X

Présidentielle US 2012

Pourquoi Romney et Obama dépensent des fortunes dans l’Ohio

Présidentielle US
OLJ/Agences
27/09/2012

Cathy Lankford, modeste retraitée de l’Ohio, dans le nord des États-Unis, l’ignore, mais Barack Obama et Mitt Romney dépensent des fortunes pour la convaincre de voter pour eux le 6 novembre. Le républicain Romney a ainsi entrepris une tournée de deux jours en car, mardi et hier, dans cet État du Midwest américain crucial pour l’élection. C’est sa quatrième visite depuis la convention d’investiture, fin août. Aucun républicain n’a été élu président sans gagner l’Ohio. Le dernier démocrate à avoir été élu sans l’emporter ici était John F. Kennedy en 1960. Pour Mitt Romney, l’urgence est donc palpable. « Si le président gagne dans l’Ohio, il sera quasiment impossible pour M. Romney de remporter la présidentielle », affirme Mack Mariani, professeur de sciences politiques à l’Université Xavier de Cincinnati.


Comme des dizaines de milliers d’autres électeurs de l’Ohio, Cathy est centriste : elle soutenait George W. Bush mais a voté pour Barack Obama en 2008 car elle trouvait son adversaire républicain, John McCain, trop vieux. L’Ohio compte tellement d’électeurs comme Cathy qu’il a gagné le titre d’État « à bascule », un club d’une dizaine d’États qui oscillent entre démocrates et républicains à chaque scrutin présidentiel et font pencher à eux seuls la balance de l’élection, parfois à quelques milliers de voix près seulement. D’où les millions de dollars consacrés à Cathy et ceux qui lui ressemblent. À ce jour, 125 millions de dollars de publicités télévisées et radio ont été dépensés ici par les deux camps, presque autant qu’en Floride (129 millions), selon des données compilées par SMG Delta et NBC News.


Cathy n’a pas d’avis tranchés sur les deux candidats, contrairement aux nombreux démocrates et républicains de l’État. « Il y a du plus et du moins chez chacun », évalue la caissière à la retraite, 62 ans. L’assurance-santé ? Pour Cathy, c’est une priorité. Son mari n’est pas assuré et elle doit attendre son 65e anniversaire avant de bénéficier de l’assurance publique pour personnes âgées, Medicare, moins chère que la police privée à laquelle elle souscrit aujourd’hui. Beaucoup d’habitants mettent également au crédit du président le sauvetage de l’industrie automobile et la baisse relative du chômage dans l’État. « Ce sont des gens qui n’aiment pas vraiment Obama, mais qui n’aiment pas non plus Mitt Romney car il est le genre d’hommes d’affaires à délocaliser leurs emplois », explique Paul Beck, professeur de politique à l’université publique d’Ohio.


En attendant, le président démocrate a pris une nette avance (3,7 points) dans les sondages face à son rival républicain, alors que tous deux arpentaient hier l’Ohio. Pire pour le candidat républicain, à cinq semaines et six jours du scrutin présidentiel, il ne serait choisi que par 43 % des électeurs de l’Ohio contre 53 % pour le président sortant, selon une enquête réalisée par le New York Times, CBS et l’Université Quinnipiac. Le sondage corrobore celui du Washington Post publié mardi, qui donnait un avantage de huit points au démocrate dans l’Ohio.


« M. Romney a passé une mauvaise semaine médiatique, et ça se voit dans les États-clés », analyse Peter Brown, directeur adjoint de l’institut de sondage de l’Université Quinnipiac. Les débats présidentiels télévisés, dont le premier a lieu le 3 octobre à Denver (Colorado), « pourraient être la meilleure occasion pour Romney de retourner la tendance en sa faveur », estime-t-il. « Les sondages publics sont ce qu’ils sont. Mais je sais où nous en sommes vraiment », a contre-attaqué le directeur politique de la campagne de Mitt Romney, Rich Beeson, mardi, en soulignant qu’il disposait de sondages privés. « Au final, l’Ohio se jouera sur le fil du rasoir », a persisté le conseiller.

À la une

Retour au dossier "Présidentielle US 2012"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

E.T. go home !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.