Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Télécoms : la polémique fait rage entre Gebran Bassil et Boutros Harb

Le ministre des Télécoms dénonce une "campagne contre sa personne", menée par la chaîne MTV et son propriétaire, Gabriel Murr.

De gauche à droite : le ministre des Télécoms, Boutros Harb (photo AFP), et le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil (Photo d'archives)

Une violente polémique oppose le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, à son collègue aux Télécoms, Boutros Harb, principalement au sujet de plusieurs dossiers du ressort du ministère dirigé par M. Harb.

L'origine de la polémique remonte à jeudi, lors du Conseil des ministres auquel M. Harb n'a pas assisté. M. Bassil a demandé à ce que des questions concernant les télécoms soient débattues en réunion. "A chaque fois ils trouvent des excuses afin d'éviter ces dossiers, prétextant des élections législatives ou d'autres questions", a lancé le chef de la diplomatie. Au quotidien al-Joumhouria, M. Bassil a affirmé que "toute une direction a été abolie par la société Ogero (qui gère les télécoms libanais) et le ministère des Télécoms".

 

"Centres d'embauche pour ses proches"
La réponse de l'intéressé, Boutros Harb, n'a pas tardé. Lors d'une conférence de presse vendredi, le ministre a riposté violemment :

"Le gouvernement, basé sur la participation de tous les pôles antagonistes, s'est transformé en un Conseil de partage des parts et en une tour de Babel minée par les conflits, a-t-il estimé. Chaque ministre fait à sa guise et se sont les intérêts personnels et partisans qui priment, à défaut de quoi le gouvernement est menacé de blocage". "Si ma démission pouvait faire avancer les choses, j'aurais démissionné. Mais je suis contraint de travailler, contre mon gré, au sein de ce gouvernement", a lancé M. Harb.

Et d'ajouter : "Je n'accepte pas que le ministère que je dirige soit détruit par certains rancuniers qui ne font que mentir et accuser les autres. Il est de mon devoir de leur faire face". M. Harb se lance ensuite dans une attaque frontale visant le ministre des Affaires étrangères, qui avait été à la tête du ministère des Télécoms.

"Ce qui importe au ministre Gebran Bassil - qui nous a épatés avec ses exploits marqués par la corruption au moment où il dirigeait le ministère des Télécoms - c'est de paralyser le ministère que je dirige (...) Il a fait des promesses qu'il n'a pas tenues et défendu des projets suspects tel le barrage de Janné, et profité des deniers publics. Il a transformé les institutions publiques en officines d'embauche pour ses proches".

La question sensible du barrage de Janné n'a pu être résolue lors du Conseil des ministres, jeudi. Elle a été reportée à la semaine prochaine. M. Bassil est un ardent défenseur de la construction de ce barrage controversé, sachant que des études scientifiques mettent en garde contre les dangers que l'édifice pourrait présenter.

Accusé par M. Bassil d'avoir commis des irrégularités dans le cadre des contrats liant le ministère des Télécoms à Ogero, M. Harb a vigoureusement démenti : "Je n'ai jamais signé de contrat avec Ogero sans qu'il n'ait été auparavant examiné par la Cour des comptes", a-t-il assuré.

 
(Lire aussi : Plongée aveugle dans une troisième année de vacance présidentielle)

 

Gabriel Murr et les réseaux Internet illégaux

Par ailleurs, Boutros Harb a abordé le dossier des réseaux Internet illégaux, se défendant cette fois contre ce qu'il a qualifié de "campagne de la part de la chaîne MTV et de ses propriétaire", en allusion à son propriétaire Gabriel Murr.

Ces réseaux, dont certains présumés liés à Israël et qui distribuaient entre autres leurs services à des administrations publiques libanaises, notamment des services de sécurité, ont été découverts il y a plusieurs semaines. Quatre relais Internet illégaux ont été repérés dans les secteurs du jurd de Denniyé, au Liban-Nord, de Ouyoun el-Simane et de Faqra, dans le Kesrouan, ainsi que dans le secteur de Zaarour, dans le Metn.

"La campagne menée par la MTV contre le ministère des Télécoms s'est transformée en une campagne contre ma personne", a dénoncé M. Harb. Il a rappelé que la station illégale située à Zaarour "appartient à la MTV". "Gabriel Murr m'a demandé de dire qu'il n'y a aucune infraction au niveau de cette station, mais j'ai refusé, car je n'ai pu inspecter cette station pour m'en assurer, et j'ai entre les mains un rapport qui dit le contraire et que je ne peux contredire", a déclaré M. Harb. "J'ai dit aux propriétaires de la MTV que j'allais laisser cette affaire entre les mains de la Justice, chose qui ne leur a pas plu, ce qui a poussé la chaîne à intensifier sa campagne contre moi".

 

Pour mémoire

Harb : L'enquête de l'armée cite des noms de personnes influentes et protégées

La destruction se poursuit à Janné, selon des témoins

Une violente polémique oppose le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, à son collègue aux Télécoms, Boutros Harb, principalement au sujet de plusieurs dossiers du ressort du ministère dirigé par M. Harb.
L'origine de la polémique remonte à jeudi, lors du Conseil des ministres auquel M. Harb n'a pas assisté. M. Bassil a demandé à ce que des questions concernant les...
commentaires (6)

Moins féconds en miel qu’en venins !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

19 h 43, le 27 mai 2016

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Moins féconds en miel qu’en venins !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    19 h 43, le 27 mai 2016

  • Sans oublier la Camorra....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    19 h 40, le 27 mai 2016

  • ET LES FAMEUSES BARGES TURQUES DE 1,2 MILLIARDS DE DOLLARS AVEC PROMESSE DE 24/24 HEURES D,ELECTRICITE POUR TOUT LE LIBAN... QU,EN EST-IL ADVENU ? QUELLE JUSTICE VA Y JETTER UN COUP D,OEIL UN DE CES JOURS ? C,EST BIEN DE VOIR LA BOSSE DU DROMADAIRE... MAIS QUAND ON EST CHAMEAU FAUT BIEN NE PAS OUBLIER SES DEUX BOSSES...

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    19 h 29, le 27 mai 2016

  • Jacquerie au sein de la "'Ndrangheta" ? !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    19 h 13, le 27 mai 2016

  • M. Harb vous devriez traiter Bassil avec l'indifférence totale Il a déjà commis beaucoup de dégâts à notre pays et aux libanais En vous attaquant à ce personnage, vous lui donnez de l'importance qu'il n'a pas

    FAKHOURI

    18 h 56, le 27 mai 2016

  • Le pot de terre ...contre le pot du savoir-faire du bakchich system.......manque de pot ..., finalement le peuple commence à comprendre...!

    M.V.

    18 h 44, le 27 mai 2016

Retour en haut