Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

Selon Assad, les Occidentaux sont en train de faiblir

"Je dors, je travaille et mange normalement, et je fais du sport", affirme le président syrien.

Le président syrien, Bachar el-Assad (à gauche), lors d'un entretien accordé au journal serbe Politika, le 3 novembre 2016 à Damas. Photo AFP PHOTO / SANA

Le président Bachar el-Assad estime que les Occidentaux, qui mènent une coalition antijihadiste en Syrie, sont en "train de devenir bien plus faibles", dans un entretien publié dimanche dans le Sunday Times.

"Quand par le passé je disais quoi que ce soit, les gens disaient que le président syrien était déconnecté de la réalité. Maintenant c'est différent, les Occidentaux sont en train de devenir bien plus faibles", déclare-t-il, en soulignant le rôle joué son allié russe. "Ce qui a fait la différence, bien entendu, c'est la puissance de feu. Ils ont une puissance de feu que nous n'avons pas", dit-il.

Le groupe Etat islamique (EI), développe-t-il, "faisait du trafic de pétrole et utilisait les gisements irakiens sous les yeux des drones et satellites américains, et les Occidentaux ne disaient rien. Puis les Russes sont intervenus et l'EI a commencé à décliner, dans tous les sens du terme".
"Nous combattions une réserve illimitée de terroristes venant en Syrie et nous étions en difficulté, mais la puissance de feu russe et iranienne a contrebalancé" le rapport de forces, dit M. Assad.

Le président syrien évoque également Alep, l'ancienne capitale économique de la Syrie, un enjeu majeur tant pour le régime que pour les insurgés, qui s'affrontent depuis 2011 dans une guerre qui a fait plus de 300.000 morts.
"Alep, c'est une situation où les terroristes ont occupé une partie de la ville, et nous avons besoin de nous en débarrasser", lâche Bachar el-Assad, accusant les rebelles "d'utiliser les civils comme boucliers humains".
Et lorsque le Sunday Times demande au président syrien si les morts d'enfants victimes du conflit ne lui font pas perdre le sommeil, Bachar el-Assad se met à "rire", puis déclare: "Je connais le sens de cette question". "Je dors, je travaille et mange normalement, et je fais du sport", dit-il.

 

Pour mémoire

Pour Assad, l'opposition modérée est un mythe

L'échec d'Assad a conduit à la mort de 300.000 personnes, dénonce Ban Ki-moon

Asma el-Assad affirme avoir rejeté des "offres" de quitter la Syrie

 

Lire aussi

Des forces soutenues par Washington lancent "l'offensive sur Raqqa"

Aucune sortie de la zone rebelle d'Alep pendant la trêve russe

« Tout le quartier a été vidé, le temps que le chlore s'évapore »

Le président Bachar el-Assad estime que les Occidentaux, qui mènent une coalition antijihadiste en Syrie, sont en "train de devenir bien plus faibles", dans un entretien publié dimanche dans le Sunday Times.
"Quand par le passé je disais quoi que ce soit, les gens disaient que le président syrien était déconnecté de la réalité. Maintenant c'est différent, les Occidentaux sont en train...
commentaires (7)

Paroles habituelles creuses !!! Cet assassin ne réalise pas qu'il est devenu une marionnette aux mains de la Russie, de l'Iran et autres fauteurs de guerre Le pays est exsangue, les milices nombreuses, soutenues chacune par un pays étranger... La Syrie n'existe plus en tant qu'Etat souverain même à Tartous !!!!

FAKHOURI

12 h 07, le 07 novembre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Paroles habituelles creuses !!! Cet assassin ne réalise pas qu'il est devenu une marionnette aux mains de la Russie, de l'Iran et autres fauteurs de guerre Le pays est exsangue, les milices nombreuses, soutenues chacune par un pays étranger... La Syrie n'existe plus en tant qu'Etat souverain même à Tartous !!!!

    FAKHOURI

    12 h 07, le 07 novembre 2016

  • Merci pour votre commentaire, l'erreur a été corrigée. Bien à vous

    L'Orient-Le Jour

    12 h 07, le 07 novembre 2016

  • DERNIER PARAGRAPHE, LIGNE HUIT DOIT LIRE NE LUI FONT PAS PERDRE LE SOMMEIL... LE -FAIT- N,A PAS DE PLACE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 47, le 07 novembre 2016

  • LES SURPRISES SONT PROCHES... LES PARACHUTES SONT PRETS...

    LA LIBRE EXPRESSION

    09 h 11, le 07 novembre 2016

  • Assad se croit il au dessus de DIEU?on pourrait le croire....!le fait de rire en reponse a la question sur les enfants tues dans le conflit en dit long sur le personnage sinistre et cynique...il recevra son chatiment,tot ou tard!

    HABIBI FRANCAIS

    06 h 14, le 07 novembre 2016

  • ne crois pas que tu restera au pouvoir ...

    Bery tus

    18 h 08, le 06 novembre 2016

  • Les héros ne meurent jamais ni de faim ni de soif de justice. Les comploteurs, une fois leur complot démasqué, ils se retournent contre eux mêmes de plus en plus affaiblis. Nous autres au liban en avons le plus beau des exemples par la défaite des 14 évanescent face à l'axe de la résistance de LA RUSSIE L'IRAN LA SYRIE L'IRAK LA CHINE ET LE HEZB RÉSISTANT. Face aux usa bensaouds israel et européen à la ramasse totale. WHO IS NEXT ?

    FRIK-A-FRAK

    17 h 02, le 06 novembre 2016

Retour en haut