X

À La Une

Le régime Assad accuse Israël d'avoir attaqué des cibles en Syrie

conflit

Deux missiles ont touché Kesswa où se trouvent "des dépôts d'armes appartenant au Hezbollah et aux forces iraniennes" et un autre a touché le secteur de Harfa, où se trouve un centre militaire syrien, selon l'OSDH.

OLJ/AFP
30/11/2018

Le régime syrien a accusé vendredi Israël d'avoir bombardé des cibles en Syrie, la première attaque du genre depuis le renforcement de la défense antiaérienne syrienne consécutif à la chute d'un avion russe en septembre.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), l'armée israélienne a tiré jeudi soir des missiles contre des dépôts où sont "stockées des armes iraniennes et du Hezbollah" dans la localité de Kesswa, dans le sud de la province de Damas. Cette ONG, qui s'appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays voisin d'Israël et en guerre depuis 2011, a également fait état de tirs de la DCA syrienne.
L'armée israélienne n'a ni confirmé ni infirmé son implication. Ni les médias d'Etat syriens ni l'OSDH n'ont mentionné des victimes dans cette attaque.

Depuis le début de la guerre, Israël a effectué de nombreuses frappes en Syrie contre des forces du régime de Bachar el-Assad mais aussi contre des combattants envoyés par l'Iran ou du mouvement chiite Hezbollah. L'Iran et le Hezbollah, ennemis de l'Etat hébreu, combattent aux côtés du régime syrien.

A Damas, le ministère des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué s'être plaint auprès de l'ONU au sujet de "l'agression israélienne la veille contre la région de Kesswa".



Armes iraniennes et du Hezbollah 
Selon Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, deux missiles ont touché Kesswa où se trouvent "des dépôts d'armes appartenant au Hezbollah et aux forces iraniennes" et un autre a touché le secteur de Harfa, où se trouve un centre militaire syrien. A Kesswa, "les dépôts ciblés sont utilisés pour stocker temporairement des roquettes", a précisé M. Abdel Rahmane. "Il semble que les Israéliens ont obtenu des renseignements sur l'arrivée récente d'armes" dans ces dépôts.

Les médias d'Etat syriens ont évoqué des tirs de la défense antiaérienne contre "des objectifs hostiles au-dessus de Kesswa", qui ont "tous" été détruits. Ils n'ont pas donné d'autres précisions mais cette formulation est souvent utilisée par le régime syrien pour désigner des avions ou des missiles israéliens.

Selon une source militaire syrienne citée par le quotidien progouvernemental al-Watan, "en dépit de son intensité, l'agression n'a réalisé aucun de ses objectifs et tous les engins ennemis ont été abattus".

En Israël, l'armée a indiqué dans un communiqué que "les informations rapportant qu'un avion ou qu'un quelconque engin aéroporté des forces israéliennes a été touché sont fausses". Selon l'armée, un missile sol-air syrien a été tiré en direction d'une zone inhabitée du plateau du Golan mais il n'était pas clair si l'engin a visé la partie de ce territoire occupée par l'Etat hébreu.

En mai dernier, le secteur de Kesswa avait été visé par des frappes israéliennes qui avaient tué des combattants des Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite du régime iranien, et des miliciens chiites pro-iraniens, selon l'OSDH. 


(Pour mémoire : Israël pose les bases d’une coexistence avec Assad)


Renforcer la défense anti-aérienne 
C'est la première fois que la DCA syrienne entre en action depuis la chute d'un avion russe le 17 septembre, a indiqué M. Abdel Rahmane. Ce jour-là, la DCA était intervenue pour intercepter des missiles israéliens visant des dépôts de munitions dans la province de Lattaquié (nord-ouest), abattant par erreur un appareil russe. Quinze militaires russes à bord avaient péri.

Alliée du régime syrien, la Russie utilise principalement son aviation pour aider militairement les forces progouvernementales face aux rebelles et aux jihadistes. 
La chute de l'avion russe avait provoqué des tensions entre la Russie et Israël. L'armée russe avait accusé les pilotes israéliens de s'être servis de l'avion russe comme couverture pour échapper aux tirs syriens après avoir mené leur raid en Syrie, ce qu'Israël a démenti. Depuis, la Russie a annoncé de nouvelles mesures pour protéger son armée, dont le renforcement de la défense antiaérienne syrienne, avec des batteries S-300 et le brouillage des communications d'avions se trouvant à proximité. Il n'était pas possible de savoir si les batteries S-300 ont été utilisées par le régime jeudi soir.

Après l'incident de septembre, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait déclaré que son pays continuerait à combattre la présence iranienne en Syrie.

Déclenchée par la répression de manifestations prodémocratie, la guerre complexe aux multiples acteurs en Syrie a fait plus de 360.000 morts.


Pour mémoire

Israël accuse la Syrie et l'Iran d'avoir ordonné des tirs de roquettes sur Gaza

La Russie inquiète Israël en renforçant la défense antiaérienne syrienne

Avion abattu en Syrie : les "informations trompeuses" d'Israël ont provoqué le crash, selon l'armée russe

Transfert d'armes au Hezbollah : simples allégations ou véritables menaces ?

Le plan "révolutionnaire" d'un ancien chef du Mossad pour vaincre le Hezbollah...


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Il faut en finir avec les armes du Hezbollah

Bery tus

ou sont les S300 !?!?! et les commentateurs pro 8 mars auront du mal a commenter cette fois ci après leur performance quand l'avion russe fut descendu par les syriens

lol comment vont ils expliquer ce raid .. mais je m'en fais ils sont plein de ressources loool

MAKE LEBANON GREAT AGAIN

lA PAIX EST ABSOLUMENT NECESSAIRES ENTRE ISRAEL ET LES PALESTINIENS ET TOUT LE MONDE ARABE. LES GUERRES ONT ASSEZ DUREES
Neanmoins l'experience a montre que sans ( ou avec ) negociations cela sera impossible tant que les criteres des palestiniens restent bloques cad

1) RETOUR DE TOUS LES REFUGIES ET LEURS DECENDANTS EN ISRAEL MEME ET PAS DANS LE NOUVEL ETAT PALESTINIENS AVEC INDEMNISATIONS EVIDEMENT

2) JERUSALEM (EST) ENTIERE ENTRE LES MAINS DES PALESTINIENS
3) RETOUR INTEGRAL DANS LES FRONTIERES DE 1967

Car en fait en 1967 Gaza etait gouverne par l'Egypt et l'Egypte n'en veut plus

Car en fait en 1967 la Jordanie gouvernait la rive Ouest du Jourdain et la Jordanie n'en veut plus

Car en fait autoriser 5 millions de Palestiniens a revenir en Israel et pas dans le nouvel Etat Palestiniens est evidement inconcevable

Quand on fait une guerre en 1948 on paye les consequences comme ne 1967

Israel a paye les consequences de la guerre de 1973 avec l'Egypte et a du se retirer de tout le Sinai

L'Acceptation de la presence Israelienne sur le terrain et le debut d'une negociation franche ou enfin les leaders palestiniens auront le courage de dire a leur population que ce qu'ils ont promis depuis 70 ans ne se fera pas a 100% ouvrira peut etre une formule de paix
avec un certain pourcentage acceptable par tous

LA PAIX EST LA SEULE SOLUTION A CE PROBLEME QUI A FAIT TELLEMENT DE VICTIMES DEJA

Sarkis Serge Tateossian

Peu importe les détails qui n'amusent plus que les enfants dans la cour des classes ...

La "guerre" israélo-arabe dure depuis 70 ans et plus ...

On entend régulièrement Israël vainqueur, Israël bombarde, Israël, en bonne santé .... et les arabes reçoivent des coups ! Certes ! Et après ?

Il est évident qu'en recevant plus de 300 milliards de dollars annuels rien que par des subventions des américaines destinées à renforcer l'armée de l'état hébreu, et un soutien sans limite de celui-ci .... peu faire pencher la balance du côté d’Israël.

Mais est-ce pour autant Israël a gagné la Paix ?
Là, est la question!

Israël qui se trouve en position de force militaire ne devrait-il pas descendre un peu de ses nuages pour essayer de traiter un peu moins cruellement les palestiniens (et plus humainement ce qui n'est pas le cas), et relancer un vrai plan de paix avec le monde arabe ?

On le sait parfaitement et Israël mieux que quiconque que la Paix se gagne au prix des efforts et une main tendu envers ses adversaires et non pas par des colonisations injustes à n'en finir ...

La grandeur d'un pays se mesure dans sa capacité de faire la paix, une paix juste et équilibrée avec ses voisins.

Espérons que cela viendra rapidement.

Georges MELKI

Entre la Russie, Israel et la Syrie, c'est la "commedia dell'arte" à son comble!

yves kerlidou

Le système de défense antiaérien Russes n'est pas encore activé mais même la relation avec Israël fera que le système suivant la situation ne sera pas activé

PAUL TRONC

C'est du poker menteur , le pire c'est que des spectateurs/observateurs ruent dans les brancards.

israel est obligé de faire semblant d'attaquer, sinon sa population ne comprendrait pas qu'ils soient sur la défensive.

C'est un gros cinéma auxquels les fans de films fictions se délectent.

Ya HARAM .

George Khoury

armee russe de pacotille...allez vous rhabiller...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA COORDINATION SECURITAIRE RUSSO/ISRAELIENNE CONTINUE. LES S300 SONT POUR DEFENDRE LES BASES RUSSES UNIQUEMENT. ET LA DANSE REPREND DE PLUS BELLE CONTRAIREMENT AUX NAIFS QUI CROYAIENT AUTREMENT !

HABIBI FRANCAIS

Tres efficaces les S400 russes contre l aviation israelienne.....

Yves Prevost

Il est peu probable qu'un avion israélien ait été abattu. Le communiqué syrien se contente de dire que la défense anti-aérienne a "visé" des objectifs ennemis. Si un appareil israélien avait seulement été frôlé, on aurait un communiqué parlant d'au moins deux avions abattus!

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants