Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

Fuite d’un document confidentiel australien qualifiant les Libanais sunnites de « dangereux »

L'association des musulmans libanais d'Australie accuse le gouvernement d'alimenter les "tensions culturelles et raciales".

Photo d'archives d'une mosquée dans une banlieue de Sydney, en Australie. REUTERS/David Gray

Un document confidentiel du gouvernement australien ayant fait l’objet d’une fuite la semaine dernière suscite la colère de la communauté libanaise d’Australie. Le document, dont des extraits ont été publiés dans les médias australiens, qualifie les Libanais sunnites de « dangereux » et « enclins à l’extrémisme ». Selon le texte en question, « l’extrémisme en Australie a été largement influencé par l’arrivée des réfugiés libanais dans le cadre du programme humanitaire entre les années 1975 et 1990 ». La plupart de ces réfugiés étaient issus « des communautés sunnites pauvres et non-éduquées », poursuit le document, dont l’authenticité n’a pas été confirmée par le gouvernement australien. « Par conséquent, ceci a permis l’arrivée en Australie d’une communauté sunnite incluant des éléments qui prônaient l’extrémisme ou qui étaient extrêmement réceptifs aux messages extrémistes », ajoute le texte.

(Pour mémoire : A Sydney, des adolescents libanais pris dans l'engrenage de la violence)

 

Dans un message publié sur Facebook, l’association des musulmans libanais en Australie a fermement condamné le document fuité dans les médias, affirmant qu’il démontre « une profonde méconnaissance de la communauté musulmane et du processus de radicalisation ». « Le langage utilisé dans le documents est inacceptable et ne fait qu’alimenter les tensions culturelles et raciales, ajoute l’association. (Le document) montre le manque de compréhension du gouvernement à l’égard du phénomène de radicalisation et sert à diaboliser la communauté musulmane ».

Interrogé par le journal australien The Sydney Morning Herald, Michael Kheirallah, directeur du Conseil de la communauté libanaise dans la ville de Victoria, s’est dit « choqué » par la position du gouvernement vis-à-vis de la communauté musulmane. « Je pense que 99% des sunnites sont intégrés et la majorité d’entre eux rejettent les idées extrémistes, a-t-il affirmé. Je ne sais pas d’où (le gouvernement) a cherché ces informations discriminatoires envers une partie de la communauté libanaise. (…) Ces commentaires ne feront que marginaliser les Libanais et n’encourageront pas l’intégration. »


Lire aussi

Le Libanais Moustafa Fahour, fondateur d'un musée islamique, honoré par l'Australie

En Australie, un mariage bollywoodien, un marié libanais et des voisins ulcérés

Rania Abouzeid, reporter libano-australienne, primée pour son travail de terrain en Syrie

Un document confidentiel du gouvernement australien ayant fait l’objet d’une fuite la semaine dernière suscite la colère de la communauté libanaise d’Australie. Le document, dont des extraits ont été publiés dans les médias australiens, qualifie les Libanais sunnites de « dangereux » et « enclins à l’extrémisme ». Selon le texte en question, « l’extrémisme en...
commentaires (2)

Le directeur du Conseil de la communauté libanaise dans la ville de Victoria, s’est demandé d’où le gouvernement a cherché ces informations discriminatoires envers une partie de la communauté libanaise, la Sunnite." ! Mais, chez un "Infiltré" Chïïte Australien-libanais au sein de son administration ; tout simplement.

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

09 h 24, le 08 février 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Le directeur du Conseil de la communauté libanaise dans la ville de Victoria, s’est demandé d’où le gouvernement a cherché ces informations discriminatoires envers une partie de la communauté libanaise, la Sunnite." ! Mais, chez un "Infiltré" Chïïte Australien-libanais au sein de son administration ; tout simplement.

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 24, le 08 février 2016

  • Fuite d’un document confidentiel australien qualifiant les Libanais sunnites de « dangereux » Le document, dont des extraits ont été publiés dans les médias australiens, qualifie les Libanais sunnites de « dangereux » et « enclins à l’extrémisme » BONNE NOUVELLE POUR LES LIBANAIS CHIITES EXTRADEES DU GOLFE, ILS POURRONT FACILEMENT SE RECYCLER/CASER CHEZ LES AUSSIES.

    Henrik Yowakim

    19 h 35, le 07 février 2016

Retour en haut