X

À La Une

Le Hezbollah accusera Riyad de "complicité" avec Israël en cas de nouvelle offensive contre le Liban

Crise

"Le rapprochement entre les Saoudiens et les Israéliens représente un coup pour les Arabes et une menace pour le Liban", affirme cheikh Kaouk.

OLJ/Agences
06/03/2016

Le Hezbollah a poursuivi samedi ses attaques contre l'Arabie saoudite, accusant Riyad de jouer le jeu d'Israël, à la suite de la décision des monarchies arabes du Golfe de classer le parti chiite comme organisation "terroriste".

Riyad "sera accusé de complicité avec l'ennemi sioniste en cas de nouvelle guerre contre le Liban", a assuré le vice-président du conseil exécutif du Hezbollah, cheikh Nabil Kaouk. "Le rapprochement entre les Saoudiens et les Israéliens représente un coup pour les Arabes et une menace pour le Liban", a-t-il ajouté, appelant les forces du 14 Mars à prendre position contre le "rapprochement israélo-saoudien".

Le Conseil de coopération du Golfe, formé de l'Arabie saoudite, du Qatar, de Bahreïn, du Koweït, des Emirats arabes unis et d'Oman, a classé mercredi comme "terroriste" le Hezbollah, poids lourd du gouvernement libanais et soutien du régime de Bachar el-Assad en Syrie.
Ces monarchies sunnites accusent le Hezbollah de servir de tête de pont à l'Iran chiite pour s'ingérer dans les affaires des pays arabes. Elles l'accusent de "recruter les jeunes (du Golfe) pour perpétrer des actes terroristes" et de "tenter de déstabiliser" leurs pays.

Leur décision est intervenue au lendemain d'un virulent discours du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah qui a accusé l'Arabie saoudite d’œuvrer pour une "sédition entre musulmans sunnites et chiites".

(Lire aussi : Les armes françaises destinées au Liban seront livrées à l'Arabie)

Le ministre de l'Industrie et membre du Hezbollah, Hussein Hajj Hassan, est allé jusqu'à mettre sur un même pied d'égalité les pays du Golfe et Israël au cours de la séance du Cabinet, vendredi, ce qui a soulevé les critiques de nombreux ministres, dont Michel Pharaon et Nabil de Freige.

De son côté, l'Iran a accusé ceux qui qualifient le Hezbollah de terroriste de nuire "volontairement ou non à la sécurité et à la stabilité du Liban". "Nous sommes fiers du Hezbollah qui est au premier plan de la résistance contre le régime sioniste (Israël, ndlr) et champion de la lutte contre le terrorisme dans la région", a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, dont le pays accorde un appui important au parti chiite.

Le Hezbollah, ou parti de Dieu, a été créé par les Gardiens de la révolution iraniens dans les années 1980 dans la foulée de l'invasion israélienne du Liban. Financé par Téhéran, il est le seul parti libanais à ne pas  avoir déposé les armes après la guerre civile (1975-1990). Le Hezbollah combat en Syrie aux côtés du régime Assad alors que l'Arabie saoudite y soutient les groupes rebelles.
Depuis l'assassinat en 2005 par des membres présumés du Hezbollah du Premier ministre Rafic Hariri, le protégé de Riyad, le Liban est devenu un abcès de fixation  de la tension entre Saoudiens et Iraniens par camps locaux interposés.


Lire aussi

Poly-techniques, l'éditorial de Issa GORAIEB

Les armes françaises destinées au Liban seront livrées à l'Arabie

Entre Riyad et Téhéran, le cœur des entrepreneurs libanais refuse de balancer

Assad n'a "aucune possibilité" de rester au pouvoir, juge Riyad

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA BOUSSOLE ENREGISTRE L,EGAREMENT ET L,HORLOGE LE DEREGLEMENT...

Adam Dh

Fallait s'y attendre comme réaction. Le Hezb joue la carte de la culpabilisation. Le moindre semblant de contact avec l'état d'israël et le voilà qui fait surface pour donner la "moral".

C'est dans la même optique que lorsqu'il accuse des états arabes de se "rapprocher" d'Israël.

La question est où est-ce que ce partie veut en venir?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

C,EST DU PROVOC CONTRE LES AUTRES COMMUNAUTES DU PAYS QUI NE SONT PAS AVEUGLEES PAR UN PAREIL FANATISME...

