pour traiter les personnes contaminées, sachant que le gouvernement couvrira les frais de traitement des personnes qui ne bénéficient d’aucune couverture médicale. M. Hassan a par ailleurs exhorté les sociétés d’assurances à couvrir les frais de leurs clients.

Plus tôt dans la journée, l’Hôtel-Dieu avait annoncé être prêt à recevoir les patients atteints du nouveau coronavirus. Dans un communiqué, l’établissement a expliqué qu’un « centre pour le coronavirus situé loin de l’entrée des urgences a été inauguré afin d’examiner les patients externes de manière rapide et efficace, sans affecter le travail des urgences ». Il a noté avoir réservé plusieurs lits pour les futurs patients contaminés par le coronavirus. Il a enfin précisé qu’il continue d’accueillir tous les autres patients dans le cadre de ses opérations habituelles.

De son côté, le président du sanctuaire de Notre-Dame de Harissa, le père Fadi Tabet, a annoncé hier que le centre Beit Ania sera mis gratuitement à la disposition des personnes devant observer un auto-isolement à domicile et qui sont dans l’impossibilité de l’observer chez eux.

Manal Abdel Samad a par ailleurs indiqué que le ministère de la Santé prépare une liste de permanences de médecins, dentistes et pharmaciens, afin d’assurer leur disponibilité 24h/24 dans toutes les régions du pays. Et de souligner que le ministre de l’Économie allait renforcer la surveillance des prix dans les commerces en cette période de crise, afin d’empêcher toute augmentation injustifiée. Elle a enfin noté qu’un projet encadrant l’enseignement à distance, notamment via des cours diffusés sur Télé Liban, était actuellement étudié par les ministres de l’Éducation, de l’Information et des Télécommunications. En soirée, le Conseil des ministres a enfin annoncé que les résultats de l’employé bengali suspecté d’avoir contracté le virus sont négatifs. Enfin, la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) a déclaré avoir mis à disposition des citoyens une ligne d’appel téléphonique leur permettant de signaler toute infraction au régime de fonctionnement de la Caisse dans les hôpitaux du pays, notamment si des frais supplémentaires sont demandés aux patients dans des institutions affiliées à la CNSS. Ce numéro est le #2424 ou le 71/724244, accessible uniquement via WhatsApp.


Lire aussi

Près de Saïda, une vingtaine de femmes confectionnent des combinaisons de protection

Maintenir la communication pour éviter les pires conséquences du confinement

En temps de crise, une réforme indispensable pour protéger des travailleuses encore plus vulnérables

Au Liban, les entreprises face aux défis de l’état d’urgence sanitaire

Quand les théories complotistes se répandent aussi vite que le coronavirus

Les migrants en première ligne face à la pandémie dans les pays du Golfe




Le Liban a enregistré mardi soir un quatrième décès dû au nouveau coronavirus, a annoncé mardi, dans la nuit, une source au ministère de la Santé. Selon cette source, la personne décédée souffrait, en sus de son infection, d'une maladie cardiaque. Plus tôt dans la journée, le bilan des infections au coronavirus s’élevait à 120 cas avérés au Liban, selon le rapport...

commentaires (5)

IL FAUT SE PREPARER AU PIRE ET AUGMENTER LE NOMBRE DE LITS QUITTE A TRANSFORMER SI IL Y A URGENCE DES HOTELS EN HOPITAUX MOMENTANES. IL FAUDRAIT DES MAINTENANT ACQUERIR LE MATERIEL NECESSAIRE.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

17 h 24, le 18 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • IL FAUT SE PREPARER AU PIRE ET AUGMENTER LE NOMBRE DE LITS QUITTE A TRANSFORMER SI IL Y A URGENCE DES HOTELS EN HOPITAUX MOMENTANES. IL FAUDRAIT DES MAINTENANT ACQUERIR LE MATERIEL NECESSAIRE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    17 h 24, le 18 mars 2020

  • "Le ministère des Finances a créé quatre comptes bancaires". Culotté quand meme. Voila une occasion pour tous ceux qui ont volé l'argent des Libanais de pouvoir rendre une petite partie....

    Nadine Naccache

    10 h 37, le 18 mars 2020

  • Qui va contrôler ces comptes bancaires? Quelle garantie nous avons que l’argent ne sera pas détourné et envoyé à l’étranger au profit de certains. Nous n’avons absolument pas confiance en tout ce qui s’appelle gouvernant dans cette république bananière qu’est devenu le Liban.

    Liberté de Penser

    09 h 36, le 18 mars 2020

  • Le meme ministere qui a depense les epargnes des Libanais ?

    EL KHALIL ABDALLAH

    09 h 13, le 18 mars 2020

  • Au Liban, le ministère des Finances a créé quatre comptes bancaires afin de recevoir tout don envoyé en soutien à la lutte contre le coronavirus dans le pays. Ailleurs, les gouvernements se préparent à distribuer de l'"helicopter money" directement aux ménages pour les aider à traverser la crise du coronavirus. Cherchez l'erreur...

    Gros Gnon

    02 h 41, le 18 mars 2020

Retour en haut