Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

"Aube des jurds", sort des militaires otages, arrestations : retour sur les exploits de l'armée libanaise en 2017

Une vidéo publiée par l'institution militaire sur son site officiel.

Des soldats libanais sur des chars roulant vers Ras Baalbeck, dans la Békaa, le 21 août 2017. AFP / STRINGER

L'armée libanaise a publié samedi sur son site officiel une vidéo dans laquelle elle revient sur son action au cours de l'année 2017, marquée notamment par sa victoire contre les jihadistes du groupe État islamique (EI) à la frontière syrienne.

 

Manœuvres, saisies d'armes et déminage
Débutant sur un aspirant soldat prononçant son serment militaire, la vidéo de plus de cinq minutes décrit une armée ayant "un œil sur le terrorisme et l'autre sur l'ennemi israélien".

La vidéo fait une large part à l'opération "Aube des jurds", lancée par l'armée le 19 août contre l'EI dans les jurds (hauteurs) de Ras Baalbeck et de Qaa, dans la Békaa. Combinant des images de manœuvres militaires, saisies d'armes et déminage, la séquence rend hommage aux sept soldats tués et aux blessés lors des combats contre les jihadistes. L'opération s'était achevée neuf jours plus tard avec l'évacuation des combattants de l'EI en direction du territoire syrien.

La vidéo s'attarde également sur les militaires pris en otage par le groupe jihadiste en août 2014 à Ersal, dont les corps sans vie ont été retrouvés dans les jurds près de trois ans plus tard et en l'honneur desquels un hommage national a été rendu le 8 septembre dernier.

 

 

Les arrestations
La vidéo présente aussi les principaux jihadistes ayant été arrêtés dans le courant de l'année, comme Omar Assi, un partisan du cheikh salafiste Ahmad el-Assir (actuellement en détention), qui avait tenté de commettre un attentat-suicide dans le café Costa situé à Hamra le 21 janvier dernier, ou Moustapha Hojeiry, alias "Abou Takiyé", accusé d'être impliqué dans le rapt des militaires enlevés par les jihadistes à Ersal.

La séquence montre également le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, qui avait succédé en mars dernier à Jean Kahwaji, en tournée d'inspection des troupes et lors de visites officielles.

L'armée est également revenue sur les équipements militaires offerts par plusieurs puissances mondiales comme les États-Unis, le Grande-Bretagne, la France, l'Italie ou encore par les Nations Unies.

 

 

Lire aussi

Le Liban et les bateaux ivres

Promotion de 1994 : « Toute crise a sa solution »

Sarraf : L’armée est capable de protéger les frontières du Liban

La situation sécuritaire au Liban est excellente, affirme Abbas Ibrahim


L'armée libanaise a publié samedi sur son site officiel une vidéo dans laquelle elle revient sur son action au cours de l'année 2017, marquée notamment par sa victoire contre les jihadistes du groupe État islamique (EI) à la frontière syrienne.
 
Manœuvres, saisies d'armes et déminageDébutant sur un aspirant soldat prononçant son serment militaire, la vidéo de plus de cinq...

commentaires (2)

A QUAND L,AUBE DU LIBAN ?

L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

10 h 18, le 31 décembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • A QUAND L,AUBE DU LIBAN ?

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    10 h 18, le 31 décembre 2017

  • “A nouvel an, nouvel élan.” de Christelle Heurtault

    FAKHOURI

    09 h 58, le 31 décembre 2017

Retour en haut