Rechercher
Rechercher

Liban

La Voix du Liban a fait ses adieux à Simon el-Khazen

De très nombreuses personnalités étaient présentes à la cathédrale Saint-Georges des maronites pour les obsèques de Simon el-Khazen. Photo Nasser Traboulsi

C'est dans une atmosphère d'émotion et de recueillement qu'ont eu lieu hier après-midi à la cathédrale Saint-Georges des maronites, au centre-ville, les obsèques du directeur général et président du conseil d'administration de la Voix du Liban, Simon el-Khazen, décédé à l'âge de 67 ans des suites d'une longue maladie.
Une foule de personnalités politiques et du monde de la presse se sont associées au deuil de la Voix du Liban en présentant leurs condoléances dans le salon de la cathédrale Saint-Georges ou en assistant aux obsèques. Étaient présents à la cérémonie religieuse, notamment, le ministre de l'Information Tarek Mitri, représentant le président Michel Sleiman, le député Michel Moussa, représentant le chef du Législatif Nabih Berry, le ministre de l'Éducation Hassan Mneimné, représentant le Premier ministre Saad Hariri, le vice-président de la Chambre, Farid Makari, le vice-président du parti Kataëb, Chaker Aoun, représentant le leader du parti, le président Amine Gemayel, ainsi qu'un grand nombre de députés, de ministres et de personnalités politiques.
L'archevêque maronite de Jbeil, Mgr Béchara Rahi, représentant le patriarche maronite, le cardinal Nasrallah Sfeir, a présidé la cérémonie religieuse.
L'oraison funèbre a été prononcée, au nom du patriarche, par le père Joseph Boueiri, qui a retracé le parcours professionnel et politique de Simon el-Khazen, indiquant notamment qu'il avait adhéré au parti Kataëb à l'âge de 15 ans et qu'il avait occupé plusieurs postes de responsabilité au sein du parti, avant d'être élu vice-président des Kataëb et membre du bureau politique lorsque Georges Saadé était à la tête du parti.
Notre consœur Wardé el-Zamel a ensuite pris la parole au nom de l'équipe de la Voix du Liban pour évoquer l'apport de Simon el-Khazen à la VDL, notamment en sa qualité de directeur général, soulignant les qualités du disparu qui savait « constamment faire preuve de courage, de sincérité et de fermeté » dans sa ligne de conduite. Et Wardé el-Zamel de souligner que Simon el-Khazen ne manquait pas de « gagner les batailles justes sur les plans médiatique, national et politique ».
Notons qu'avant les obsèques, le convoi funèbre s'est arrêté devant le siège de la VDL à Achrafieh où l'équipe de la radio a fait des adieux poignants à celui qui a présidé pendant des années aux destinées de la première radio privée du pays.

C'est dans une atmosphère d'émotion et de recueillement qu'ont eu lieu hier après-midi à la cathédrale Saint-Georges des maronites, au centre-ville, les obsèques du directeur général et président du conseil d'administration de la Voix du Liban, Simon el-Khazen, décédé à l'âge de 67 ans des suites...

commentaires (0)

Commentaires (0)