X

La Dernière

Le Monday Blues Band, 25 ans déjà !

Échappée belle
Carla Henoud | OLJ
14/09/2018

Même si ce n’est pas un lundi, comme ils ont coutume de le faire depuis 25 ans – d’où leur nom –, le Monday Blues Band reprend la tradition lancée il y a cinq ans de se produire sur la pelouse de l’ATCL pour partager avec leurs amis et un public fan de blues une soirée à la fois musicale et informelle.

L’histoire de ce groupe, et de cette passion, remonte au début des années 90. Pierre Émile Issa, fan et guitariste de blues, met à la disposition d’amis musiciens et chanteurs les caves de la villa de ses parents. Peu à peu, puis de plus en plus, ils viennent spontanément, tous les samedis, sonner à leur porte. « En 1993, nous avons décidé de former un band de blues composé uniquement d’amateurs, raconte Kamal Badaro : Issa Goraieb au saxophone, Fouad Goraieb à la guitare, Pierre Issa à la guitare, Fady Bustros à la batterie, Sabah el-Sabah à la basse, Pierre Doumet au chant et moi au clavier et à la guitare. » La formation sera baptisée le Monday Blues Band, « un rendez-vous sacré que, ni les musiciens ni les aficionados ne rataient. Les caves de la villa ne pouvant plus contenir tout ce beau monde, le groupe décide de se produire dans différents lieux publics à Hazmieh et Beyrouth pour finir, récemment, au Blue Note Café. « Durant toutes ces années, poursuit Kamal Badaro, nous avons eu la chance de côtoyer et même d’inviter sur scène, pour jouer avec nous, de nombreux bluesmen venus du monde entier, et qui étaient de passage au Liban. Tout d’abord Otis Grand avec qui nous avons lié une belle relation d’amitié, mais aussi Lucky Peterson, Stanley Jordan, Deborah Coleman, Larry Coryell, Toni Coleman et bien d’autres encore. De même, au cours de sa mission au Liban, nous avons formé avec l’ancien ambassadeur de France, Patrice Paoli, le Funky Blues Brothers, nous produisant sur des scènes de Beyrouth comme le MusicHall, au centre-ville dans le cadre de festivals, mais aussi dans le cadre de soirées caritatives. »

Vingt-cinq ans plus tard, un répertoire qui s’est élargi et une expérience qui s’est forgée avec le temps, différents musiciens et chanteurs se sont intégrés au MBB. Dont Scarlet Mounzer et Victor Kabbabe qui seront là samedi, à l’ATCL, pour le concert anniversaire du band.

Outre le plaisir de jouer et de partager ce plaisir, le Monday Blues Band a certainement contribué à faire découvrir et même aimé le blues à de nombreux compatriotes, et surtout une nouvelle génération de Libanais. Et pas que les lundis !

Vingt-cinq ans, ça se fête ! Rendez-vous donc à l’ATCL ce samedi à partir de 21h30.

Pour plus d’informations, contacter Sandra au 03/125121.


Pour mémoire
Hugh Coltman, la voie du jazz

Le Blue Note, trente ans et toujours la même fougue...

Parce qu'au Liban, il nous faut du blues, du blues, du blues...

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué