X

À La Une

Affaire Khashoggi : la police turque aurait un enregistrement qui confirme l'assassinat

Arabie saoudite

La fouille du consulat saoudien à Istanbul débute.

OLJ/AFP
15/10/2018

Les autorités turques ont obtenu un enregistrement sonore montrant que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a été tué au consulat de son pays à Istanbul, rapporte lundi l'agence Reuters, citant un haut fonctionnaire et un membre des services de sécurité turcs ayant requis l'anonymat.

"La police turque a un enregistrement audio qui indique que Khashoggi a été tué au consulat d'Arabie saoudite", a déclaré de dernier. "Les preuves ont été présentées très clairement à toutes les parties. Nous en sommes maintenant à la phase de collecte des indices au consulat", a-t-il ajouté. Selon le haut fonctionnaire turc, les preuves de l'assassinat de Jamal Khashoggi ont notamment été transmises aux autorités saoudiennes et américaines.

Les autorités turques ont en outre commencé lundi soir à fouiller le consulat saoudien à Istanbul dans le cadre de l'enquête sur la disparition du journaliste. Un convoi de six voitures est arrivé au consulat sous haute sécurité peu après 19h00 (16h00 GMT), a constaté une journaliste de l'AFP sur place. Les policiers, certains en uniforme et d'autres en civil, sont immédiatement entrés dans le bâtiment pour entamer leurs recherches. Un groupe de responsables saoudiens censés participer à la fouille est arrivé au consulat près d'une heure avant la police turque.

Cette fouille intervient au lendemain d'un entretien téléphonique entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et le roi Salmane d'Arabie au cours duquel ils ont évoqué le cas de M. Khashoggi.

L'éditorialiste saoudien, critique du pouvoir de Riyad et exilé aux Etats-Unis depuis 2017, s'était rendu au consulat saoudien d'Istanbul le 2 octobre pour des démarches administratives en vue de son prochain mariage avec une Turque, Hatice Cengiz. Il n'a plus été revu depuis. Riyad assure qu'il a quitté la représentation diplomatique, mais les autorités turques affirment le contraire et certains responsables accusent les autorités saoudiennes d'avoir fait assassiner le journaliste dans le consulat par un groupe d'agents envoyés spécialement à cette fin. M. Erdogan a pressé à plusieurs reprises, en vain, les autorités saoudiennes de présenter des images prouvant que M. Khashoggi avait bel et bien quitté le consulat.

Après une conversation téléphonique avec le roi Salmane, le président américain Donald Trump a émis une nouvelle hypothèse lundi: "Je ne veux pas spéculer à sa place mais il m'a semblé que, peut-être, cela pourrait être le fait d'éléments incontrôlables. Qui sait?", a-t-il déclaré. M. Trump a également annoncé qu'il dépêchait son secrétaire d'Etat Mike Pompeo en Arabie saoudite pour s'entretenir directement avec le roi Salmane.


(Lire aussi : Disparition de Khashoggi : le film des événements)



"Conséquences néfastes" 
La fouille du consulat a été autorisée la semaine dernière par les Saoudiens, mais n'avait pas encore pu avoir lieu en raison d'un désaccord sur ses modalités, selon les médias turcs. Des dizaines des journalistes campent devant le consulat depuis la disparition de M. Khashoggi, à l'affût de la moindre information, entrée ou sortie du consulat.

L'Arabie saoudite dément catégoriquement toute implication dans l'éventuel meurtre du journaliste, un critique du prince héritier Mohammad ben Salmane, qui collaborait notamment avec le Washington Post. M. Trump, grand allié de l'Arabie saoudite, avait samedi pour la première fois estimé possible une implication de Riyad dans sa disparition et l'a menacé d'"un châtiment sévère".

Mais l'Arabie saoudite a promis dimanche de riposter à d'éventuelles sanctions. "Nous rejetons entièrement toute menace ou tentative d'affaiblir (le royaume), que ce soit via des menaces d'imposer des sanctions économiques ou l'usage de pression politique", a déclaré un haut responsable saoudien cité par l'agence de presse saoudienne SPA.

Paris, Londres et Berlin ont demandé une "enquête crédible". "Défendre la liberté d'expression et une presse libre, et assurer la protection des journalistes sont des priorités essentielles pour l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France", ont déclaré dans un communiqué commun les ministres des Affaires étrangères de ces trois pays.




