Rechercher
Rechercher

À La Une - france

Marine Le Pen traitant François Fillon de "merde" dans la presse italienne : le FN dément

Marine Le Pen et François Fillon, le 20 avril 2017, lors d'une émission télévisée à Saint-Cloud, près de Paris. AFP/Martin BUREAU

Au lendemain du débat présidentiel d'une brutalité inédite qui l'a opposée à Emmanuel Macron, Marine Le Pen s'en est violemment pris au candidat malheureux de la droite François Fillon.

Dans une interview accordée jeudi au journal italien Corriere della Sera, la candidate d'extrême-droite s'est emportée lorsqu'elle a été interrogée sur les raisons qui ont conduit M. Fillon à appeler à voter pour M. Macron, grand favori des sondages du deuxième tour.

"François Fillon a appelé à voter pour votre adversaire, il a parlé de la 'violence et de l'intolérance du Front national'. Pourquoi ?", demande le journaliste à Marine le Pen, alors qu'elle se trouve dans la mairie du village d'Ennemain, dans la Somme, jeudi 4. La candidate du FN tient alors un verre de champagne à la main, raconte le journaliste. "Parce que ce sont des merdes, je suis désolée, mais aucun autre terme ne me vient à l'esprit", répond-elle, après avoir cherché ses mots.

 

 

"Tout ceci est faux et le journaliste italien va faire un démenti en arrivant à Rome", a affirmé à l'AFP l'entourage de la candidate du Front national. "J'ai assisté à la conversation avec le Corriere. Marine a dit +Fillon a appelé à voter Macron car il est dans la merde+", a assuré à l'AFP Frédéric Chatillon, membre de son équipe de campagne. "C'était vraiment une conversation (en français sans traducteur) avec un verre à la main et non pas une interview formelle" et "le journaliste ne parlait pas parfaitement français", a encore dit M. Chatillon, qui a contacté lui-même l'AFP.


Contacté par le Monde, le directeur de campagne de Mme Le Pen, David Rachline, assure que la candidate "n'a jamais tenu ce style de propos (...). J'ai assisté à la conversation, elle a parlé de 'trahison de ses électeurs'. Il a mal compris. De toute façon, on portera plainte pour diffamation. Une manip'de plus de fin de campagne."


"Je ne peux que confirmer ce que j'ai écrit. Elle a dit +Ce sont des merdes+. J'ai fait mon travail", a certifié au contraire à l'AFP le journaliste italien Aldo Cazzullo à propos de cette "conversation", qu'il a retranscrite sous forme d'interview. "Elle parlait de François Fillon, pas de ses électeurs", a-t-il assuré.

 

Malgré l'appel de leur champion, de nombreux électeurs de François Fillon n'ont pas fixé leur choix pour le deuxième tour. Selon les derniers sondages sur les reports de voix, d'un quart à un tiers de l'électorat de  M. Fillon au premier tour devrait voter Marine Le Pen, et moins de la moitié pour Emmanuel Macron. Le parti des Républicains a prévenu que les élus qui "se rapprochent du Front national" pour la présidentielle seront exclus.


Vendredi, Marine Le Pen et le favori de la présidentielle, le centriste Emmanuel Macron, mettent un terme à une campagne sous haute tension. Avant la clôture de la campagne officielle à 22h00 GMT, qui impose un silence médiatique, M. Macron voit son avance confortée dans les derniers sondages, à 61,5% contre 38,5% pour Marine Le Pen, ou même 62%-38%.

 

Lire aussi

Paris "l'enfant gâtée", atterrée par le vote Le Pen

Débat présidentiel Macron contre Le Pen : chiffres, faits, affirmations (fact-checking)

Plagiat de Marine Le Pen : erreur grossière de com' ?

 

Portrait

Marine Le Pen, ou l'extrême droite dédiabolisée

 

Interview

Le Pen à « L’OLJ » : Rien n’est encore tranché sur la rétroactivité de la suppression de la double nationalité

Au lendemain du débat présidentiel d'une brutalité inédite qui l'a opposée à Emmanuel Macron, Marine Le Pen s'en est violemment pris au candidat malheureux de la droite François Fillon.
Dans une interview accordée jeudi au journal italien Corriere della Sera, la candidate d'extrême-droite s'est emportée lorsqu'elle a été interrogée sur les raisons qui ont conduit M. Fillon à...

commentaires (4)

ELLE A PERDU LA BOUSSOLE !

MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

20 h 18, le 05 mai 2017

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • ELLE A PERDU LA BOUSSOLE !

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    20 h 18, le 05 mai 2017

  • Misérable Marine Le Pen...elle perd la boule...après nous avoir montré, mercredi soir 3 mai 2017, ce qu'elle est vraiment, la digne fille de son père ! Irène Saïd

    Irene Said

    17 h 34, le 05 mai 2017

  • Je suis un sympathisant des "Républicains" après avoir été militant RPR de 1976 à 1992. J'ai voté François Fillon. Ce n'est pas lui qui est dans la merde. Sera dans la merde jusqu'au cou celle qui mordra la poussière à 38% après demain dimanche.

    Un Libanais

    16 h 29, le 05 mai 2017

  • Rappeler l'histoire du chaperon rouge...les longues dents de Mrine ont fait surface lors du dernier face à face...perdu self contrôle?... Un peu comme Ségolène contre Sarkozy... Predenciabilite n'est pas un vain mot...et il faut beaucoup de self contrôle pour se voir confier "le code de l'arme nucléaire"

    Chammas frederico

    16 h 09, le 05 mai 2017

Retour en haut