X

Économie

EDL prolonge son contrat avec Karadeniz pour 2 ans

Liban - Électricité

Le Liban a décidé de louer pour deux années supplémentaires les navires-centrales de Karadeniz Powership, avec à la clé une augmentation de leur production à 370 MW.

12/07/2016

Le contrat liant Électricité du Liban (EDL) à la société turque Karadeniz Powership (KP) portant sur la location de deux navires-centrales va être prolongé pour une durée de deux ans, selon des informations recueillies hier par L'Orient-Le Jour auprès des deux organismes, ainsi qu'au ministère de l'Énergie. « Le PDG de KP, Orhan Remzi Karadeniz, était ce samedi à Beyrouth pour la signature du nouveau contrat avec EDL pour la période allant du 1er octobre 2016 au 30 septembre 2018 », a annoncé à L'Orient-Le Jour une source à KP.
Dans le cadre du plan Bassil voté en septembre 2011, KP loue deux navires-centrales à Électricité du Liban, le Orhan Bey (82 MW) et le Fatmagül Sultan (188 MW), alimentant respectivement la centrale de Jiyeh depuis septembre 2013 et la centrale de Zouk depuis avril 2013.

Cette prolongation avait été envisagée dès la signature du contrat en 2013. « L'accord du Conseil des ministres portait sur un contrat de 5 ans, avec une première période obligatoire de 3 ans, et une deuxième de deux ans supplémentaires en cas de besoin. C'est le cas aujourd'hui, donc le ministère de l'Énergie et le ministère des Finances ont donné à EDL l'autorisation de prolonger le contrat », précise à L'Orient-Le Jour le ministre de l'Énergie, Arthur Nazarian.

« Le nouveau contrat offre de meilleures conditions à EDL, particulièrement en matière de prix, en plus de quelques bénéfices techniques », précise à L'Orient-Le Jour un représentant de KP au Liban. En termes de capacité de production, « le nouveau contrat assurera un total de 370 MW produits par les deux navires-centrales, contre les 270 MW prévus par le contrat initial », se félicite la source précitée à KP, qui ajoute que « 20 des 100 MW seront produits gratuitement par KP, c'est-à-dire sans qu'elle ne facture le coût du fuel nécessaire à cela ».

(Lire aussi : Les nouvelles unités de production à Zouk et Jiyeh restent bloquées)

 

Modifications majeures
En outre, « le nouveau contrat comporte 4 modifications majeures », confirme une source à la direction d'EDL. Le nouveau contrat prévoit la réalisation de certains travaux de rénovation et de modernisation des infrastructures libanaises par KP. « KP procédera au renforcement des 2 brise-lames (digues) de Zouk et Jiyeh, et au renforcement de la sous-station de Jiyeh », ajoute la source à EDL. « Il s'agit d'infrastructures très anciennes dont certaines ont été endommagées durant la guerre civile et n'ont jamais été rénovées », explique la source à KP précitée.

 

(Pour mémoire : Efficacité énergétique : le Liban se donne encore 5 ans pour se rattraper)

 

Les deux autres modifications sont d'ordre financier. « Les prix facturés par KP vont baisser, passant de 5,95 à 5,85 dollars par kWh, et les bonus auxquels avait droit KP en cas d'économie de fuel seront annulés », se réjouit la source à EDL précitée.
Le représentant de KP ajoute par ailleurs que l'acheminement d'un troisième navire-centrale de KP au Liban est possible. « Des négociations informelles ont bien eu lieu », affirme-t-il. « EDL sait que nous proposons les coûts de production les moins élevés parmi ses prestataires, car nous utilisons du fuel et non du mazout. Nous sommes même prêts à effectuer une transition vers le gaz en adaptant nos navires-centrales, ce qui permettrait de réduire encore davantage les coûts de production », ajoute la source à KP qui estime que la construction des nouvelles centrales de Zouk et Jiyeh (décidée en janvier) « prendra au minimum 5 ans, alors que les besoins du Liban en électricité atteignent les 2 500 MW en été. » Interrogée à ce sujet, la source à la direction d'EDL a simplement déclaré « qu'EDL n'avait rien à dire sur cela, car on ne nous a rien proposé ».

 

Lire aussi
Des panneaux photovoltaïques à même les façades

Le projet de centrale électrique à Jbeil passé sur le gril

Pourquoi une nouvelle centrale électrique à Jiyeh ?

Polémique sur Zouk et Jiyeh : pourquoi les Libanais paient les pots cassés

Les journaliers dénoncent les « fausses promesses » d'EDL

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le casse-tête des alliances électorales...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.