X

À La Une

En Irak, l'EI commet "une palette stupéfiante" de crimes de guerre et crimes contre l'humanité

terreur

Exécutions et meurtres ciblés de civils, enlèvements, viols, recrutement forcé d'enfants...

OLJ/AFP
02/10/2014

Des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité sont commis en Irak par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) selon un rapport de l'ONU publié jeudi, qui dénonce également le comportement des forces gouvernementales irakiennes.


Ce rapport, qui s'appuie sur près de 500 témoignages, détaille "une palette stupéfiante" de violations des droits de l'Homme dans le nord de l'Irak, souligne le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l'Irak, Nickolay Mladenov, qui a rédigé ce document de 29 pages portant sur la période du 6 juillet au 10 septembre correspondant à l'offensive menée par l'EI depuis la Syrie. "L'étendue des violations et des abus perpétrés par l'EI et les groupes armés associés est stupéfiante, et nombre de ces actes pourraient être considérés comme des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité", affirme le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme des Nations unies, Zeid Ra'ad al-Hussein.
Ces violations, "apparemment systématiques et étendues" perpétrés par l'EI et les groupes armés associés incluent "des attaques visant directement des civils et des infrastructures civiles, des exécutions et autres meurtres ciblés de civils, des enlèvements, des viols et d'autres formes d'abus sexuels et physiques contre des femmes et des enfants, le recrutement forcé d'enfants", note le rapport établi avec l'aide de la Mission des Nations Unies en Irak (UNAMI) et du bureau du Haut-Commissaire aux droits de l'Homme.

Les diverses ethnies et groupes religieux irakiens ont été "intentionnellement et systématiquement visés (...) pour les détruire et les éliminer des zones sous le contrôle de l'EI", affirme le rapport.


"Ce rapport est terrifiant" souligne M. Mladenov, qui indique que des centaines d'allégations sur des meurtres de civils n'ont pas été inclues parce qu'elles ne pouvaient être suffisamment vérifiées.


Le rapport relève également "les violations du droit humanitaire international par les forces gouvernementales irakiennes et les groupes armés affiliés", citant "les raids aériens et les bombardements d'artillerie" qui n'ont pas tenu compte des principes de distinction et proportionnalité établis par le droit humanitaire international.
Le rapport appelle le gouvernement irakien adhère au Statut de Rome ce qui permettrait à la Cour Pénale Internationale (CPI) de poursuivre ces crimes, "précisément ce pour quoi elle a été créée".


Selon un bilan de l'UNAMI établi mercredi, au moins 9.347 civils ont été tués en Irak en 2014 et 17.386 blessés, plus de la moitié de ces chiffres résultent de l'offensive lancée en juin par l'EI. L'ONU estime que plus 1,8 million d'Irakiens ont été déplacés suite à ces violences.

 

Pour mémoire

« À Mossoul, 700 femmes yazidies ont été vendues sur la place publique à 150 dollars pièce... »

Un soldat irakien, survivant d'un massacre de l'Etat islamique à Tikrit, raconte

En Irak, l'EI détruit des sites historiques et vend des antiquités pour se financer

« À Mossoul, ils ont exécuté un homme juste parce qu'il avait mis tomates et concombres dans le même sac »

Un Australien d'origine libanaise twitte une photo de son fils tenant la tête d'un soldat décapité en Syrie

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sabbagha Antoine

Folie totale pour des criminels comme l'EI qui ne craignent personne pour les condamner.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement peut-il mener à bien sa mission ? Deux lectures opposées

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

In English

Resolving Lebanon’s financial crisis

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants