Rechercher
Rechercher

Conflit

Assad déclare vouloir "reprendre" toute la Syrie

"Certains pariaient sur des promesses de l'étranger. [Elles] ne se concrétiseront pas", affirme le président syrien.

Le président syrien Bachar el-Assad a affirmé lundi vouloir "reprendre" tout le territoire qui échappe au contrôle du régime, quelques heures avant l'entrée en vigueur d'un accord de cessation des hostilités. AFP PHOTO / HO / SANA

Le président syrien Bachar el-Assad a affirmé lundi vouloir "reprendre" tout le territoire qui échappe au contrôle du régime, quelques heures avant l'entrée en vigueur d'un accord de cessation des hostilités.

"L'Etat syrien est déterminé à reprendre aux terroristes toutes les régions et à rétablir la sécurité," a déclaré M. Assad aux médias officiels lors d'une visite dans l'ex-fief rebelle de Daraya près de Damas. Le régime utilise le mot "terroristes" pour désigner rebelles et jihadistes.

"Les forces armées vont poursuivre leur travail sans hésitation (...) et indépendamment des facteurs extérieurs et intérieurs", a poursuivi M. Assad, alors que l'arrêt des hostilités, y compris les frappes aériennes, est intervenue dans la soirée à partir de 19h00 locales (16h00 GMT).

"Il y a ceux qui se font des illusions, et cela fait cinq ans qu'ils ne sont pas débarrassés de ces illusions", a encore affirmé le président syrien en référence à l'opposition, selon des propos repris par l'agence officielle Sana.

"Certains pariaient sur des promesses de l'étranger", a-t-il dit en référence aux parrains de l'opposition comme les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Arabie saoudite et la Turquie. Ces promesses "ne se concrétiseront pas", a-t-il assuré.

 

 

Lire aussi

Avec l'entrée en vigueur de la trêve, les armes se sont tues en Syrie

Qui est concerné ou pas par la trêve en Syrie ?

L’accord Kerry-Lavrov soulève plus de questions que de réponses

Les enjeux d’un accord russo-américain en Syrie

Le plan de transition de l'opposition syrienne, une manœuvre dilatoire ?

En Syrie, la Russie et les Etats-Unis combattent surtout depuis le ciel

 

 

Repères
Cinq ans d'efforts diplomatiques pour tenter de régler le conflit en Syrie

 

Guerre en Syrie : Qui combat qui ? Qui soutient qui ? Qui contrôle quoi ?

 

 


Le président syrien Bachar el-Assad a affirmé lundi vouloir "reprendre" tout le territoire qui échappe au contrôle du régime, quelques heures avant l'entrée en vigueur d'un accord de cessation des hostilités."L'Etat syrien est déterminé à reprendre aux terroristes toutes les régions et à rétablir la sécurité," a déclaré M. Assad aux médias officiels lors d'une visite dans...

commentaires (8)

“Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul !” Michel de Montaigne De Michel de Montaigne

FAKHOURI

18 h 16, le 13 septembre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • “Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul !” Michel de Montaigne De Michel de Montaigne

    FAKHOURI

    18 h 16, le 13 septembre 2016

  • Jusqu'à présent ...Bachar Al Assad résiste tout de même ...aux bienfaits du printemps arabe démocrate vendu par l'occident...bon, Saddam Hussein et Kadhafi , ont eut moins de chance....! Hélas ,leurs pays sont dans un état de misère plus catastrophique que la Syrie...

    M.V.

    15 h 17, le 13 septembre 2016

  • TARTARONNADES TARASCONIQUES...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    13 h 45, le 13 septembre 2016

  • Et Il le fera parce que les héros ne meurent jamais,même quand il ne sont plus là d'après nostradamus. .Hahaha. .

    FRIK-A-FRAK

    11 h 46, le 13 septembre 2016

  • IL EST LA CAUSE DE TOUS LES MALHEURS, EN SYRIE ET SURTOUT AU LIBAN.

    Gebran Eid

    10 h 55, le 13 septembre 2016

  • KARAVIC ATTEND SES CAMARADES...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    10 h 03, le 13 septembre 2016

  • tu degagera ... avec la grace de Dieu assassin

    Bery tus

    00 h 58, le 13 septembre 2016

  • Devin et assassin !!!!!

    FAKHOURI

    00 h 13, le 13 septembre 2016