Liban

La DEA annonce le démantèlement d’un réseau finançant le Hezbollah avec l’argent de la drogue

Liban-USA
OLJ
03/02/2016

La Drug Enforcement Administration (DEA), un service dépendant du département de la Justice aux États-Unis et chargé de la lutte contre le trafic de drogue, a annoncé hier qu'une opération internationale avait permis de démanteler un réseau du Hezbollah qui utilisait des millions de dollars tirés du trafic de cocaïne pour financer ses activités au Liban et en Syrie. Ce réseau a fourni « un flux de revenus et d'armes utilisé pour mener des attaques terroristes dévastatrices à travers le monde », explique Jack Riley, administrateur adjoint par intérim de la DEA dans un communiqué.
La DEA indique que cette opération intervient dans le cadre du projet « Cassandre », visant un réseau international soupçonné d'avoir travaillé avec des cartels de la drogue sud-américains pour faciliter le transport de millions de dollars de cocaïne aux États-Unis et en Europe. L'organisme américain précise que ce réseau a été créé par Imad Moghniyé, responsable des opérations extérieures du Hezbollah assassiné en 2008 à Damas, et qu'il est aujourd'hui dirigé par Abdallah Safieddine et Adham Tabaja.
Sept pays, dont la France, l'Allemagne, l'Italie et la Belgique, ont été impliqués dans l'opération, qui a permis d'appréhender quatre personnes. L'enquête a débuté il y a un an et la DEA a déclaré que d'autres arrestations étaient possibles.
Commentant l'opération, Matthew Levitt, analyste des affaires de lutte contre le terrorisme au Washington Institute for Near East Policy, a indiqué à CNN que « la défense du régime Assad a épuisé le Hezbollah sur les plans militaire, humain et financier ». « La chute des prix du pétrole a conduit à la réduction du soutien iranien, ce qui a poussé le parti à réduire les salaires de ses membres et à chercher de nouveaux moyens de financement, pour limiter sa dépendance financière de Téhéran », a-t-il ajouté.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants