X

À La Une

Affaire Ella Tannous : près de trois milliards de LL de dommages et intérêts pour la famille

Liban

"Ce verdict constitue une réparation morale, car ce qu'a perdu Ella ne peut être réparé", déclare le père après le verdict prononcé au Palais de Justice de Beyrouth.

OLJ
27/02/2020

La juge unique pénal Roula Sfeir a livré jeudi son verdict sur l'affaire de la petite Ella Tannous, qui avait été amputée des quatre membres à la suite d'une infection bactérienne en 2015, en décidant d'octroyer à la famille près de trois milliards de livres libanaises en dommages et intérêts.

Le pédiatre de la petite fille, Issam Maalouf, a pour sa part été condamné à une peine de deux mois de prison, à laquelle sont retranchés les 12 jours de détention qu'il avait effectués dans le cadre de l'enquête, avant d'être relaxé sous caution d'un montant de 100 millions de livres libanaises. Le médecin avait été rendu responsable de l'amputation. Une autre médecin, Rana Chrara, a été d'abord condamnée à deux mois de prison, avant que la peine ne soit commuée en une amende d'un million de LL.

Par ailleurs, l'Ordre libanais maronite, propriétaire de l'hôpital Noter-Dame de Secours à Jbeil, a été condamné à une amende de deux millions de LL. L'Université américaine de Beyrouth (AUB), en tant que propriétaire de l'AUBMC, est quant à elle condamnée à une amende de trois millions de livres.

L’hôpital Hôtel-Dieu de France, ainsi que le médecin Carlo Acatchérian ont, eux, été acquittés.

Par ailleurs, la justice a décidé d'octroyer 1,8 milliards de LL à la petite Ella en dommages et intérêts, dont 800 millions de livres à payer de suite. 800 millions de livres libanaises ont été octroyés au père, Hassane Tannous, et à la mère, Eliana Jreige. Ils bénéficieront également de 30,4 millions de LL et de l'équivalent de plus de 44.000 euros.

"Ce verdict constitue une réparation morale, car la perte d'Ella ne peut être réparée", a déclaré son père Hassane Tannous après le verdict prononcé au Palais de Justice de Beyrouth. "Ce verdict montre que ceux qui croient en l’État et à la justice finissent par obtenir gain de cause", a-t-il ajouté.

En avril 2017, sur base d'un rapport présenté par la commission médicale chargée par la justice d'examiner le dossier, le juge d'instruction de Beyrouth avait publié un acte d'accusation inculpant les trois médecins et les trois hôpitaux accusés d'avoir occasionné des lésions à la petite fille. Les délits dont sont accusés les hôpitaux et les médecins étaient passibles de peines allant du paiement d'une amende jusqu'à la prison pour un an.


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Antoine Sabbagha

Une réparation morale ne pourra jamais rendre les membres de la petite Ella. Triste pays .

Eddy

Qui va payer les 1,8 milliards? l'Etat Libanais? je n'ai pas compris.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PAS ASSEZ ! RIEN NE PEUT DEDOMMAGER LE MALHEUR OCCASIONNE.

Houri Ziad

Faute professionnelle grave impardonable.Est ce que ces medecins continuent d'excercer leur art ???? Ou ont ils ete suspendus a vie par le conseil de l'ordre ? Ou toujours des magouilles a la libanaise reglees par quelques millions de livres ..affreux personnages et bande de criminels...triste de nous

Cadige William

Bravo pour cette décision de Justice qui fera Jurisprudence.
Il est temps que toutes les Institutions, tous les Ordres des différents Organismes au Liban, cessent de se croire Intouchables.
Cet argent ne redonnera pas la joie aux parents, ni de nouveaux membres a la petite Ella, mais fera réfléchir sérieusement les criminels et leurs semblables dans le monde medical et autres qui ont entache la reputation de leurs collègues dans la plus belle vocation du monde.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants