Rechercher
Rechercher

Économie - Classement

La richesse cumulée des Libanais en hausse au premier semestre, selon un rapport

Le rapport sur la richesse cumulée des Libanais se base sur l’ensemble des actifs financiers et non financiers de la population libanaise, ainsi que leurs dettes personnelles. Redpixel.pl/Bigstock

La banque d'investissement Crédit Suisse a estimé la richesse cumulée des Libanais à 98,7 milliards de dollars fin juin, soit 2,6 % de plus que l'année précédente, selon le rapport cité par le Lebanon this Week de la Byblos Bank. Un pic de 99,9 milliards de dollars avait été atteint en 2010, avant de retomber à 92,5 milliards de dollars l'année suivante. Le Liban s'est ainsi classé à la 70e place mondiale sur 171 pays et à la 11e parmi les 18 pays arabes inclus dans l'étude.

Pour calculer la richesse d'un pays, le Crédit Suisse additionne l'ensemble des actifs financiers et non financiers de sa population tels que leurs comptes épargne, portefeuilles d'actions et patrimoine immobilier, desquels il soustrait les dettes personnelles. Le rapport contient les données annuelles pour les années 2000-2005 et semestrielles pour 2016 et 2017.

 

(Lire aussi : Des inégalités de revenus très marquées dans le privé)

 

Dette par adulte
Sur une population de 4 millions d'adultes (pour un total de 6 millions de personnes), le PIB par habitant au Liban est en moyenne de 16 865 dollars. Dans la zone MENA, ce chiffre est inférieur à celui du Qatar (76 695), des Émirats arabes unis (47 520), du Koweït (37 720), de Bahreïn (33 100), de l'Arabie saoudite (30 944) et d'Oman (23 004).

La richesse médiane par adulte au Liban est de 6 452 dollars, tandis que la richesse moyenne, à 24 161 dollars, est en légère baisse par rapport à l'an 2000 (-3 %). Sur ces 24 161 dollars, la richesse financière atteint en moyenne 17 453 dollars par Libanais, tandis que la dette par adulte est de 11 584 dollars. Fin 2000, ce chiffre n'atteignait que 5 161 dollars. Au total, la richesse du Liban inclut 71,3 milliards de dollars d'actifs financiers, 74,7 milliards d'actifs non financiers et 47,3 milliards de dettes personnelles à fin juin 2017.

L'écrasante majorité des Libanais accumulent une richesse de moins de 10 000 dollars (69 %) ; tandis qu'elle se situe entre 10 000 et 100 000 dollars pour 28,5 % d'entre eux ; entre 100 000 et 1 million de dollars pour 2,3 % d'entre eux ; et enfin à plus de 1 million pour 0,2 % de la population. Au niveau régional, la richesse cumulée au Liban devance celle de la Jordanie (68,3 milliards de dollars), du Yémen (41 milliards de dollars), de Bahreïn (33,5 milliards de dollars), du Soudan (30,7 milliards de dollars), de la Syrie (10,5 milliards de dollars), de la Mauritanie (3 milliards de dollars) et de Djibouti (2,4 milliards de dollars). La richesse cumulée libanaise représentait, mi-juin, 0,04 % de la richesse mondiale et 3,1 % de la richesse dans la zone MENA.

 

 

Lire aussi

Seuls 0,3 % des adultes libanais possèdent plus d'un million de dollars

Au Liban, la moitié des dépôts bancaires sont contrôlés par moins de 1 % des clients


La banque d'investissement Crédit Suisse a estimé la richesse cumulée des Libanais à 98,7 milliards de dollars fin juin, soit 2,6 % de plus que l'année précédente, selon le rapport cité par le Lebanon this Week de la Byblos Bank. Un pic de 99,9 milliards de dollars avait été atteint en 2010, avant de retomber à 92,5 milliards de dollars l'année suivante. Le Liban s'est ainsi classé...

commentaires (1)

faut il croire que des sous de provenances politiques diverses commencent a couler au Liban ?

gaby sioufi

12 h 47, le 23 novembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • faut il croire que des sous de provenances politiques diverses commencent a couler au Liban ?

    gaby sioufi

    12 h 47, le 23 novembre 2017

Retour en haut