X

À La Une

Le sapin de Noël "écolo" de l’AIB fait grincer des dents

Liban

Le directeur général de l'aéroport a tenu à expliquer que le choix de cette décoration visait à attirer l'attention du public sur l'importance du recyclage des déchets.

OLJ
05/12/2017

Composé de sièges, d'extincteurs, de gilets de sauvetage et d'autres pièces détachées, le sapin de Noël de l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) visant à promouvoir le recyclage a suscité, mardi, un flot de critiques sur les réseaux sociaux.

Des internautes, passant totalement à côté de l'objectif de sensibilisation au respect de l'environnement de l’initiative pour se concentrer sur son aspect effectivement peu esthétique, reprochent à l'administration de l'AIB cette décoration inhabituelle de l'arbre traditionnel qui, selon certains, "est dépourvu de la magie et du charme des fêtes". Pour d'autres, il s'agit d'une initiative "inacceptable" au sein de l'aéroport, considéré comme la porte d'entrée du Liban -un pays pourtant en proie à un grave problème de gestion des déchets- pour les visiteurs et les touristes.

Face à ces critiques, l'administration de l'AIB n'a pas tardé à annoncer que le sapin polémique sera retiré.

 

 

Le directeur du Centre catholique de l'information, le père Abdo Abou Kassem, a, lui aussi, vivement critiqué cette décoration qui, selon lui, "ne prend pas en considération la symbolique du sapin de Noël". "Le sapin symbolise la vie et la naissance du Christ et doit être décoré d'étoiles et de cadeaux qui eux-mêmes symbolisent la lumière divine et le cadeau que Dieu nous a envoyé du ciel, Jésus notre sauveur", a-t-il expliqué. Il a ensuite pris à partie l'administration de l'AIB, en lui demandant "d'expliquer le rapport entre la décoration choisie et Noël". "Pourquoi faut-il toujours qu'on s'en prenne aux symboles chrétiens", s'est indigné le père Abou Kassem.

 

Motivations environnementales

Dans un communiqué publié par le service de communication de l'aéroport, le PDG de la Middle East Airlines, Mohammad el-Hout, explique, pour sa part, que le choix d'une telle décoration visait à attirer l'attention du public sur l'importance du recyclage des déchets. « Le sapin de Noël a été décoré cette année avec des pièces détachées provenant d'avions afin de soutenir les initiatives environnementales », peut-on lire dans le texte du communiqué. M. el-Hout indique en outre que ce genre de création « n'est pas nouvelle ». « De nombreux pays dans le monde entier ont eu recours à ce genre d'initiative pour conscientiser le public à des causes spécifiques », affirme-t-il. « Nous profitons du tapage médiatique provoqué par cette initiative, pour vous inviter à protéger le Liban vert et l'environnement et vous souhaiter un joyeux Noël », conclut M. Hout.

 

Le Liban a connu, de juillet 2015 à mars 2016, une crise des déchets de grande ampleur. Pour résoudre cette crise, un plan gouvernemental avait été adopté, prévoyant notamment l'établissement d'une décharge à Costa Brava (sud de Beyrouth) et l'élargissement de la décharge présente à Bourj Hammoud (nord de Beyrouth). Malgré ce plan, les déchets ménagers se retrouvent entassés dans certains quartiers de Beyrouth où ils sont régulièrement incinérés, de manière sauvage. Et au niveau des décharges implantées sur le littoral, les déchets viennent polluer la mer.

Dans ce contexte, l'ONG Human Rights Watch a publié un rapport, vendredi dernier, condamnant le manque de réaction des autorités libanaises face au fléau de l'incinération sauvage des déchets dans certaines localités. Ce rapport pointait du doigt l'impact grave sur la santé des riverains de ces pratiques.

 

Lire aussi 

Le sapin de Byblos brille de mille feux

Le rapport de HRW sur l'incinération sauvage interpelle les consciences

Bassita, ça s'arrangera..., l'édito de Ziad MAKHOUL

 

  

Lire aussi

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Saliba Nouhad

Bien qu’au départ, mettre une plante à feuilles persistantes (evergreen) tels les conifères autour et dans la maison est une tradition romaine au temps du solstice d’hiver, vers le 21 Décembre, jour le plus court de l’année, symbolisant le retour à la vie, ce n’est qu’au16eme siècle que le monde chrétien, surtout en Allemagne, l’utilisa comme symbole de la naissance du Christ, en la décorant et y mettant des lumières, et une crèche à sa base dans certains pays...
Oui, Mr El-Hout, vous n’avez rien compris: l’arbre de Noël est devenu un symbole chrétien de naissance du Christ, sinon surtout symbole de retrouvailles familiales autour de lui avec échanges de cadeaux traditionnels....
Donc symbole religieux avant tout, mais aussi de renouveau de la nature, de joie et réunions familiales: vous n’ avez aucun droit de vous l’accaparer et le dénaturer de cette façon!
Vous auriez pu trouver autre chose pour passer votre message sur les détritus et le recyclage...

