Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Le CDR au centre des débats du Conseil des ministres

Le gouvernement se réunira à nouveau la semaine prochaine, mardi et jeudi.

Le gouvernement réuni en Conseil des ministres, le vendredi 24 juin 2016. Photo Ani

Le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) était au centre des débats du Conseil des ministres réuni vendredi au Grand Sérail.

A l'issue de la réunion, le ministre de l'Information, Ramzi Jreige, a annoncé qu'il a été décidé de demander à tous les ministères de fournir au CDR, dans un délai de 15 jours, les informations relatives aux projets en cours ou ceux déjà réalisés, de 2008 jusqu'à présent, et qui avaient été retirés du CDR pour être exécutés directement par les ministères. Et, en sens inverse, il a été demandé au CDR de fournir un plan détaillant la méthode qu'il adopte pour effectuer les projets dont il est chargé.

A l'issue de la réunion, le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a critiqué implicitement l'action du CDR, relevant que "81% des projets de l'Etat sont entrepris par une seule partie" et déplorant "l'absence de critères" concernant le choix des projets.

 

(Pour mémoire : Une séance calme... loin des sujets conflictuels)

 

Le ministre de l'Education, Elias Bou Saab, a pour sa part dit avoir demandé au Premier ministre, Tammam Salam, de former une commission chargée de superviser le travail du CDR. M. Bou Saab a affirmé n'avoir pas obtenu gain de cause et a dit attendre le rapport du gouvernement, censé se prononcer sur les performances du CDR dans un délai d'un mois.

Le ministre démissionnaire du Travail, Sejean Azzi, qui, malgré sa démission, a assisté à la séance, a quant à lui critiqué le manque de ressources allouées au Mont-Liban : "Une grande part des projets concerne le Mont-Liban, mais avec des budgets modestes", a-t-il précisé.

Le CDR était par ailleurs au centre d'une polémique déclenchée en matinée, au sujet de la gestion des déchets, un dossier qui n'a pas été abordé en Conseil des ministres vendredi.

Le gouvernement se réunira à nouveau la semaine prochaine, mardi et jeudi.

 

Lire aussi
Crise des déchets : Nohad Machnouk évoque des soupçons sur les appels d'offres

 

Pour mémoire

Clôture de l'appel d'offres de Bourj Hammoud, Beyrouth fait cavalier seul

Crise des déchets : Samy Gemayel hausse le ton, le CDR répond

Le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) était au centre des débats du Conseil des ministres réuni vendredi au Grand Sérail.
A l'issue de la réunion, le ministre de l'Information, Ramzi Jreige, a annoncé qu'il a été décidé de demander à tous les ministères de fournir au CDR, dans un délai de 15 jours, les informations relatives aux projets en cours ou ceux déjà...
commentaires (3)

DES TRAVAUX : MA FI ! DES SOURIRES : A APROFUSION !

LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

14 h 53, le 24 juin 2016

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • DES TRAVAUX : MA FI ! DES SOURIRES : A APROFUSION !

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    14 h 53, le 24 juin 2016

  • DES COMMISSIONS SUR DES COMMISSIONS... IL LATTA WIL BATTA !!! MINE AKHAD IL LATTA ? MINE AKAL IL BATTA ?

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    14 h 51, le 24 juin 2016

  • A quoi bon former des commissions censées superviser le CDR ??? En clair cela signifie que l'on ne fait pas confiance à ce même CDR ! Ce serait tellement plus simple de constituer un autre organisme pour ce genre de projets, avec des gens capables, honnêtes et ayant de l'expérience. Arrêtez un bonne fois de toujours vouloir raccommoder ce qui maifestement ne sert plus à grand'chose, si ce n'est à gaspiller les sous du contribuable ! Messieurs les RESPONSABLES,ce cirque du traitement des déchets a vraiment assez duré, vous ne le voyez pas ? Irène Saïd

    Irene Said

    14 h 30, le 24 juin 2016

Retour en haut