Des investisseurs boudent 
Lundi matin, la Bourse saoudienne est repartie à la hausse au lendemain d'une sévère chute sur fond de tensions liée à la disparition de M. Khashoggi. Alors que les investisseurs s'enthousiasmaient encore il y a quelques semaines des pharaoniques projets économiques du prince héritier, l'affaire Khashoggi semble en avoir refroidi certains.

Le milliardaire britannique Richard Branson a annoncé geler plusieurs projets dans le royaume. Et des partenaires prestigieux ont annoncé ne plus participer au "Davos du désert", la deuxième édition de la conférence "Future Investment Initiative", organisée du 23 au 25 octobre à Riyad.

Les dernières en date de ces personnalités sont les PDG des sociétés de gestion d'actifs Blackrock et Blackstone, respectivement Larry Fink et Steve Schwarzman, selon des personnes familières du dossier. Le PDG de JP Morgan, James Dimon, ne s'y rendra pas non plus, selon la banque américaine. La liste des participants, intialement publiée sur le site de l'événement, n'était plus trouvable lundi.

Cher au prince héritier, l'événement est boudé par des médias comme le Financial Times, le New York Times et The Economist, mais aussi par le patron d'Uber.

Pour beaucoup de multinationales, aller à cette conférence comporte des risques en termes de réputation qui "l'emportent sur les bénéfices qu'elles auraient pu tirer de l'économie saoudienne", selon Michael Stephens, du centre de réflexion londonien Royal United Services Institute.



Lire aussi

« Chez nous en Turquie, on ne tue pas les journalistes ! »

Les Occidentaux prudents sur l'affaire Khashoggi pour ménager Riyad

La presse saoudienne mobilise la géopolitique et la famille de Khashoggi

L’affaire Khashoggi peut-elle mettre fin à l’idylle entre Trump et MBS ?

MBS pourrait ne pas jouir du consensus de la famille pour devenir roi

Affaire Khashoggi : les médias saoudiens pointent le Qatar du doigt

Plus de 15 journalistes saoudiens arrêtés "dans la plus grande opacité" depuis un an


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Que l'on n'oublie pas l'essentiel :
Repose en paix cher journaliste, Jamal Khashoggi, tu a voulu honorer ta noble profession et tu a payé de ta vie.
C'est injuste....
Honneur à ta mémoire ...

Sarkis Serge Tateossian

Ce que je soupçonnais depuis le début...
Le prince héritier s'est fait piégé par Erdogan.
La Turquie a négocié au prit fort, à coup de milliards.. Qui va les encaisser....
la diplomatie de l'Arabie saoudite va se mettre en sourdine pour un bout de temps.

Les héritiers ottomane n'ont jamais changé de politique envers les peuples arabes.

Une splendide leçon de diplomatie pour ceux qui ne sont pas aveugles.

Ayouha alshaab al-arabi, iftahou, 3younakon!

Gebran Eid

L'AFFAIRE SERA VITE ÉTOUFFÉE. ILS VONT OUVRIR LE ROBINET À FOND ET PAYER À GAUCHE ET À DROITE. ET ON FINIRA POUR DIRE QUE C'EST UNE AFFAIRE PRIVÉE ENTRE LA VICTIME ET LES GENS QUI L'ONT ÉLIMINÉ.

ACE-AN-NAS

En tout cas si on ne lui fait pas la peau cette fois ci au jeune héritier, ce sera une autre fois. Mais à coup sûr il va devoir payer très cher les tortures qu'il a faites à ses cousins frères et demi frères.

Au grand bonheur de ses " protecteurs" qui se lèchent les babines. Ce pôv type ferait mieux de DECAMPER vite fait.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,AFFAIRE SE DIRIGE VERS UN COMPROMIS. NOUS ENTENDRONS CES JOURS UNE HISTOIRE COMME QUOI DES ELEMENTS INCONTROLE ONT COMMIS LE CRIME ET TOUT LE RESTE FUT FAIT PAR CRAINTE DE MELER L,AMBASSADE ! DEJA TRUMP A LANCE L,IDEE... ET ERDOGAN ENCAISSE !

