X

À La Une

Un an sans président de la République : la forfaiture

Liban
OLJ
25/05/2015
Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Honneur et Patrie

Une question ouverte aux quatre députés kesrouanais Farid Elias Khazen, Youssef Khalil, Neemtallah Abi-Nasr et Gilberte Zouein, élus avec 51,59% des suffrages lors des élections de 2009.
Etes-vous sûrs, que les Kesrouanais vous avaient accordé leurs voix pour boycotter le Parlement depuis un an ainsi que pour faire obstruction à l'élection du Président maronite de la République ?

Remy Martin

Et le comble, c'est qu'aucun d'entre eux ne semble savoir ce qu'est la honte ... ou plutot ils n'en ont rien a br**ler.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON DIRAIT ALI BABA ET SES 42 SIMSOMIOTES !!!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA TRAHISON PLUTÔT !!!

Halim Abou Chacra

Assez de mensonges ! On en a marre, marre, marre !! Un homme est responsable de ce vide et de cette "forfaiture".

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de changement dans l’approche libanaise du tracé des frontières avec Israël, selon Aïn el-Tiné

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants