Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

L'armée perquisitionne des campements syriens dans la Békaa : des dizaines d'arrestations

Un incendie ravage six tentes dans un campement de réfugiés syriens au Liban-Nord.

Des militaires libanais patrouillant dans le village de Qaa, à proximité de la frontière syrienne, le 28 juin 2016. Photo AFP

Les forces spéciales de l'armée libanaise ont mené samedi à l'aube des perquisitions dans des campements de réfugiés syriens dans la zone de Macharih al-Qaa, aux abords du village chrétien de Qaa, dans la Békaa, procédant à des dizaines d'arrestations, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Les descentes d'envergure avaient pour but de mettre la main sur des prévenus et des caches d'armes. Des "dizaines" de personnes ont ainsi été arrêtées. Des armes de guerre, des fusils de chasse, des munitions et des motos dépourvues de papiers d'immatriculation ont été saisis. 

Des nombreuses attaques contre l'armée se sont produites dans la Békaa, à la frontière syrienne, notamment dans la localité de Ersal et dans son jurd depuis l'été 2014. Le village chrétien de Qaa a lui aussi eu son lot de violence le 27 juin dernier, lorsqu'une série d'attentats-suicide successifs ont fait cinq morts.

A Miryata et Zghorta, dans le caza du même nom, 12 ressortissants syriens ont été arrêtés par les services de renseignement de l'armée pour avoir circulé sans papiers d'identité.

Enfin, à Halba, au Liban-Nord, un incendie s'est déclaré dans un campement de réfugiés syriens dans la nuit de vendredi à samedi, ravageant six tentes. La défense civile a réussi à éteindre les flammes dont l'origine reste inconnue. Plusieurs habitants du camp ont souffert de brûlures superficielles en tentant de maîtriser l'incendie. Deux d'entre eux ont été hospitalisés.

Photo Ani

 

Les autorités libanaises craignent en ce moment le réveil de cellules dormantes jihadistes au Liban, au moment où les éléments extrémistes subissent des défaites en Syrie voisine. C'est dans ce contexte que vendredi des médias ont annoncé le démantèlement au Liban-Nord d'une cellule composée de deux Libanais et de deux ressortissants syriens membres du groupe État islamique.
Des attaques se produisent ponctuellement dans le nord du Liban, plus particulièrement près de la frontière syrienne où opèrent plusieurs groupes armés. 

 

Lire aussi

Agression contre l'armée à Denniyé : un soldat tué, un autre blessé

Kahwagi à Bqaa Sifrine : L'armée continuera à lutter contre le terrorisme

 

Pour mémoire
Opération coup de poing dans la Békaa, l'émir de l'EI à Ersal aux mains de l'armée

Les familles des militaires détenus par l'EI sans nouvelles des leurs depuis 23 mois

Les forces spéciales de l'armée libanaise ont mené samedi à l'aube des perquisitions dans des campements de réfugiés syriens dans la zone de Macharih al-Qaa, aux abords du village chrétien de Qaa, dans la Békaa, procédant à des dizaines d'arrestations, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).
Les descentes d'envergure avaient pour but de mettre la main sur des...
commentaires (4)

A quand des "perquisitions! de l'armée?" dans les zones de non-droit à Bäälbick-Hirmil, au Sud et à Dâhhïyéééh ! Yâ wâââïyléééh !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

09 h 54, le 11 décembre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • A quand des "perquisitions! de l'armée?" dans les zones de non-droit à Bäälbick-Hirmil, au Sud et à Dâhhïyéééh ! Yâ wâââïyléééh !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 54, le 11 décembre 2016

  • Notre armée nationale ,fait son devoir ..avec efficacité et professionnalisme ...vivement le coup de balais final...! il y en a marre , de ces dégénérés obscurantistes du 14ème siècle , qui plombe les richesses intellectuelles du Liban au 21ème ..!

    M.V.

    18 h 12, le 10 décembre 2016

  • L,ARMEE LEGALE SEULE FORCE SUR LE SOL NATIONAL !

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 54, le 10 décembre 2016

  • Jolie coopération qui mène ses opérations avec succès.

    FRIK-A-FRAK

    14 h 47, le 10 décembre 2016

Retour en haut