Bery tus

exactement le prince MBS est celui qui perdrai le plus avec cette affaire ici j'aimerai mnotrer du doigt une chose TEES IMPORTANTE …

SELON LES TURCS L'ENREGISTREMENT A ETE PRIS DE SA MONTRE APPLE QUI ELLE MEME EST ENREGISTRER PAR SON CELL APPLE A L'EXTERIEUR … PARFAIT

SEUL LES SUIVEURS ET LE AVEUGLE VONT VOUS CROIRE CAR QUAND HARIRI ETAIT SOI DISANT EMPRISONNER EN ARABIE SAOUDITE TOUS LES MEDIAS ET SURTOUT CEUX DU 8 MARS ONT RELEVER QU'IL NE PORTAIT PLUS SA MONTRE APPLE JUSTEMENT
MAINTENANT MA QUESTION PENSEZ VOUS UN SEUL INSTANT QUE LES FAEUX 15 VENU D'ARABIE POUR EXECUTER KHASHOGGI N'AIENT PAS PENSER A LE LUI ENLEVER AVANT MEME DE COMMENCER A LUI PARLER !?!?

PUISQU'ILS SAVENT DEJA A LA BASE (ET ILS L'ONT MONTRER AVEC LE CAS HARIRI) QUE CETTE MONTRE BIEN CALIBRER PEUT EXACTEMENT FAIRE LE TRAVAIL D'ESPIONNAGE

Antoine Sabbagha

Des éléments incontrôlables une phrase pour signer un crime parfait impuni .

Irene Said

C'est vraiment navrant de constater la joie maligne à peine dissimulée de certains de ce qui est arrivé à ce malheureux Jamal Khashoggi assassiné de façon horrible.
Pourquoi...parce qu'il était Séoudien ?
Mais justement, il critiquait le pouvoir séoudien ainsi que MBS.
Irène Saïd

Sarkis Serge Tateossian

Le jeune héritier MBS, à la tête d'un pays d'une extrême richesse pétrolière, "se voyait en haut de l'affiche", et en politique cela aiguise trop de jalousie (je ne dis pas qu'il est parfait, loin de là).

Mais Trump le veut plus docile et plus "compréhensif" concernant le prix du baril ... et aussi envers la politique d’Israël..

Erdogan, l'hypocrite, le caméléon, le vieux schnock ottoman, trouve l'occasion inespéré, et beaucoup d'intérêts financiers, pour lui arracher ce rôle de meneur de l'islam, pour s'attribuer ce même rôle au détriment du jeune prince ... sanguin, mais un peu naïf (la jeunesse)

D'où les revirements inattendus et subites de la Turquie .. et cette découverte d'un crime abominable au coeur Istanbul!

Un piège, dont le perdant est l'Arabie saoudite et le seul grand gagnant est la Turquie.

Vous cherchez encore à qui profite le crime ?

L’azuréen

Les autorités turques vont fouiller lundi l’ambassade , soit 2 semaines après la disparition du journaliste,...!! si les femmes de ménage sont aussi douées que les auteurs de la disparition il y’a des chances de retrouver des traces du pauvre journaliste.

ACE-AN-NAS

Je ne veux donner de leçons à personne, mais dans ce monde de requins ou de hyènes selon qu'on soit sur terre ou dans la mer, les prédateurs cherchent les proies faciles et juteuses.

Les prédateurs de l'occident avide et cupide comme le montre le clown américain ont choisi leur proie etant donné qu'ils n'ont pas pu fondre sur ceux qu'ils COMBATTENT depuis 40 à 50 ans , cad l'Iran NPR la Russie ou la Chine.

Ils vont se rabattre sur les plus proches alliés en l'occurrence la bensaoudie et consorts , en n'oubliant pas de partager avec leurs lieutenants turcs et autres qataris le dépeçage de leur victime.

ON L'ANNONCE DEPUIS LE COMPLOT CONTRE UN OS DUR À AVALER , LA SYRIE DU HÉROS, DONC ON FERA DES BENSAOUDS MAILLONS FAIBLE DE LA COALITION LE BBQ À PARTAGER.

LA RUSSIE FERA AUSSI PARTIE DU FESTIN , ELLE A LES MEMES VIDÉO ENREGISTRÉES QUE LES AUTRES.

Bery tus

bon maintenant posons nous les questions sérieuses ..

pourquoi Khashoggi est aller a l'ambassade en turquie pour avoir se bout de papier ne pouvait il pas le demander des USA ce qui serait encore plus securitaire pour lui!?!

pq la famille de khashoggi ne savait elle pas qu'il était fiance!?

pq l'Arabie saoudite l'a soi disant assassiner en envoyant 15 personnes pour 24H en turquie !? est ce logique de leur part que d'agir comme ca ils savent que cela aller reveiller les soupcons et en premier lieu ceux de la turquie elle meme

pour finir moi je crois a un coup monte de toute piece

Bustros Mitri

Une tragique mascarade ! A croire qu' un moustique s' est perdu dans les pieces du batiment...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué