Rechercher
Rechercher

À La Une - Proche-Orient

Une délégation saoudienne visite l'esplanade des Mosquées, une première

Cette visite à Jérusalem-Est, partie de la ville occupée et annexée par Israël, en marge d'un match de la sélection saoudienne de football en Cisjordanie, intervient alors qu'un changement de politique du royaume envers l'Etat hébreu est fréquemment évoqué.

Des membres d'une délégation de l'équipe nationale saoudienne de football en visite sur l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem-Est, sous occupation israélienne, le 14 octobre 2019. Photo REUTERS/Sinan Abu Mayzer

Une délégation saoudienne a visité mardi l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, partie de la ville occupée et annexée par Israël, en marge d'un match de la sélection saoudienne de football en Cisjordanie, une première alors qu'un changement de politique du royaume envers l'Etat hébreu est fréquemment évoqué.

L'équipe est arrivée dimanche en Cisjordanie, territoire palestinien sous occupation israélienne depuis 1967, par la frontière jordanienne contrôlée par Israël. Elle disputera un match mardi contre son homologue palestinienne, pour les éliminatoires du Mondial-2022 (zone Asie).
Seul l'encadrement de la sélection a effectué un rapide tour de l'esplanade des Mosquées, sous haute surveillance, et est allé prier au Dôme du Rocher, pas les joueurs, a indiqué le porte-parole de la Fédération palestinienne de football, Omar al-Jaafari.

L'esplanade est le troisième lieu saint de l'islam ainsi que le site le plus sacré pour les juifs, qui nomment l'endroit Mont du Temple car ils le considèrent comme le lieu de leurs deux Temples détruits. Si l'entrée de l'esplanade des Mosquées est contrôlée par Israël, l'administration des lieux demeure la prérogative du Waqf, une fondation musulmane sous contrôle jordanien.



(Lire aussi : Des accords de non-agression avec Israël seraient inopportuns pour les pays du Golfe)



La visite de l'équipe saoudienne divise dans les Territoires palestiniens sous occupation. Certains y voient une forme de "normalisation" dans les relations avec Israël, quand d'autres évoquent une victoire historique pour le football palestinien.

Les pays arabes ont historiquement fait du règlement de la question palestinienne la condition d'une normalisation avec Israël, et l'Arabie saoudite, qui ne reconnaît pas officiellement l'Etat hébreu, n'entretient pas de relations diplomatiques officielles avec lui. Mais, ces dernières années, des clubs et sélections de pays arabes ont joué dans les Territoires palestiniens occupés, ce qui sous-entend de demander des autorisations auprès des autorités israéliennes.

"C'est une délégation sportive qui n'a rien à voir avec la politique", a déclaré à l'AFP le cheikh Omar al-Kiswani, directeur général de la mosquée al-Aqsa. "La délégation comprenait environ 22 personnes (...), elles ont le droit de visiter la mosquée", a-t-il ajouté.

Au cœur du conflit israélo-palestinien, l'esplanade des Mosquées se trouve à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé depuis 1967 par Israël, qui l'a ensuite annexé sans que cela ne soit reconnu par la communauté internationale. Les Palestiniens espèrent faire de Jérusalem-Est la capitale du futur Etat auquel ils aspirent. Les Israéliens considèrent toute la ville comme étant sous leur souveraineté.



Pour mémoire
Un Saoudien en visite à Jérusalem conspué par des Palestiniens, Israël condamne (vidéo)

Israël a rétabli ses liens avec Oman, annonce le chef du Mossad

A la conférence de Bahreïn, flirt poussé entre Arabes du Golfe et Israéliens

Israël « fait partie de l’héritage de la région » , affirme le chef de la diplomatie bahreïnie

Les relations entre Israël et les pays du Golfe mijotent à feu doux


Une délégation saoudienne a visité mardi l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, partie de la ville occupée et annexée par Israël, en marge d'un match de la sélection saoudienne de football en Cisjordanie, une première alors qu'un changement de politique du royaume envers l'Etat hébreu est fréquemment évoqué. L'équipe est arrivée dimanche en Cisjordanie, territoire ...

commentaires (2)

Au fait le gouvernement en usurpation sera t il formé à djeddah ? Possible.

FRIK-A-FRAK

21 h 38, le 14 octobre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Au fait le gouvernement en usurpation sera t il formé à djeddah ? Possible.

    FRIK-A-FRAK

    21 h 38, le 14 octobre 2019

  • C,EST L,OUVERTURE CAMOUFLEE SUR ISRAEL !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 26, le 14 octobre 2019

Retour en haut