Paul Katsivelis

L'initiative de Mr. Hout est louable! On aurait pu toutefois seconder le sapin critiqué par un sapin de Noel bien décoré ... grâce au contraste, il serait peut-être plus aisé de sensibiliser les gens.
Quoiqu'il fasse, un mode de vie matérialiste, orienté vers la consommation sauvage n'est pas compatible avec le Salut promis par la naissance du Christ!

Nabil Asmar

Visant a sensibiliser au recyclage des dechets je veux bien, mais au moin savoir le faire, ca c'est une horreur.

gaby sioufi

puisque le sapin de Noel n'est representatif du Christ ni de la chretiennete , puisqu'il n'est que symbole finalement commercial en qq sorte,
Le sapin de Noël est une tradition païenne (souvent associée aux cadeaux de Noël et à la crèche de Noël quoique christianise + tard.

pourquoi donc tt ce tintamarre ?
est ce une confirmation de nos craintes de voir reculer un sens de la culture evoluee?
ou est ce confirmation ambiante de la Liberte d'Expression ?

Nadine Naccache

Faire d’un tas d’ordures un sapin de Noël qui symbolise la naissance du Christ, c’est être complètement à côté de la plaque.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

C,EST UNE INSULTE A TOUS LES CHRETIENS ! DEMONTEZ CETTE IDIOTE MASCARADE ET REMPLACEZ-LA PAR UN ARBRE DE NOEL EN BONNE ET DUE FORME ET REEL QUI N,INSULTE PAS LA NAISSANCE DU CHRIST ET LES CHRETIENS...

Wlik Sanferlou

Noël? Sapin?, paix et générosité? Connais pas?
Ordures? Pourris? Ah je connais... On est au Liban...

Henrik Yowakim

Le sapin de Noël "écolo" de l’AIB fait grincer des dents

LE SAPIN DE NOEL VISE A SYMBOLISER LA NAISSANCE DU CHRIST SAUVEUR

EN FAIRE UNE MONTAGNE DE DÉCHETS AU NOM DU RECYCLAGE RELÈVE EN PLUS DE L'INFAMIE ,D'UNE PATHOLOGIE SOIT MENTALE SOIT PSYCHIQUE

ET SI DEMAIN AU NOM DE LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ON PLANTAIT DES POUBELLES EN LIEU ET PLACE DES CROISSANTS DE LUNE SUR LES MOSQUÉES ?????

ET SI ON REMPLAÇAIT LES CLOCHERS PAR DES USINES DE RECYCLAGE EN MINIATURE ?????

HOUT EFFENDI NE RECOMMENCE PLUS : IL EST FORT MINABLE ET CARRÉMENT DÉGOÛTANT TON BEAU SAPIN ROI DES DECHETS

DANS TOUS LES CAS BIENVENUE AU PAYS DES ORDURES ET DES IMMONDICES PHYSIQUES ET POLITIQUES

c...

Il s agissait de montrer aux nouveaux arrivants, ce qui les attend une fois arrivés, même si c est du second degré.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DE L,IDIOTIE TOUT SIMPLEMENT !

Élie Aoun

JE L4ACHETE

Irene Said

L'intention de Monsieur Mohammad el-Hout était louable, mais on aurait très bien pu exposer tous ces objets sur un mur, en indiquant leur nom, leur utilité dans notre vie de tous les jours, avec des commentaires.

En exposant quand'même un vrai sapin de Noël dans un autre endroit.

Ainsi notre responsabilité envers l'environnement aurait été montrée et expliquée, ce qui est très urgent ici au Liban.

Et nos yeux charmés par un beau sapin de Noël,
Joyeuses fêtes, Monsieur Mohammad el-Hout !

Irène Saïd

Peter Macdissi

Bravo! Il faut que le diecteur gangne en prestige. J’ en suis tellement d’accord.

Remy Martin

Liban, paradis de beauté et d'art ...

Vahe Atmadjian

BRAVO MOHAMMAD el- HOUT

Grand Duc

oups : proviennent*...

TousAuPoteau

"Quand le sage désigne la Lune, l'idiot regarde le doigt"

Grand Duc

Moi, j'apprécie ce sapin et son côté "recycled art"; sauf que j'ai l'impression que ces objets parviennent d'un crash d'avion, et ce n'est pas le bon endroit / moment de penser à ça ! Bon voyage !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.