Rechercher
Rechercher

tensions

Israël fait campagne à l'ONU et dans les médias contre les tunnels du Hezbollah

L'armée israélienne autorise des journalistes à filmer un des tunnels creusés selon l'Etat hébreu par le Hezbollah, à seulement une dizaine de mètres de la frontière libanaise près de la localité israélienne de Metula.

L'armée israélienne a donné accès mercredi 19 décembre 2018 à la presse aux tunnels creusés selon Israël par le Hezbollah sous la frontière libanaise pour infiltrer son territoire. AFP / JACK GUEZ

Israël a donné accès mercredi à la presse aux tunnels creusés selon lui par le Hezbollah sous la frontière libanaise pour infiltrer son territoire, intensifiant sa campagne pour que l'ONU sévisse contre les agissements du parti chiite soutenu par l'Iran.

Au même moment à Jérusalem, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a appelé tous les membres du Conseil de sécurité, qui se sont réunis mercredi sur le sujet des tunnels, "à condamner les actes d'agression injustifiées de la part du Hezbollah, à désigner le Hezbollah comme une organisation terroriste dans son intégralité, à pousser à des sanctions plus fortes contre" ce parti, l'un des grands ennemis d'Israël.
Le Hezbollah est considéré comme une organisation terroriste par Israël et les Etats-Unis, mais seule sa branche armée est classifiée comme telle par l'Union européenne.

Les tunnels sont censés servir à enlever ou assassiner des soldats ou des civils israéliens, et à s'emparer d'une frange du territoire israélien en cas d'hostilités, selon Israël.
L'armée israélienne a autorisé des journalistes, acheminés sur le site par véhicule blindé et strictement encadrés, à filmer l'un de ces tunnels, à seulement une dizaine de mètres de la frontière libanaise près de la localité israélienne de Metula. Israël a lancé le 4 décembre une vaste opération de détection et de destruction de tunnels. Il dit avoir localisé quatre souterrains jusqu'à présent et y avoir disposé des explosifs afin d'en empêcher toute utilisation.


(Reportage : Dans la zone frontalière sous l’emprise du Hezbollah, on veut « provoquer Israël »)


Le tunnel montré mercredi à la presse pénètre sur une quarantaine de mètres à l'intérieur d'Israël. Les journalistes n'en ont pas vu le point de sortie, mais seulement un trou percé en amont pour y accéder. Alentour, des pelleteuses opèrent dans la boue tout près de la barrière de béton de plusieurs mètres de haut qui marque la frontière avec le Liban. Sur ce chantier d'ampleur, le terrain est sondé en plusieurs endroits et du béton est ensuite déversé dans le sol après les forages. Les maisons d'un village libanais sont clairement visibles de l'autre côté de la frontière.


Le tunnel montré à la presse pénètre sur une quarantaine de mètres à l'intérieur d'Israël. AFP/JACK GUEZ


 

L'armée israélienne laisse entendre que, si quatre souterrains ont été localisés, il y en a d'autres. Compte tenu de l'étendue de la frontière, des moyens technologiques, notamment ceux de la sismographie, sont mis en œuvre. Israël bénéficie aussi des enseignements de sa lutte contre les tunnels d'attaque du mouvement islamiste palestinien Hamas sous la frontière avec la bande de Gaza, au Sud, dit-il.

"Nous resterons ici jusqu'à ce que nous ayons fini. Cela a pris des années au Hezbollah pour construire ces tunnels, notre opération les renverra d'autant d'années en arrière", lance un responsable militaire sous le couvert de l'anonymat.


(Lire aussi : Les menaces israéliennes et la lecture du Hezbollah, le décryptage de Scarlett HADDAD)


Beyrouth "ne fait rien"
M. Netanyahu a qualifié ces souterrains "d'acte de guerre". Il a appelé le Conseil de sécurité "à exiger du Liban qu'il cesse de permettre qu'on se serve de son territoire pour des actes d'agression" et à "soutenir le droit d'Israël à se défendre contre une agression inspirée et menée par l'Iran". "Israël va continuer à faire tout ce qui est nécessaire pour protéger (son) peuple et défendre (ses) frontières", a-t-il ajouté.

La dernière grande confrontation en date entre le Hezbollah et l'Etat hébreu remonte à 2006. Les 33 jours de guerre avaient fait 1.200 morts côté libanais, et 160 côté israélien, sans neutraliser le parti chiite. Israël et le Liban restent techniquement en état de guerre. L'Etat hébreu répète être prêt à toutes les éventualités.

M. Netanyahu a de nouveau présenté le Hezbollah comme "l'instrument" de l'Iran, son grand ennemi. Il s'en est pris au gouvernement libanais, parlant de "fiasco total" de son armée vis-à-vis des agissements du Hezbollah. "Le gouvernement libanais, qui devrait être le premier à réagir et à protester, ne fait rien dans la meilleure des hypothèses et est de connivence dans la pire", a-t-il accusé.


Lire aussi

Les USA préoccupés par le renforcement du Hezbollah au Liban

Le Liban salue son nouveau héros, l'officier qui a ordonné à l'armée israélienne de reculer

Guterres tire la sonnette d’alarme sur les armes illégales du Hezbollah

Aoun à Kardel : Les allégations israéliennes sur les missiles du Hezbollah sont fausses


Israël a donné accès mercredi à la presse aux tunnels creusés selon lui par le Hezbollah sous la frontière libanaise pour infiltrer son territoire, intensifiant sa campagne pour que l'ONU sévisse contre les agissements du parti chiite soutenu par l'Iran.

Au même moment à Jérusalem, le Premier ministre Benjamin Netanyahu

commentaires (2)

Le monde va mal. L'humanité se scinde de plus en plus alors que des forces démocratiques dans le monde, tentent de ressembler ce qui est épars. C'est un échec pour toute l'humanité. Israël, foyer de juifs venus du monde entier, beaucoup sont des grandes âmes, des braves, grands esprits, et pourtant le résultat est désastreux sur le plan de communication. Israël sait mieux quiconque qu'une guerre se gagne d'abord dans les coeurs, dans l'opinion publique à l'intérieur du pays et surtout à l'extérieur. Or cette guerre de communication est déjà perdue et le temps joue contre Israël. L'Amérique toute puissante n'est pas le monde et son soutien ne sera pas suffisant pour MASSACRER indéfiniment le peuple palestinien sans émouvoir durablement la conscience humaine. Moi, je ne sais pas ce que valent sur le plan stratégique ces "tunnels" de 70 à 80 cm de diamètre tout au plus et d'une longueur de 20 à 40 mètres à l'intérieur d'Israël, mais cela semble (peut-être je me trompe) à une mise en scène cinematographique presque hilarant. Israël se sentent menacé par ces trous ? Mais enfin..... Où sont les grands esprits d'Israël, aujourd'hui et maintenant le monde et surtout le Liban a besoin de paix. Hommes, tendez vos mains aux plus faibles que vous colonisez depuis de longues décennies, donnez leur, leurs droits justes et montrez vous braves et généreux, osez, osez, osez la paix.

Sarkis Serge Tateossian

23 h 28, le 19 décembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Le monde va mal. L'humanité se scinde de plus en plus alors que des forces démocratiques dans le monde, tentent de ressembler ce qui est épars. C'est un échec pour toute l'humanité. Israël, foyer de juifs venus du monde entier, beaucoup sont des grandes âmes, des braves, grands esprits, et pourtant le résultat est désastreux sur le plan de communication. Israël sait mieux quiconque qu'une guerre se gagne d'abord dans les coeurs, dans l'opinion publique à l'intérieur du pays et surtout à l'extérieur. Or cette guerre de communication est déjà perdue et le temps joue contre Israël. L'Amérique toute puissante n'est pas le monde et son soutien ne sera pas suffisant pour MASSACRER indéfiniment le peuple palestinien sans émouvoir durablement la conscience humaine. Moi, je ne sais pas ce que valent sur le plan stratégique ces "tunnels" de 70 à 80 cm de diamètre tout au plus et d'une longueur de 20 à 40 mètres à l'intérieur d'Israël, mais cela semble (peut-être je me trompe) à une mise en scène cinematographique presque hilarant. Israël se sentent menacé par ces trous ? Mais enfin..... Où sont les grands esprits d'Israël, aujourd'hui et maintenant le monde et surtout le Liban a besoin de paix. Hommes, tendez vos mains aux plus faibles que vous colonisez depuis de longues décennies, donnez leur, leurs droits justes et montrez vous braves et généreux, osez, osez, osez la paix.

    Sarkis Serge Tateossian

    23 h 28, le 19 décembre 2018

  • Nathanmachintruc tu sais quoi ? Tu creuses en même temps ta tombe, tu n es plus crédible pôv poltron, le hezb LIBANAIS de la résistance en ouvrant son musée de Mlita, à une question qui lui demandait pourquoi il dévoilait ce qui avait été SA VICTOIRE EN 2006, LE BIG BOSS H.N AVAIT RÉPONDU QUE LES TUNNELS C'ÉTAIT DU PASSÉ. REGARDE DEVANT TOI, TU PERDS TON TEMPS. PÔV POLTRON.

    FRIK-A-FRAK

    22 h 43, le 19 décembre 2018