X

À La Une

Al-Nosra offre 3 millions d'euros pour la tête d'Assad, 2 millions pour celle de Nasrallah

syrie

"Combien de temps encore le sang des musulmans va-t-il couler pour un homme qui aime son pouvoir?", demande Abou Mohamed al-Joulani.

OLJ/AFP
13/10/2015

Le chef du Front al-Nosra, la branche syrienne du réseau extrémiste sunnite el-Qaëda, a offert trois millions d'euros pour la mort du président syrien, Bachar el-Assad, et deux millions pour celle du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah.

Abou Mohamed al-Joulani a affirmé, dans un enregistrement audio rendu public tard lundi, qu'il paierait "trois millions d'euros (3,4 M USD) à quiconque tuerait Bachar el-Assad et mettrait fin à son histoire".
"Combien de temps encore le sang des musulmans va-t-il couler pour un homme qui aime son pouvoir? Combien de temps les musulmans doivent-ils attendre pour recouvrer leurs droits?", a demandé le chef du Front al-Nosra.
Le chef jihadiste a précisé qu'il verserait cette récompense même si Assad était tué par un membre de sa famille, et affirmé qu'al-Nosra protègerait le meurtrier et sa famille.

Abou Mohamed al-Joulani a promis aussi "deux millions d'euros (2,2 millions USD) pour quiconque tuerait (le chef du Hezbollah) Hassan Nasrallah, même si c'est un membre de sa propre famille ou sa secte", en allusion aux musulmans chiites.
Le Hezbollah a envoyé plusieurs milliers de combattants en Syrie pour soutenir le régime de Bachar el-Assad sur plusieurs fronts de la guerre qui a fait plus de 240.000 morts depuis mars 2011.

 

Lire aussi
Enterrement solennel au Liban-Sud d'un chef du Hezbollah tué en Syrie

Un haut commandant des pasdaran tué en Syrie

Nasrallah : Une solution politique est possible en Syrie

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Pas mal cette idée ! En fait c'est du style "fatwa" contre Salman Rushdie....

Amère Ri(s)que et péril.

Ceci pouvant expliquer cela !

Dans la foulée de sa lutte contre les bacteries, l’armée syrienne a pris le contrôle de la colline stratégique d’Ahmar dans la banlieue de Quneitra, sur les frontières avec les territoires usurpes.
Secondée par les forces de la défense nationale, l’armée syrienne a pris le contrôle de la colline stratégique d’Ahmar à proximité de la localité de Khan Arnaba et l’Ouest des fermes d’al-Amal.
« Ces affrontements ont éclaté lundi dans la soirée entre les forces syriennes et les bacteries et se sont poursuivis jusqu’à ce mardi matin. Les forces de l’armée ont détruit un char et tuer nombre de terroristes », selon ce rapport.
Lors de ces opérations Maatassam al-Tahan, chef du groupe terroriste « Lawa al-Sabtaïn » a été tué.
La semaine dernière, l’’armée syrienne a entamé des opérations d’envergure contre les groupes terroristes nettoyant plusieurs endroit de la présence des bacteries .

M.V.

le groupe Al Nosra , avec ce type nouveau de com. à 2 balles......serait 'il en difficulté sur le terrain...?

Amère Ri(s)que et péril.

Et rien sur natibaba et ses 40 voleurs ????

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

À Baabda, un Conseil des ministres sous pressions internes et externes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants