Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Nasrallah ouvre la porte à des négociations sur l’après-guerre

Le quatrième discours du chef du Hezbollah depuis le début du Déluge d’al-Aqsa s’est adressé principalement à deux interlocuteurs : la base populaire du parti et… les Américains.

Nasrallah ouvre la porte à des négociations sur l’après-guerre

Des habitants du camp palestinien de Bourj Brajné, dans la banlieue sud de Beyrouth, suivent le discours de Hassan Nasrallah, le vendredi 5 janvier 2024, tout en jouant aux cartes. Photo Mohammad Yassine

Jusque-là, ce sont le président du Parlement, Nabih Berry, et, dans une moindre mesure, le Premier ministre sortant Nagib Mikati qui étaient chargés de transmettre les messages et surtout les réponses du Hezbollah aux chancelleries étrangères quant...
Jusque-là, ce sont le président du Parlement, Nabih Berry, et, dans une moindre mesure, le Premier ministre sortant Nagib Mikati qui étaient chargés de transmettre les messages et surtout les réponses du Hezbollah aux chancelleries étrangères quant...

commentaires (19)

Le sort de Gaza est scellé. Alors que HN parle de négocier et demande l’arrêt des combats a Gaza, Israël elle, parle de l’après Hamas et son peuple presse son gouvernement d'en finir avec le Hezbollah aussi. Celui qui gagne ne demande pas l’arrêt des combats et surement pas lorsque le but est d'éliminer son ennemi. HN veut sauver les meubles et pour pouvoir prétendre a une "victoire" prépare le terrain d'office. Le résultat sera comme les accords sur la frontière maritime: il baissera la culotte. Juste assez pour garder un semblant de pudeur. Le fond sera le même: Une trahison de plus!

Pierre Christo Hadjigeorgiou

10 h 11, le 08 janvier 2024

Tous les commentaires

Commentaires (19)

  • Le sort de Gaza est scellé. Alors que HN parle de négocier et demande l’arrêt des combats a Gaza, Israël elle, parle de l’après Hamas et son peuple presse son gouvernement d'en finir avec le Hezbollah aussi. Celui qui gagne ne demande pas l’arrêt des combats et surement pas lorsque le but est d'éliminer son ennemi. HN veut sauver les meubles et pour pouvoir prétendre a une "victoire" prépare le terrain d'office. Le résultat sera comme les accords sur la frontière maritime: il baissera la culotte. Juste assez pour garder un semblant de pudeur. Le fond sera le même: Une trahison de plus!

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    10 h 11, le 08 janvier 2024

  • Je ne sais pas si c'est une impression ou non? Mais on dirait que toute la classe politique au liban, surtout l'opposition est silencieuse. On entend à peine quelques commentaires de certains seconds couteaux. Silence radio total du gendre qui a ( FORT HEUREUSEMENT d'ailleurs, nous ne nous plaignons PAS DU TOUT :) :). :) ) disparu des écrans. Là dessus, ce silence fait un bien fou.

    LE FRANCOPHONE

    13 h 21, le 07 janvier 2024

  • Bien dit Ms. Somma, il est temps que tout le.monde comprenne le rôle du hezb pour les fins d'Israël. La destruction des avions civils libanais en 1968 par Israël que notre défaite ne sera pas militaire mais plutôt économique... et voilà que nous y sommes grâce au hezb pour la joie d'Israël...

    Wlek Sanferlou

    15 h 14, le 06 janvier 2024

  • - LES NEGOCIATIONS OU TROC, - ENTRE HEZB ET ISRAEL, - SONT D,UN COTE MILITAIRES, - ET DE L,AUTRE POLITIQUES. - ELLES CONCERNENT NOS FRONTIERES, - LA 1701 ET LA 1559. - ELLES CONCERNENT LA PRESIDENTIELLE. ELLES CONCERNENT LE STATUT DU HEZBOLLAH. - DEUX SORTES DE MEDIATEURS S,Y ADONNENT. - EN COOPERATION BIEN SUR. - LE HEZBOLLAH EST LE PREMIER CONCERNE DU VOLET MILITAIRE POUR MANQUE D,ETAT. - IL ENTEND ETRE REMUNERE LOCALEMENT POUR NE PAS ESCALADER LE CONFLIT. - L,OPPOSITION, SI ELLE EXISTE ENCORE ELLE A SON MOT A DIRE LOCALEMENT.

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 14, le 06 janvier 2024

  • -LA RIPOSTE EXECUTEE. -L,ESCALADE EVALUEE. -FRAPPES AU PHOSPHORE BLANC.-ON REPOND PAR LE PING PONG.-DE L,ADVERSAIRE LE CHOC,-EST SANS IMPACT SUR LETROC.-AUX CONCESSIONS DU BARBU,-FAITES A NETANYAHU,-NOS ARBITRES SANS SURPRISE,-LUI CONFIRMENT SA MAINMISE,-ET POUR PRESIDENT TONDU,-ILS PARRAINENT LE FRANJU.-PUIS EN TANT QUE MEDIATEURS,-ILS DETENDRONT LES JOUEURS.-POUR MIKO PLUS LE PERCHE,-L,AFFAIRE AURAIT BIEN MARCHE. -RIEN N,EST EN FERMENTATION. -ILS OUBLIENT L,OPPOSITION, -DONT EST LA SEULE DEVISE : -NI FRANJU ET NI MAINMISE. -SAMIR, SAMI, MICHEL, X, - ET VOUS TOUS CITOYENS MIX, : LA PATRIE !

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 20, le 06 janvier 2024

  • La photo est formidable. Elle montre bien l’intérêt de la base populaire pour le discours du planqué à 40 mètres sous terre. Certains préfèrent jouer aux cartes et les autres sont occupés à essayer de gagner leur vie pour nourrir leur nombreuse famille. Reste les 99.800 portefaix déguisés en miliciens qui ont dû écouter attentivement le discours, sans rien comprendre, bien entendu !

    Lecteur excédé par la censure

    11 h 10, le 06 janvier 2024

  • Le pauvre, il croit tenir toutes les cartes et le pouvoir de décider seul de la manière dont cette guerre sera menée. On l’a vu à l’œuvre en 2006 et le résultat était loin d’être concluant. C’est toujours le Liban et ses citoyens qui payent les pots cassés et ceci n’a pas l’air de trop lui peser sur la conscience. En dehors de se servir des innocents de tout bord comme seul moyen de gagner, il n’a aucune chance de gagner ne ce serait qu’une partie de backgammon.

    Sissi zayyat

    11 h 00, le 06 janvier 2024

  • ...négocier?? a mourir de rire... mais qui l a mis en charge pour négocier?? il ne nous représente jamais ! il n a pas de mission. Il est agent-militia.,simplement. Au cas ou, L' armée et un bon président nous représentent au Liban.

    Marie Claude

    10 h 15, le 06 janvier 2024

  • Vaste programme pour celui qui vit dans son trou à l’écart de la vie et se vante du nombre de morts qu’il cause aux libanais comme à ses ennemis en justifiant ses meurtres par des prétextes qui ne convainquent personne à part lui. Même son camp se trouve divisé et ne comprend pas son obstination à impliquer coûte que coûte le Liban dans une bataille qui ne le concerne aucunement pour rester le seul maître à bord dans le but d’asservir toute une population et la sacrifier pour sa propre gloire. Israël défend son peuple et lui ne fait que sacrifier les libanais pour les intérêts de l’Iran.

    Sissi zayyat

    09 h 53, le 06 janvier 2024

  • Bien dit zeidan ✨

    Walid Abou samah

    08 h 56, le 06 janvier 2024

  • Barbue ou pas, on ne peut nier le fait qu'Israel ne se comporte plus comme il se permettait de le faire, impunément, depuis 1949. L'état Libanais a toujours subi les intempéries de nos chers voisins hébreux. Cette soumission humiliante a enfin cessé. Les Golda Meaiir,et Moshe Dayan doivent se retourner dans leurs tombes. Ceux qui ont Choisi "la souveraineté " comme slogan sont dans une impasse. C'est une nouvelle aire dans l'histoire de ce notre cher pays. Peut on imaginer que le Liban soit sous occupation Israélienne (???)

    Raed Habib

    08 h 28, le 06 janvier 2024

  • A quand le Hezbolland ?

    Marie Françoise Akl

    08 h 11, le 06 janvier 2024

  • Grâce à la duplicité, la traîtrise et la nullité de nos gouvernants de tout bord, le hezbollah est devenu le seul interlocuteur du Liban…en temps de guerre mais aussi de paix . Sauf un sursaut ou un miracle , c’est lui seul qui décidera du sort de tous les Libanais. Triste fin pour notre pays.

    Goraieb Nada

    08 h 00, le 06 janvier 2024

  • Maintenant que le HEZBOLLAH a perdu toute crédibilité même vis à vis de sa base par sa pasivité face au gėnocide commis à GAZA par les israéliens,HASSAN NASSRALLAH change de stratégie et devient le champion de la paix avec ISRAEL. C est cette même stratėgie qu ont utilisé les guerrillas marxistes en COLOMBIE lorsqu elles ont été vaincues sur le terrain : se transformer en colombes de la paix afin d obtenir amnistie impunité,et pouvoir politique.

    HABIBI FRANCAIS

    07 h 57, le 06 janvier 2024

  • Liberer nos terres? a quoi bon??? Le Litani est devenu pire que des egouts...ils ne savent rien gerer

    Elementaire

    07 h 23, le 06 janvier 2024

  • Je le répète encore. Israël a ses espions libanais ou palestiniens très bien rémunérés pour avoir tué le numéro deux du Hamas dans son bureau au moindre coût. La réussite du Hamas le 7 octobre, c’est que cela s’est passé à huis clos, ni le Hezbollah, ni l’Iran n’étaient au courant. Si seulement j’étais présent, j’aurais appuyé leurs actes de bravoure avec des conseils que je vais énumérer. Le Hamas est bien arrivé à bon port à Nir oz,, Bé’eri, -Netiv HaAsara, Kfar Aza et dans des kibboutz, autour de Gaza, donc une multitude d’endroits, sans êtres inquiétés, Ils auraient du filmer leurs exploi

    Mohamed Melhem

    06 h 17, le 06 janvier 2024

  • Il se moque de nous avec ses négociations!!! Il n'en a jamais fait!!! Ce n'est sûrement pas lui qui négociera pour le Liban!! Je me demande parfois s'il n'est pas envoyé par Israél pour mettre la zizanie au Liban!!Pourquoi l'armée ne se tient pas à la frontière pour empêcher les tirs des 2 côtés?

    Hélène Somma

    04 h 37, le 06 janvier 2024

  • Elire un president pour réchauffer les fauteuils de Baabda et, a la fin de son règne, tous les maux du pays sont imputes a ce meme. president, tout en oubliant qu'on a un president de parlement qui règne depuis plus de 30 ans en tirant toutes les ficelles ou presque.

    hrychsted

    02 h 53, le 06 janvier 2024

  • Pourquoi élire un président ? nous avons un barbu bien sous tout rapport qui ne nous veut que du bien, il décide tout seul comment chacun doit vivre et mourir pour sa gloire et celle de l’Iran…

    Zeidan

    23 h 13, le 05 janvier 2024

Retour en haut