Rechercher
Rechercher

À La Une - Diplomatie

"Le problème du Liban et du Moyen-Orient, c'est l'Iran", selon le chef du Pentagone

"Nous avons beaucoup aidé les forces de sécurité libanaises et nous continuerons à le faire", déclare Mark Esper.

Le ministre américain de la Défense, Mark Esper. Mark Esper. CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le ministre américain de la Défense, Mark Esper, a affirmé samedi que l'Iran constituait "le principal problème du Liban et du Moyen-Orient", ajoutant par ailleurs que Washington continuera d'aider les forces de sécurité libanaises.

"Le problème du Moyen-Orient, c'est l'Iran. Depuis 1979, le régime iranien étend son influence sur l'ensemble de la région, particulièrement sur le Liban depuis plusieurs années", a déclaré le chef du Pentagone dans une interview à la chaîne américaine CNBC.

"Il se passe la même chose au Liban, en Irak et en Iran. Ces peuples manifestent dans la rue pour dire 'stop à la corruption et à l'ingérence de l'Iran dans nos affaires intérieures'. Nous devons les aider car nous partageons le même respect des droits de l'Homme, de la dignité individuelle, de l'importance de participer au processus démocratique et le fait de ne pas être influencé par des acteurs étrangers comme l'Iran qui essaie d'exporter la révolution islamique", a-t-il ajouté.

"Nous avons beaucoup aidé les forces de sécurité libanaises et nous continuerons à le faire, partout où il y aura une étincelle de liberté", a en outre déclaré M. Esper en réponse à une question sur le soutien des Etats-Unis au Liban.

Interrogé sur la crise économique que traverse le Liban, la plus grave depuis la fin de la guerre civile il y a 30 ans, et l'aide que les Etats-Unis pourraient apporter au pays du Cèdre, le secrétaire d'Etat US a déclaré qu'il laissait au Département d'Etat le soin de trancher cette question.

Le 25 janvier dernier, le secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires du Proche-Orient, David Schenker, avait affirmé que le gouvernement de Hassane Diab "a été formé et soutenu par le Hezbollah" pro-iranien.

De son côté, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a exhorté le nouveau gouvernement à réaliser des réformes "tangibles" pour "rétablir la confiance des investisseurs et débloquer l'aide internationale au Liban".



Lire aussi

Feltman redoute « une chasse aux sorcières » contre Hariri, Joumblatt et leurs alliés

Pour Washington, le gouvernement Diab est "formé et soutenu par le Hezbollah"

Washington appelle le gouvernement Diab à mener des réformes "tangibles"


Le ministre américain de la Défense, Mark Esper, a affirmé samedi que l'Iran constituait "le principal problème du Liban et du Moyen-Orient", ajoutant par ailleurs que Washington continuera d'aider les forces de sécurité libanaises. "Le problème du Moyen-Orient, c'est l'Iran. Depuis 1979, le régime iranien étend son influence sur l'ensemble de la région, particulièrement sur le Liban...
commentaires (13)

And ?!

Bery tus

06 h 54, le 17 février 2020

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • And ?!

    Bery tus

    06 h 54, le 17 février 2020

  • C'est une première ; est-ce le signe d'un engagement militaire plus poussé de la Chine à venir dans la région du M-O ? Fort possible. Après tout, Pékin a tous les droits du monde d'être inquiet de ce qui se passe à Idlib vu que les terroristes d'origine chinoise continuent à y affluer par la porte turque et que la Chine se voit dans l'obligation de les accueillir, une fois qu'ils ont fait leur formation au terrorisme sous le commandement US/OTAN. Samedi, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a crée la surprise en qualifiant de « dévastatrice » la présence militaire des États-Unis au Moyen-Orient qui « n'apporte que chaos et pauvreté éternels » pour cette région. Le chef de la diplomatie chinoise a dénoncé, l'Amérique en marge de la Conférence de Munich sur la sécurité, en soulignant que « nombreux sont les pays au Moyen-Orient qui sont contre la présence militaire américaine dans leur région ».

    FRIK-A-FRAK

    15 h 10, le 16 février 2020

  • Trump doit fermer le boulevard que Bush et Obama ont ouvert à l'Iran dans la région. Les sanctions financières c'est bien mais insuffisant. Trump veut désengager l'Amérique des conflits de la région, c'est bien mais à condition de faire pression pour que les autres puissances fassent de même, à commencer par la Russie en Syrie.

    Citoyen libanais

    14 h 16, le 16 février 2020

  • Mis à part quelques stupides personnages qui croient en ce que dit david esper ( je sais c'est mark mais c'est tous des david ) , il faudrait que trump-pête le clown américain abandonne ses illusions vis à vis de l'Iran . Non seulement ce clown enfonce son camp dans la merde mais avec lui tous ses alliés d'Europe, d'Asie, d'Amérique du sud et même d'israel .

    FRIK-A-FRAK

    12 h 28, le 16 février 2020

  • YANKY SHOULD , AND THEY WILL GET THE HELL OUT OF MEADLE EAST .

    FRIK-A-FRAK

    12 h 08, le 16 février 2020

  • Quand le Shah d’Iran a quitté son pays, il avait dit aux américains qui l’avaient lâché, vous ne savez pas à qui vous livrez le MO et quelles consequences mon départ aura sur l’equilibre de la région..Le reste de l’histoire on la connaît... Ils pensaient alors qu’une démocratie s’installerait en Iran... Hahahaha..

    LeRougeEtLeNoir

    11 h 29, le 16 février 2020

  • Ce monsieur semble oublier que Daesh , Jabhat el Nosra , (etc)Israel , Etats Unis c'est kif kif bourico .....De plus des bases comme HAMAT , Aeroport Rene Moawad ,Rayak c'est payant.La dite aide a nos forces de securité HA HA

    aliosha

    10 h 43, le 16 février 2020

  • BAS LES PATTES... Si les états Unis et autres pays amis veulent vraiment aider les libanais ils n'ont qu'à déballer tout ce qu'ils savent sur les comptes off shore de tous les politiciens et responsables économiques nous ferons le reste. Nous savons qu'ils savent, mais nous ne savons pas pourquoi ils se taisent. Il serait temps que tous les pays qui prétendent vouloir aider le Liban publient la liste des comptes de tous les voleurs pour redresser le pays sans avoir à mettre la main dans la poche ou sur la gâchette. C'est le seul service qu'on leur demande.

    Sissi zayyat

    10 h 30, le 16 février 2020

  • Oui, oui, et OUI !!!!!

    Remy Martin

    10 h 21, le 16 février 2020

  • PAROLES D,OR. JE VIENS DE LE DIRE HIER ENCORE. LE MAL VIENT D,IRAN. ERADIQUEZ CE MAL ET TOUT IRA BIEN DANS LA REGION. VOUS ETES LES SEULS A POUVOIR LE FAIRE. NE COMPTEZ PAS SUR LES EUROPEENS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    09 h 53, le 16 février 2020

  • Il a mis le doigt sur la plaie...

    LeRougeEtLeNoir

    09 h 33, le 16 février 2020

  • ET LE PLUS GROS PROBLÉME DE LA PLANÈTE , CE SONT LES ETATS-UNIS D'AMÉRIQUE !

    Chucri Abboud

    03 h 26, le 16 février 2020

  • C'est surtout Israel, non?

    Gros Gnon

    01 h 37, le 16 février 2020

Retour en haut