Bery tus

Mais c'est pas possible jusqu'à où peuvent aller les amateurs théoriciens complotistes !!! Hahah savent même plus qui est qui et accuser qui de quoi lool

FAKHOURI

Nous, lecteurs de l'OLJ et internautes, je crois que nous perdons notre temps à parler du Hezbollah, de ses "représentants" à l'Assemblée, des discours creux de HN, de ses guerres en Syrie, Irak, et au Yemen
Nous dévoilons notre inquiétude face à cette milice qui a commis un certain nombre d'assassinats et qui cherche à se présenter comme un parti politique...
Hélas, il n'est qu'un simple larbin des ayatollah et des dictateurs ASSAD
L'Arabie Saoudite a joué à la roulette russe en finançant le terrorisme sunnite dans le monde,
créant des mosquées dans les pays occidentaux qui aident les musulmans de ces pays à se radicaliser
Je n'ai pas connaissance des actions de l'Arabie saoudite contre le Liban
Mais je sais que beaucoup de libanais travaillent dans les pays du Golfe persique et le dénommé Bassil a semé, sur ordre non de son PM mais du Hezbollah, la discorde pour que ces libanais perdent leur gagne pain
Tant qu'il ne sera pas viré du gouvernement, on peut s'attendre à d'autres méfaits de ce malfaisant

Ali Farhat

Ça va va sans dire! Riyad est le symbole de la complicité avec le terrorisme international de souche islamiste et du judeo-sionisme criminel occupant de toute la Palestine. Cela ne peut échapper à personne. Ceux qui n'y voient pas un danger pour notre région et pour l'humanité en général, c'est leur problème. Il faut rappeler qu'en France et en Europe les collaborateurs voyaient dans l'allemand nazi, la solution à problème et livraient les pauvres familles juives avec leurs enfants aux nazis et leurs collaborateurs ze amis... Où sont-ils aujourd'hui. Où sont les dirigeants de l'apartheid en Afrique du sud. L'histoire se répète ici... jusqu'à ce que ça change. Merci à tous ceux qui croient dans le causes justes qui ont pour but de changer le destin des hommes.

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

C'est ainsi que la communauté chiite de ce pays se retrouve à présent face à "une armée" tirée de son propre milieu, assez forte de bonhommes agaillardis pleins de témérité !
Elle salua au tout début cette "armée" au cours de sa marche à travers le Sud ! Elle reconnut en elle à ces débuts ses propres combattants d'avant-garde, mais, finalement, elle fut bluffée par cette "armée-là" qui n'a cessé de se transformer en "milices" et en services de "polices" qui organisait même depuis lors des "battues et des chasses à cours" jusqu'au fin fond du plus petit zkkâk de ce que peut compter ce pays d'innombrables misérables zkkâks !
Mais, lorsque "les contradictions internes" de cette "armée" de milices la poussèrent hors des frontières, elle récolta comme on l'a déjà vu non des lauriers, mais des secousses à grands effets still répercutées et perpétuées !
Et la parodie de ses "exploits" futurs ; comme "la libération" prochaine de la Palestine ou celle, "assurée", de sa sœur-syrie noûSSaïriîe des sunnites ; est et restera always nécessaire et vitale à l’haSSine anthracite pour continuer à enchainer cette population chïïte au Per(s)cé "walïïyoûlfakkîh" !
Ceci, pour lutter essentiellement contre l’État Moderne au Liban, et contre l'inévitable et formidable Développement tant économique que sociétale, définitivement inéluctable pour un Liban moderne du 21ème siècle et pour sa jeune et nouvelle génération éclairée !
"C'est ici qu'est la rose, c'est ici qu'il faut danser !".

Irene Said

Et si, Messieurs les Responsables du Hezbollah, au lieu de continuellement nous re-servir vos théories inutiles sur Israël, l'Arabie Séoudite etc. etc., vous changiez de discours ?

Par exemple en nous annonçant:
1) que vous allez construire des écoles avec enseignement gratuit, aidés par l'Iran
2) que vous avez le projet d'améliorer les infrastructures de "vos quartiers dans la Banlieue-Sud"...savez-vous que dans certains immeubles l'eau de mer salée coule dans les robinets...tellement tout est mal construit ???
3) que vous voulez trouver les moyens de créer des emplois et un avenir digne pour "votre jeunesse dans vos quartiers" ???

Tout l'argent que vous recevez de l'Iran pour entretenir vos guerres servirait à faire de "vos quartiers" des modèles de progrès en tout
et donnerait une meilleure image de l'Iran et de votre parti au Monde !
Peut'être même qu'alors la qualification de parti "terroriste" serait remplacée par:
PARTI DE DIEU, DU PROGRES ET DE LA GENEROSITE...?!

Irène Saïd

M.V.

C'est terrible ..Israël est même impliqué parait 'il

Gebran Eid

LE HEZBOLLAH, L'IRAN ET L'ARABIE SAOUDITE ONT DÉTRUIT NOTRE PAYS. LEVEZ VOUS LES LIBANAIS. LE RÉVEIL A SONNÉ. ASSEZ DE CES DEUX PAYS DIABOLIQUES ASSEZ.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SI CELUI QUE JE NE CESSE DE DECLARER MON ENNEMI DE TOUJOURS... ET QUE JE JURE DE JETTER A LA MER... M,ATTAQUE... AH... C,EST LA SAOUDITE QUI SERAIT RESPONSABLE ET NON LES DECLARATIONS ET ACTIONS
IRRESPONSABLES... DE LA FUITE EN AVANT POUR JUSTIFIER TOUTE FUTURE DEBANDADE... - VICTOIRE DIVINE-...

Halim Abou Chacra

Ufftt ! Marre de ces discours qui ne font que nuire terriblement au Liban et à ses émigrés dans le Golfe !

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants