X

À La Une

Retour sur les attaques perpétrées en France depuis les attentats de janvier 2015

Repère

Le meurtre d'un prêtre lors d'une prise d'otages mardi dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, dans le nord-ouest de la France, survient après plusieurs attaques commises ou déjouées depuis les attentats islamistes de janvier 2015 contre Charlie Hebdo.

OLJ/AFP
27/07/2016

14 juillet 2016

Photo AFP

 

Un Tunisien de 31 ans, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, au volant d'un camion, fonce dans la foule quelques instants après le feu d'artifice du 14-juillet à Nice, tuant 84 personnes et blessant plus de 330 personnes. Lahouaiej-Bouhlel est tué par la police. L'attaque est revendiquée par le groupe État islamique (EI).

 

 

13 juin 2016

Un policier de Magnanville (Yvelines) et sa compagne employée au commissariat de Mantes-la-Jolie sont assassinés chez eux par un jihadiste de 25 ans. Larossi Abballa, qui avait revendiqué son action sur Twitter et Facebook au nom de l'EI, est tué par le Raid.

 

7 janvier 2016

Un homme armé d'un hachoir et d'une fausse ceinture d'explosifs est abattu après avoir crié "Allah Akbar" en s'approchant d'un commissariat parisien. Il porte une revendication manuscrite en arabe dans laquelle il fait allégeance au chef de l'EI.

 

13 novembre 2015

Photo AFP

 

La France est frappée par les pires attaques terroristes de son histoire. Des tueurs font 130 morts et plus de 350 blessés à Paris, dans la salle de concerts du Bataclan, aux terrasses de plusieurs bars et restaurants et près du Stade de France, à Saint-Denis. L'EI revendique les attaques.

 

10 novembre 2015

Annonce de l'arrestation d'un homme de 25 ans, surveillé depuis un an, qui avait cherché à se procurer du matériel pour un projet d'attaque contre des militaires de la marine nationale à Toulon.

 

21 août 2015

Dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris, un homme ouvre le feu à hauteur de Oignies (Pas-de-Calais), avant d'être maîtrisé par des militaires américains. Deux personnes sont blessées, l'une par balle, l'autre par arme blanche. L'assaillant, un jeune Marocain, est arrêté.

 

13 juillet 2015

Quatre jeunes de 16 à 23 ans, dont un ancien militaire, soupçonnés de projeter l'attaque du camp militaire de Fort Béar, à Port-Vendres (Pyrénées-Orientales), et la décapitation filmée d'un officier sont arrêtés. Ils revendiquent leur engagement aux côtés de l'EI.

 

26 juin 2015

Yassin Salhi tue et décapite son patron Hervé Cornara à Chassieu (Rhône) puis, brandissant des drapeaux islamistes, tente de faire exploser l'usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), en précipitant son fourgon contre des bouteilles de gaz avant d'être arrêté.

 

19 avril 2015

Sid Ahmed Ghlam, étudiant algérien en informatique, est arrêté à Paris, soupçonné d'avoir tué une femme et préparé un attentat imminent contre une église de Villejuif, banlieue sud de Paris. En possession d'armes de guerre, il était connu des services de renseignement comme islamiste radical. Il admet avoir projeté d'autres actions.

 

3 février 2015

A Nice, trois militaires en faction devant un centre communautaire juif sont agressés au couteau. L'assaillant, Moussa Coulibaly, 30 ans, demeurant à Mantes-la-Jolie (Yvelines), est arrêté. Il exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs.

 

7-9 janvier 2015

Les frères Kouachi. Photo AFP

 

Les frères Chérif et Saïd Kouachi tuent 12 personnes le 7 janvier au siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris. Après deux jours de cavale, les deux tueurs sont tués par les forces de l'ordre.
Le 8 janvier, Amedy Coulibaly tue une policière à Montrouge, au sud de Paris. Le 9 janvier, il prend en otages les clients et employés d'un supermarché casher de Paris et tue quatre d'entre eux, tous juifs. Il est abattu dans l'assaut donné par la police.
Les frères Kouachi s'étaient revendiqués d'el-Qaëda dans la péninsule arabique (Aqpa), Amedy Coulibaly de l'EI.

 

Lire aussi
Raison garder, le commentaire d'Anthony Samrani

La France assure-t-elle suffisamment sa sécurité ?

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué