X

À La Une

Le groupe Etat islamique fait la promotion de son "calife"

Moyen-Orient

L'EI appelle les musulmans à s'unir contre leurs ennemis.

OLJ/Reuters
02/10/2014

Les militants du groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie appellent, dans un document diffusé sur internet, tous les musulmans à se joindre à eux et à prêter allégeance à leur "calife" Abou Bakr al-Baghdadi.

Ils rendent hommage au courage de leur chef, qui descend selon eux du prophète Mahomet, et à ses connaissances religieuses, autant de qualités qui font de lui, estiment-ils, le véritable "commandeur des croyants".

 

(Lire aussi: « Plus longtemps on gardera Assad, plus dangereux deviendra Baghdadi »)

 

"C'est incroyable de voir que des gens -dont vous ne faites pas partie- ont été satisfaits pendant des années de servir des tyrans mais ne prêtent pas allégeance au commandeur des croyants", soulignent-ils. S'adressant à "tous ceux qui ont combattu et qui combattent toujours sur la voie de Dieu", ainsi qu'aux "chefs de groupe", le texte appelle les musulmans à s'unir contre leurs ennemis. "N'est-il pas temps de vous unir à vos frères ? D'établir et d'étendre votre État ? L'ennemi s'est rassemblé pour vous combattre, alors unissez-vous à votre tour pour le combattre !", poursuit ce document attribué en partie à l'un des responsables religieux de l'EI, Tourki al-Binali.

 

(Lire aussi: Abou Bakr al-Baghdadi, entre la barbarie de ses actions et l'ubiquité de ses silences)

 

Parmi les personnages historiques cités figure Mohamed ibn Abd al-Wahhab, fondateur du wahhabisme, qui a conclu au XVIIIe siècle une alliance avec la famille régnante d'Arabie saoudite.

Aujourd'hui, le royaume wahhabite désigne l'EI et el-Qaëda comme les principaux ennemis de l'islam. En août, le grand mufti d'Arabie saoudite, le cheikh Abdelaziz al Cheikh, a exhorté les jeunes à ne pas écouter les appels au djihad lancés par des gens qui prônent, selon lui, des "principes déviants".

 

Lire aussi

Il y a "fort à craindre que l'EI ne pénètre d'un moment à l'autre" dans Aïn al-Arab

En Irak, l'EI commet "une palette stupéfiante" de crimes de guerre et crimes contre l'humanité

Stratégie contre l'État islamique : les dix contradictions

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement peut-il mener à bien sa mission ? Deux lectures opposées

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

In English

Resolving Lebanon’s financial crisis

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants