Rechercher
Rechercher

À La Une - conflit

Sistani appelle à une guerre totale contre l'EI

"Il est essentiel de conjuguer tous les efforts et d'élargir les critères pour contenir ce mouvement", estime la plus haute autorité religieuse chiite en Irak.

La plus haute autorité religieuse chiite en Irak, l'ayatollah Ali Sistani, a appelé vendredi à une guerre globale contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI). REUTERS/Essam Al-Sudani

La plus haute autorité religieuse chiite en Irak, l'ayatollah Ali Sistani, a appelé vendredi à une guerre globale contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI).

"Le combat contre Daech (acronyme arabe de l'EI) concerne tous les Irakiens", a estimé le très influent dignitaire religieux après la prière du vendredi dans une déclaration retransmise à la télévision nationale. "Mais ce combat n'est pas seulement le leur, c'est celui du monde entier parce que les terroristes avec leur sombre idéologie prennent pour cible toute l'humanité, sa culture et ses morales", a-t-il ajouté.
"Il est essentiel de conjuguer tous les efforts et d'élargir les critères pour contenir ce mouvement", a poursuivi l'ayatollah Sistani dont les prises de position peuvent parfois influencer le pouvoir politique.

 

(Lire aussi : Les milices chiites irakiennes, ces autres acteurs de la lutte contre l'EI)

 

Jeudi, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, avait déclaré qu'il accueillerait favorablement des frappes aériennes russes contre l'EI dans son pays. Le gouvernement russe s'est de son côté dit être prêt à envisager des frappes aériennes en Irak si Bagdad ou une résolution de l'Onu l'exigent.

La Russie est entrée mercredi dans le conflit syrien, menant des bombardements contre le groupe EI mais aussi "les autres groupes terroristes" qui s'opposent au régime de Bachar el-Assad.
"La Russie veut vraiment combattre Daech et diriger sa machine de guerre contre ce groupe", avait commenté à ce propos M. Abadi. "Selon (le président russe Vladimir) Poutine, la Russie voit Daech comme une menace directe à sa sécurité nationale", avait-il assuré.

"Il est aussi de notre intérêt de partager des informations" avec la Russie et l'Iran. "Mais nous n'avons pas pour intention de mener ou participer à une quelconque opération en Syrie. Notre objectif est d'expulser Daech de l'Irak", avait assuré le Premier ministre irakien.

L'Irak, la Russie, l'Iran et le régime syrien ont décidé de mettre sur pied un centre de renseignement à Bagdad pour lutter plus efficacement contre l'EI, qui s'est emparé de larges pans du territoire irakien depuis juin 2014 et contrôle également une grande partie de l'est syrien.

 

Lire aussi
Le torchon brûle-t-il entre Sistani et Khamenei ?

« En Irak, les chiites font tout pour éviter de renforcer un nouveau leadership sunnite »


La plus haute autorité religieuse chiite en Irak, l'ayatollah Ali Sistani, a appelé vendredi à une guerre globale contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI).
"Le combat contre Daech (acronyme arabe de l'EI) concerne tous les Irakiens", a estimé le très influent dignitaire religieux après la prière du vendredi dans une déclaration retransmise à la télévision nationale. "Mais ce...

commentaires (5)

Saleté de sectarisme !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

13 h 44, le 04 octobre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Saleté de sectarisme !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    13 h 44, le 04 octobre 2015

  • dans ce cas , pourquoi l'Iran n'envoie pas son armée? Sauf erreur de ma part, l'Iran n'envoie que des milices, entre autres le Hezbollah

    FAKHOURI

    00 h 37, le 03 octobre 2015

  • L,INTERVENTION RUSSE SEMBLE EXACERBER LES ESPRITS ET ENVENIMER LA GUERRE SUNNITO/CHIITE... QUI PRENDRAIT DES DIMENSIONS ENORMES...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 16, le 02 octobre 2015

  • Après que les avions de combat russes ont lancé des frappes contre le groupe bacteriel Daech, dans la ville de Raqqa, plusieurs Daechistes ont pris la fuite vers les frontières avec l’Irak. Après les raids aériens des avions de combat russes, les Daechistes sont en train de fuir Raqqa. «Un grand nombre de familles des Daechistes ont quitté Raqqa, à destination de l’Irak. Dans les rues de Raqqa, on voit de nombreux Daechistes», a rapporté le site d’information An-Nachrah. Les Daechistes, chargés de la protection de la ville de Tal Chams, dans le Nord de Raqqa, ont pris la fuite. Selon ce rapport, les avions de combat russes ont mené des opérations d’envergure, dans les villages d’Al-Mariaaya, d’Al-Bou Omar et d’Al-Boulil, à Raqqa, contre les positions de Daech. Les avions de combat russes ont commencé, mercredi, leurs opérations contre les terroristes, en Syrie, infligeant, selon certains rapports, de lourdes pertes en vie humaine à ces groupes terroristes. Alors que la coalition occidentale anti-Daech a, seulement, pris pour cible Daech, dans des endroits particuliers, et de manière limitée, les Russes ont attaqué tous les groupes terroristes, en Syrie.

    FRIK-A-FRAK

    17 h 04, le 02 octobre 2015

  • Dieu fasse qu'Il soit entendu par l'occicon , la totalite de l'occicon .

    FRIK-A-FRAK

    16 h 44, le 02 octobre 2015

Retour en haut