X

À La Une

Aoun appelle au "rapprochement" entre les pays de la Ligue arabe

Sommet

"Les divisions se répercutent négativement sur nous tous, et il faut prendre des mesures pour mettre un terme à l'éloignement qui menace nos pays et nos peuples", a souligné le chef de l'Etat libanais à son arrivée en Arabie saoudite, samedi soir.

OLJ
15/04/2018

Le président libanais, Michel Aoun, arrivé en soirée à Dhahran, en Arabie saoudite, pour assister au sommet de la Ligue arabe qui se tient dimanche, a appelé les pays arabes à effectuer un rapprochement entre eux, alors qu'une crise oppose les pays du Golfe au Qatar depuis de nombreux mois, sur fond de tensions régionales. La réunion se tient également au lendemain des frappes occidentales contre le régime syrien, une autre question qui divise les Etats arabes.


"J'espère que le sommet jettera les bases d'un nouveau rapprochement (entre les pays arabes) et bénéficiera d'une unanimité, car les divisions se répercutent négativement sur nous tous, et il faut prendre des mesures pour mettre un terme à l'éloignement qui menace nos pays et nos peuples", a souligné le président Aoun, à son arrivée à Dhahran. Il a dit espérer que "la sagesse des dirigeants arabes puisse permettre de surmonter les obstacles (...)".

Un peu plus tard, le chef de l'Etat libanais s'est entretenu à son lieu de résidence avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov. Ils ont abordé, entre autres, la question de la crise syrienne et des frappes occidentales. M. Bogdanov a en outre affirmé au président Aoun que la Russie soutient les conférences internationales de Rome, Paris et celle attendue à Bruxelles, et qui ont pour objectif de soutenir le pays du Cèdre. Le responsable russe a également fait savoir au chef de l'Etat libanais qu'il était "le bienvenu en Russie, à tout moment". "Le président Aoun est un ami proche de la Russie", a souligné M. Bogdanov.





Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a également fait le déplacement avec le président Aoun, afin de marquer l'importance qu'accorde le Liban au sommet de la Ligue arabe.

Le sommet ordinaire de la Ligue arabe qui s’ouvre à 13h se tient sur fond de tension régionale, alors qu'une série de bombardements ont été menés à l'aube de samedi par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne contre le régime du président syrien Bachar el-Assad, qu'ils accusent d'être responsable de l'attaque chimique qui a eu lieu le 7 avril à Douma, en banlieue de Damas.

"Ce qui s'est passé aujourd'hui (samedi) à l'aube, en Syrie, n'aide pas à trouver une solution politique à la crise syrienne, qui vient d'entrer dans sa huitième année, et empêche toutes les tentatives en cours de mettre fin aux souffrances du peuple syrien", avait réagi samedi dans un communiqué la présidence de la République libanaise. M. Aoun a également indiqué que "le Liban refuse que tout pays arabe soit pris pour cible, indépendamment des raisons". Il a dans ce cadre mis en garde contre "les répercussions (...) de l'implication de grands pays dans la crise syrienne". 

"Nous sommes en faveur de la distanciation, nous ne voulons pas créer de crises supplémentaires", a pour sa part réagi Saad Hariri, lors d'une discussion avec des journalistes.

Les frappes occidentales en Syrie devraient figurer au centre des débats de la Ligue. À l’ordre du jour de la réunion figurent également des thèmes classiques, comme le retrait d’Israël de tous les territoires occupés en 1967, y compris des fermes de Chebaa. L’agenda proprement libanais comprendra également la question des empiètements maritimes israéliens sur la zone économique exclusive du Liban et les violations continues de la souveraineté du Liban, par mer et dans les airs. 

Sur un plan général, l’offre de la paix en échange des territoires occupés avancée par l’Arabie saoudite, lors du sommet arabe de 2002 à Beyrouth, tient toujours, bien qu’elle ait été royalement dédaignée à l’époque par Israël, qui préfère mettre la paix en péril plutôt que de restituer la Cisjordanie. La Ligue arabe ne manquera pas non plus de stigmatiser la décision américaine de transférer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem. 

Le président Aoun et le Premier ministre Hariri sont accompagnés par le ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, et de l'Economie, Raëd Khoury, ainsi que par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hani Chmaitelli. Le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, se joindra à la délégation plus tard.


Lire aussi

Le Liban ira au sommet de la Ligue arabe amputé de sa représentation chiite

Un sommet arabe pour consacrer la normalisation des relations libano-saoudiennes

L’Iran dans la ligne de mire de la Ligue arabe

Pour mémoire

Aoun attendu samedi en Arabie pour le sommet arabe de Dammam

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Marionet

Enfin une photo où le PR sourit! Ça n'a l'air d'un rien mais pour le moral d'un peuple, voir son PR détendu et souriant, sauf dans les heures graves, ça rassure. Avis aux spin doctors de Baabda.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PRIERE LIRE RAFISTOLAGE ETC... MERCI.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DU REFISTOLAGE EN MOTS VIDES COURONNERA LA FIN DE CETTE CONFERENCE COMME TOUJOURS !

Sarkis Serge Tateossian

Bonne chance à notre président et gouvernement.

Dans toute la région la situation est trop compliquée, principalement à cause des divisions incessantes ...

Que sortira-t-il de cette réunion ?
A suivre avec attention.





Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque à la libanaise

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!