X

Liban

Aoun attendu samedi en Arabie pour le sommet arabe de Dammam

Diplomatie
12/04/2018

Le président Michel Aoun se rendra samedi en Arabie saoudite où il présidera la délégation libanaise au 29e sommet arabe qui se tiendra dans la ville de Dammam et non pas à Riyad, comme cela était initialement prévu, avant que les autorités saoudiennes ne modifient le lieu de la réunion pour faciliter le transfert des délégations au Centre Roi Abdel Aziz où le sommet aura lieu.
La délégation libanaise sera composée, outre le chef de l’État, du Premier ministre, Saad Hariri, du chef de la diplomatie, Gebran Bassil, des ambassadeurs du Liban à Riyad, Faouzi Kabbara, et de l’Arabie saoudite à Beyrouth, Walid Boukhari.
Il s’agit, rappelle-t-on, de la seconde visite du président au royaume wahhabite depuis son accession à la tête de l’État. Le général Aoun avait tenu à se rendre à Riyad pour sa première visite officielle dans un pays arabe, après son élection, afin de souligner l’importance que le Liban attache à l’Arabie saoudite. Il devra avoir des entretiens avec le roi Salmane ben Abdel Aziz et d’autres dirigeants arabes, en marge du sommet qui va porter sur la situation en Syrie – notamment le recours aux armes chimiques –, dans les territoires palestiniens, en Libye et au Yémen, ainsi que sur la menace terroriste et les moyens de la neutraliser.
Le sommet sera précédé d’une réunion des hauts fonctionnaires qui établiront l’ordre du jour du sommet, lequel devra être avalisé durant la conférence ministérielle de samedi, à laquelle Gebran Bassil prendra part.
Dimanche, dans son discours – toujours en voie d’élaboration à Baabda – devant les dirigeants arabes, le président Aoun devra notamment réaffirmer l’attachement du Liban à une solution politique en Syrie, ainsi qu’à une reprise des efforts pour régler la cause palestinienne conformément à la résolution 242 du Conseil de sécurité.
Au plan libanais, il doit expliquer que le pays ne peut plus supporter le poids démographique, économique, financier et éducatif des réfugiés syriens, et inviter les pays arabes à aider le Liban à régler la question de leur retour progressif et sûr dans leurs régions, notamment dans les zones nettoyées de la présence des groupuscules jihadistes. Il doit surtout mettre en garde contre le danger d’une implantation des réfugiés syriens en attendant un règlement global en Syrie.
M. Aoun doit aussi insister sur la lutte contre le terrorisme et exposer l’expérience réussie du Liban dans ce domaine, avant de remercier les pays arabes pour leur engagement en faveur d’un redressement économique du pays, à travers la CEDRE, qui s’était tenue vendredi dernier à Paris, et les encourager à se mobiliser également durant la conférence internationale de Bruxelles du 23 avril sur le dossier des réfugiés syriens, afin qu’ils contribuent à régler cette question.
À la clôture du sommet, le chef de l’État prendra l’avion pour Doha pour participer à l’inauguration officielle de la Bibliothèque nationale qatarie. Il est intéressant de noter dans ce cadre que l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad, participera au sommet de Dammam sans que cela ne signifie que l’Arabie saoudite et les pays du Golfe ont décidé de lever le siège qu’ils imposent à cet émirat en raison de ses positions complaisantes à l’égard de l’Iran.
 En revanche, la Syrie dont l’adhésion à la Ligue arabe avait été suspendue en 2011, ne sera pas représentée au sommet.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ESPERONS PAS DE GAFFES !

gaby sioufi

DU BEAU DU BON DUBONNET !
attendons voir l'evolution des choses dans les mois prochains, a ts les niveaux !

conclusion(s),decryptage(s), analyse(s) ne sont que pures supputations , jeux de l'esprit.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué