Rechercher
Rechercher

Sport - Basket

Sacré champion d'Asie, Riyadi parachève une saison historique

Le club de Manara a remporté le troisième championnat d'Asie des clubs champions (BCL Asia) de son histoire en dominant Al-Ahli Dubaï en finale (122-96), samedi aux Émirats arabes unis.

Sacré champion d'Asie, Riyadi parachève une saison historique

Les joueurs et le staff de Riyadi célébrant leur titre de champion d'Asie après leur victoire en finale de la Coupe d'Asie des clubs champions, samedi à Dubaï. Photo Fédération libanaise de baskteball

Presque trop facile. Loin d'avoir été rassasié par son 31e titre de champion du Liban et en super-ligue ouest-asiatique (WASL), couronnant déjà amplement sa saison de succès, Riyadi a réalisé le « carton plein » en ajoutant une ligne encore plus prestigieuse à son palmarès : celle de champion d'Asie.

Pour ce faire, les hommes d'Ahmad Farran n'ont même pas eu le temps de trembler, prenant définitivement les devants vers la fin du deuxième quart-temps grâce à une pluie de paniers à trois points.

Le tir au buzzer, réussi depuis son propre camp par Zach Lofton, dernière recrue de Riyadi pour pallier le départ de Jonathan Simmons, s'est abattu tel un coup de massue sur la tête des joueurs de Dubaï (57-48).

Pour mémoire

Sagesse-Riyadi : « notre bol d’air frais » au Liban

Au retour des vestiaires, le meneur star de la sélection libanaise Waël Arakji, meilleur marqueur de la rencontre avec 31 points et élu « MVP » de la finale, a littéralement martyrisé la défense adverse en multipliant les « drives » victorieux avant d'enchaîner la bagatelle de quatre tirs primés d'affilée. De quoi permettre aux Jaunes de s'envoler au score au terme de ce troisième quart-temps (101-64), conclu sur un impressionnant 44-16 en leur faveur. 

Il n'y avait plus qu'à gérer tranquillement les dix dernières minutes de jeu et à préparer la fête qui s'annonçait avec les nombreux supporters libanais venus garnir les tribunes du stade Cheikh Saeed Bin Maktoum de Dubaï, qui ont explosé de joie au moment où ce nouvel exploit de leurs protégés fut entériné par le coup de buzzer final, sur le score sans appel de 122-96.

Lire aussi

Sagesse - Riyadi : un derby encore victime de ses vieux démons ?

Avec ce nouveau triomphe en Ligue des champions asiatique (BCL Asia), qui se disputait dans une formule inédite cette année, Riyadi vient d'écrire une des plus belles pages de l'histoire du basket libanais. Après ses succès 2011 et 2017, le club de Manara rejoint ainsi son éternel rival de Sagesse, lui aussi sacré à trois reprises dans l'exercice en 1999, 2000 et 2004.

Reste à savoir s'il parviendra à faire encore mieux lors du championnat du monde des clubs, du 12 au 15 septembre prochain, ultime défi pour une équipe qui a plus que jamais le vent en poupe pour continuer d'écrire l'histoire.


Presque trop facile. Loin d'avoir été rassasié par son 31e titre de champion du Liban et en super-ligue ouest-asiatique (WASL), couronnant déjà amplement sa saison de succès, Riyadi a réalisé le « carton plein » en ajoutant une ligne encore plus prestigieuse à son palmarès : celle de champion d'Asie.Pour ce faire, les hommes d'Ahmad Farran n'ont même pas eu le temps de...
commentaires (1)

Au moins une bonne nouvelle pour un pays en plein effondrement.

Raed Habib

11 h 00, le 17 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Au moins une bonne nouvelle pour un pays en plein effondrement.

    Raed Habib

    11 h 00, le 17 juin 2024

Retour en haut