Rechercher
Rechercher

MAURITANIE

Tunisiens et Libanais se partagent les clients de Nouakchott

Capture d'écran de la vidéo de notre partenaire France 24.

A Nouakchott, capitale de la Mauritanie, Libanais et Tunisiens ont investi dans la restauration. Un investissement qui, dans ce pays du nord-ouest de l'Afrique, donne aux expatriés comme aux Mauritaniens la possibilité de découvrir les cuisines libanaise et tunisienne.  

"Les restaurants tunisiens et libanais poussent comme des champignons dans la capitale mauritanienne, explique une journaliste de France 24. Les restaurateurs apportent leur spécialité culinaire mais aussi leur culture, leur architecture et leur art de vivre".

France 24 a été à la rencontre de directeurs de restaurants et de leur clients. Lina el-Haff, directrice d'un restaurant libanais à Nouakchott explique par exemple qu'au début, elle avait surtout des clients étrangers, mais aujourd'hui ce sont des Mauritaniens qu'elle reçoit.

Reportage.

 

Le reportage de notre partenaire France 24.

 

Pour mémoire

Philippe Massoud, premier Libanais à recevoir, pour la 2e année consécutive, le prestigieux « Star Diamond Award »

À Atlanta, Bassam Monzer réveille la mémoire des papilles

Un restaurant libanais élu « meilleur traiteur » en Grande-Bretagne


A Nouakchott, capitale de la Mauritanie, Libanais et Tunisiens ont investi dans la restauration. Un investissement qui, dans ce pays du nord-ouest de l'Afrique, donne aux expatriés comme aux Mauritaniens la possibilité de découvrir les cuisines libanaise et tunisienne.  


"Les restaurants tunisiens et libanais poussent comme des champignons dans la capitale mauritanienne, explique...

commentaires (2)

Les Mauritanie disent aux étrangers qui viennent investir chez eux : vous pouvez rentrer en Mauritanie comme on entre dans une bouteille une fois que vous avez pris du poids vous ne pourrez plus en sortir. Desolé les tunisiens je vous aime bien vous faites pas le poids devant nous.

FRIK-A-FRAK

14 h 35, le 19 décembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Les Mauritanie disent aux étrangers qui viennent investir chez eux : vous pouvez rentrer en Mauritanie comme on entre dans une bouteille une fois que vous avez pris du poids vous ne pourrez plus en sortir. Desolé les tunisiens je vous aime bien vous faites pas le poids devant nous.

    FRIK-A-FRAK

    14 h 35, le 19 décembre 2015

  • C'est bien le Ché Guevara ' sur la photo subliminale ...? qui réussit malgré lui ..., a échapper au TPI...?

    M.V.

    13 h 57, le 19 décembre 2015