X

À La Une

Pour Macron, Assad est un "criminel" et devra être jugé

diplomatie

"Je n'ai pas fait de sa destitution un préalable, par pragmatisme", a déclaré le président français.

OLJ/AFP
19/09/2017

Le chef de l'Etat français Emmanuel Macron a estimé mardi que le président syrien Bachar el-Assad était "un criminel" et devrait répondre de ses crimes devant "la justice internationale", tout en précisant que c'était au peuple syrien de choisir librement son dirigeant.

"Bachar el-Assad, c'est un criminel, il devra être jugé et répondre de ses crimes devant la justice internationale. Mais je n'ai pas fait de sa destitution un préalable, par pragmatisme", a déclaré M. Macron lors d'une conférence de presse, estimant qu'il revenait au peuple syrien "de choisir librement le dirigeant à venir".

Par ailleurs, le président français a plaidé mardi devant l'Assemblée générale des Nations unies pour la création d'un groupe de contact sur la Syrie afin d'enclencher une nouvelle dynamique pour aller vers une solution politique au conflit.

Le processus de négociations mené à Astana au Kazakhstan, par Moscou, Téhéran et Ankara, "ne suffit pas", a-t-il ajouté. Le groupe de contact voulu par la France intégrerait les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et "les parties prenantes" au conflit, a précisé Emmanuel Macron.

 

Pour mémoire

Des intellectuels français interpellent Macron sur son revirement vis-à-vis d'Assad

La morale entre Macron et Assad

Syrie : l'ambiguë position de M. Macron

Syrie : Assad "ne peut pas être la solution", affirme Le Drian

« Pas d'angélisme » contre « le terrorisme islamiste », annonce Macron

 

Lire aussi

Avec Macron, la France veut être une puissance médiatrice au M-O

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

gaby sioufi

hypocrisie, heresie, mercantilisme
DEVENUS les credo de la diplomatie mondiale ( et interne- pr ce qui concerne macron )

Ma Fi Metlo

Il se devait de le dire et il l'a dit comme on le dit depuis 6 ans et demi .

Une chose est sûre c'est pas la France de hollandouille de sarko ou celle de macron qui pourra arrêter le héros Bashar et qui pourra le juger.

Hakeh baleich , et ça rapporte gros avec les vaches à lait.

Khlat Zaki

De grace M.Macron, cessez de faire trembler le Président Assad!
Il y va de l'intérêt de la France qui ne manquera pas le moment venu de faire la queue aux guichets de Damas, si ce n'est déjà commencé.
N'est-ce pas un ton moins inféodé qu' aurait suggéré le Général De Gaule dont vous vous réclamez?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UN AUTRE TRAPEZISTE QUI SAUTE DE TRAPEZE EN TRAPEZE ET RISQUE DE SE BRISER LE COU...

Bery tus

Au moins vous vous rattrapez Mr le President sur ce dossier bravo !!

Assad Fakhouri

La seule révélation de ces phrases à la sauce Hollande, c'est une nouvelle orientation de faire la com. Sa seule réalisation depuis mai 2017, c'est d'avoir défini le statut de la première dame. Croyez que c'est urgent. Que ce soit lui ou le PM, tous les projets de réalisations sont reportés en 2018.Puis en 2018, à une autre année
Bref, on est loin des promesses électorales

Chammas frederico

Des mots qui nécessitent élocutions précises:
"Le peuple syrien"...il serait plus juste de dire "ceux qui habitent (encore) cette zone appelée "la Syrie"
"les parties prenantes"...qui?
Il y a loin des vœux pieux aux actes ...susceptibles de "ressusciter un pays appelé la Syrie, dans son ensemble antérieur à la guerre civile

Sarkis Serge Tateossian

le président Macron à la recherche d'une nouvelle voie ....
L'introduction dans l'arène politique en orient se fait un peu difficile ....

Fabius (en 2012 -2013...) avait torpillé toute la politique Gaulliste de la France ....aux proche et moyen orient ...allez savoir pourquoi ?

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Dabké avec Bachir

Commentaire de Scarlett HADDAD

Retour sur un passé douloureux...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.