X

La Dernière

La cuisine bonne humeur de Luana Belmondo

Papilles
09/11/2017

Diplômée en droit, ancienne mannequin reconvertie à la cuisine, elle a choisi d'endosser le rôle de la mamma italienne. Luana, née Tenca, originaire de Rome, a changé de vie (et de carrière) en épousant Paul Belmondo, le fils de l'acteur français Jean-Paul Belmondo.

La jeune femme, qui a commencé à cuisiner sur les plateaux de la chaîne de télévision Cuisine TV dans l'émission Bienvenue chez Luana en 2010, suite à une rencontre à Saint-Barth' avec une dirigeante de Canal+, a appris à se faire plaisir en mangeant. Cet ancien mannequin, qui a pris 20 kilos au fil des ans, souligne, et on le voit bien, qu'elle se sent bien dans sa peau et que sa prise de poids ne lui pose aucun problème. Et de citer, en exemple, Nigella Lawson, star de la cuisine à la télé britannique, qui selon elle « est une femme rayonnante, bien en chair et belle ».

Luana Tenca a épousé Paul Belmondo à l'âge de 19 ans. Quand elle l'a rencontré, alors qu'elle entamait une carrière de mannequinat à Paris. Elle n'a réalisé qui il était que quand le jeune homme lui a présenté sa famille. Madeleine, la mère de Jean-Paul Belmondo, était alors toujours en vie. « Elle m'a tout de suite adoptée. Je pense que je lui ai rappelé l'ex-compagne de Jean-Paul Belmondo, Laura Antonelli », confie-t-elle.

Très vite, elle trouve sa place dans le clan Belmondo et s'habitue peu à peu à la vie sous les spotlights. « Nous avons toujours eu une très bonne relation avec la presse. Pourtant, au début, ce n'était pas facile pour moi. Quand j'ai donné naissance à mon fils aîné, je pouvais voir les paparazzis depuis la fenêtre de ma chambre. Cela m'a beaucoup gêné. Je ne comprenais pas pourquoi ils étaient là. Quelques jours plus tard, nous avons décidé de contacter Paris Match pour une séance photos. Une fois le reportage publié, les journalistes nous ont laissés en paix », raconte-t-elle.

 

À l'italienne
C'est au Salon du livre francophone de Beyrouth que nous avons rencontré Luana Belmondo, alors qu'elle signait son dernier livre intitulé Mes recettes bonne humeur (aux éditions du Cherche-Midi), après À table avec Luana (2012) et Je viens cuisiner chez vous (2014).

Dans ce dernier ouvrage composé d'une cinquantaine de recettes, elle livre quelques secrets culinaires puisés auprès de sa famille, notamment les recettes préférées de Jean-Paul Belmondo, qui, dit-elle, a un faible pour les pennes à l'arrabiata, et pour quelques plats créés par son fils aîné Alessandro, âgé de 26 ans, devenu lui-même chef après avoir suivi des études et effectué un stage à Londres chez la célèbre chef française Hélène Darroze.

Elle confie que son époux et son beau-père n'ont jamais fait la cuisine. Ou peut-être un peu... Paul, qui est un coureur automobile, « travaille actuellement à trouver la bonne combinaison d'une sauce qu'il est en train de mettre en point », confie Luana, qui ajoute cependant que son époux « ne sait même pas où, dans la cuisine, se trouve l'huile d'olive » !

Se souvenant de sa première émission télé, elle raconte en souriant : « Il m'est arrivé tellement de choses à mes débuts, j'en garde de précieux souvenirs. L'émission était en direct et j'avais deux heures pour achever un plat que les invités mangeraient plus tard sur le plateau. Une fois, l'oreillette est tombée dans la sauce que je préparais et il fallait que je la cherche pour que les invités ne la retrouvent pas! Une autre fois, j'ai glissé et je suis tombée. Au début, je tenais à découper les légumes moi-même sur le plateau. Le résultat final n'était pas satisfaisant. Les légumes étaient trop gros. J'y ai renoncé. »

Luana Belmondo, qui anime actuellement sa propre émission, Luana cuisine sur My Cuisine, après avoir officié durant 5 ans dans C à vous sur France 5, prépare surtout des plats italiens et partage son plaisir de cuisiner en toute simplicité, entourée de proches et d'invités. « La cuisine, c'est une passion, de la générosité et du bonheur. Quand je suis triste, préoccupée ou de mauvaise humeur, mes plats sont trop salés. Je cuisine pour faire plaisir et me faire plaisir. Je le fais selon mon humeur et je ne respecte pas un grammage précis. C'est pour cela que je ne confectionne pas trop de la pâtisserie », explique-t-elle.

La cuisinière et femme de... vit aujourd'hui entre Rome et Paris. « Je me rends à Rome parce que ma famille me manque. J'ai besoin aussi de l'anonymat qu'elle m'offre. C'est ma ville natale et son chaos, que j'aime, tranche avec Paris. »
Les fils de Luana et Paul Belmondo ont 26, 24 et 19 ans. L'aîné Alessandro a suivi les pas de sa mère et il est devenu chef ; Victor, le cadet, et Giacomo, le benjamin, ont opté pour une carrière dans le septième art... comme leur célèbre grand-père.

 

Dans la même rubrique

Fadia Zeidan, des racines et des parfums

Les « Good Thymes » et vibes de Fady Aziz

Claude Chahine Shehadi, la passion de la cuisine levantine

Le hommos bohème de Charles et Sylvia

Lara Batlouni : la cuisine, une alchimie

Omar Koreitem, de la mairie de New York à la restauration parisienne

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

C.K

Joli parcours, jolie famille, jolie femme, saine et sans chichis.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!