X

Culture

Quinzième édition panachée à Zouk Mikaël

Conférence de presse

À l’affiche du festival en juillet : Souad Massi le 8, The Lost Empire of the Sun le 13, Mike Massy le 16 et Saad Ramadan le 17.

Samah ISMAIL | OLJ
30/05/2018

Pour sa 15e édition, le Festival de Zouk Mikaël présente quatre concerts du 8 au 17 juillet 2018 : Souad Massi, surnommée la Joan Baez algérienne, Mike Massy, le chanteur et auteur-compositeur libanais qui vient de connaître un grand succès en France pour son rôle principal dans Jésus, de Nazareth à Jérusalem, une soirée intitulée « The Lost Empire of the Sun », avec plusieurs artistes de renommée mondiale, et le chanteur vedette libanais Saad Ramadan. C’est la présidente du festival Zalfa Boueiz qui a annoncé hier le programme lors d’une conférence de presse hier à l’hôtel Warwick Palm Beach, en présence d’Émile Geagea, représentant le ministre de l’Information, d’Élias Beaino, président de la municipalité de Zouk Mikaël, et de l’artiste Mike Massy.
Zalfa Boueiz a déclaré que depuis sa création il y a quinze ans, le festival est resté fidèle à son triple objectif : « Satisfaire les goûts des festivaliers jeunes et moins jeunes ; lancer les jeunes talents en espérant qu’ils deviendront des ambassadeurs de la culture libanaise ; et participer, aux côtés des autres festivals, au développement du Liban culturel et touristique. »

Élias Beaino a affirmé pour sa part que Zouk Mikaël est la ville culturelle du Kesrouan. « Ce festival se déroule dans l’amphithéâtre, l’un des sites les plus emblématiques et touristiques de la ville », a-t-il dit. Et de lancer un appel à l’État libanais et aux ministères du Tourisme et de l’Information, leur demandant d’apporter leur soutien au festival, afin de « pérenniser notre slogan “Souriez, vous êtes à Zouk Mikaël” ».
Après avoir accueilli de grands groupes internationaux et locaux et attiré des spectateurs de tout le pays et de l’étranger, tout en préservant son atmosphère intime, cette année, quatre artistes vont donc se produire dans l’amphithéâtre de Zouk Mikaël.
Souad Massi ouvrira le festival le 8 juillet. Audacieuse et charmante, la chanteuse d’origine algérienne a tout d’une voix unique qui vous invite à une escapade pour un voyage émotionnel. Une performance bienvenue, ambitieuse et rock pour le retour de cette chanteuse qui a créé un univers personnel d’une manière très gracieuse.Également au programme, une soirée intitulée « The Lost Empire of the Sun » le 13 juillet, avec plusieurs artistes de renommée mondiale, dont le français St Germain, connu pour son style unique combinant house et musique, ou encore le libanais DJ Nesta et Rea.

Après un grand succès en France pour son rôle principal dans Jésus, de Nazareth à Jérusalem, une comédie musicale de Pascal Obispo, et sa collaboration avec de grands artistes de la scène musicale française, Mike Massy, chanteur et auteur-compositeur libanais, se produira le 16 juillet pour pour lancer son nouvel album nommé Bravo.
Ancien candidat à la Star Academy 2008, et après avoir participé à des concerts au Liban et à l’étranger – à l’Unesco-Beyrouth, au Théâtre de l’Opéra égyptien et au théâtre des Folies Bergère en France –, Saad Ramadan, un amoureux incontesté de la musique, interprétera des tubes de Abdel Halim Hafez, le 17 juillet.


Lire aussi
Shakira ne chantera pas à Tel Aviv avant son concert au Liban

Kadim al-Saher et Guy Manoukian à Zahlé

Et si l’on votait pour l’alléchant programme de Baalbeck...

Il Divo, Julien Clerc, James Arthur et Waël Kfoury à Jounieh cet été

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Honneur et Patrie

Originaire de Sarba-Kesrouan, je suis aussi enchanté que fier que Zalfa Bouez-Hraoui et Elias Ayoub Béaïno participent au développement du Liban culturel et touristique.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants